AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le deal à ne pas rater :
Obtenez jusqu’à -50 % sur les meilleures ventes ASOS
Voir le deal


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 12 Sep - 18:44
Perturbé ? C’était un bien grand mot pour expliquer l’état actuel d’Ernesto. En effet il s’était retrouvé face à son ex-petite amie le dimanche de son anniversaire alors qu’il bossait comme à son habitude. Et ce qu’il avait découvert l’avait mis dans un état bizarre… Son ex avait eu des jumelles qui lui ressemblaient tellement et qui avaient les yeux des Sanchez ! Donc c’était assez pour que le jeune PDG puisse s’autoproclamer comme le père des jumelles. Puis ils s’étaient vus la veille pour discuter de tout ça, mettre les choses au clair parce qu’il y avait des trucs étranges entre eux. Genre la raison officielle de leur rupture ! Dorénavant, Ernesto allait faire la gueule à sa propre sœur parce que celle-ci avait complètement détruit sa vie et il attendait que son ex reprenne contact avec lui pour parler du futur test de paternité. Bref, il était complètement perturbé et ça se ressentait dans son travail parce qu’il était peu concentré. Sa secrétaire fut la première personne à le remarquer puisqu’elle le côtoyait tous les jours depuis presque trois ans et elle était sûrement la personne qui le connaissait le mieux en ce bas monde. Mais comme à son habitude, Ernesto restait évasif sur ce qui lui arrivait, se contentant de redevenir le robot travailleur qu’il était tous les jours. Mais aujourd’hui, il ne comptait pas rester trop longtemps au siège social parce qu’il avait prévu de retrouver son amie Céleste. Celle-ci était à l’hôpital à l’heure actuelle, c’était grâce à ses parents qu’il avait été mis au courant et bien sûr il accourait pour être proche d’elle. Il n’aimait pas la voir aussi mal. Du coup, il avait avancé la réunion au siège de DefenScan pour avoir plus de temps en compagnie de Céleste et maintenant il se trouvait à bord de sa Bentley. Quelques minutes plus tard, il arriva à l’hôpital d’un pas conquérant et une fois à l’accueil, il demanda la chambre de Céleste. Une infirmière l’emmena là-bas tout en lui décochant des regards de braise mais qu’il ignora complètement. Ce genre de femmes ne lui plaisait guère. En arrivant à la chambre de Céleste, il la remercia froidement avant de frapper puis il entra dans la pièce avec l’autorisation de la jeune femme. « Salut Cécé, comment te sens-tu ? » demanda-t-il en s’avançant vers la petite française.

@Céleste Arnault
Céleste Arnault
Céleste Arnault






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15799-celeste-arnault-o-alexis-ren https://www.disjointedsocieties.com/t16382-celeste-arnault#872410 https://www.disjointedsocieties.com/t16384-celeste-arnault https://www.disjointedsocieties.com/t16386-celeste-arnault
Surnom : Cécé pour les intimes, sinon c'est simplement Céleste.
Âge : 26
Origines : Elle vient de la France, plus précisément de Paris, cette magnifique capitale. Elle est également américaine, New-York.
Occupation : Héritière de LVMH, elle travaille durement pour sa fondation. Elle est également étudiante dans le commerce international.
Lieu de résidence : Manhattan, dans un penthouse. Certainement l'un des plus luxueux de cette ville.
A New York depuis : Elle avait quitté New-York suite à son divorce, elle est revenue l'année dernière, pour repartir quelques mois et, elle vient de nouveau poser ses bagages.
Situation Amoureuse : Compliquée, son coeur est totalement épris de Ashton, mais elle tente par tout les moyens de faire disparaitre ses sentiments.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle, elle n'a jamais hésité une seule seconde entre une femme et un homme.
Céleste est née dans une famille très riche et puissante + Troisième richesse mondiale, depuis toute petite, elle a eu des responsabilités sur les épaules, la privant de faire comme les autres + Elle n’a jamais supporté d’être dans la lumière, préférant rester en retrait, dans l’ombre + Hyperactive, la jeune femme à toujours dû contrôler ses pulsions, avec une bonne dose de sport + Elle s’est mariée avec Rafael Bugatti à Paris, une amourette de jeunesse qui n'a pourtant duré quelques années + Tromperies, mensonges, rien n’était plus pareil et le divorce tomba une petite année après le mariage + Céleste; ne s’est jamais réellement remise de cette rupture, de ce divorce, alors elle a quitté sur le champ l’État américain + fuyant ses responsabilités, fuyant sa vie beaucoup trop négative à son goût, direction l’Afrique, l’Europe, le reste du monde pour un road trip + Elle est tombée enceinte d’un inconnu, ou du moins de son compagnon de voyage, elle s’est enfui une fois arrivée au Japon + Elle s’est fait avorter, offrant une somme considérable pour mettre un terme à ce problème + Elle est restée plus d’un an et demi à étudier à Tokyo; elle avait enfin retrouvé un style de vie qui lui convenait + Malheureusement, elle devait rentrer un jour ou l’autre, affronter ses parents et ses responsabilités et elle a fait absolument tout le contraire + Elle est replongée la tête dans l’eau, elle a tenté de se suicider, elle a perdu son ex-mari, comme celui qui faisait battre son coeur : Ashton + Elle a failli recommencer, plongeant dans la drogue dure, dans des ennuis, dans une vie qui n’était pas la sienne + Elle a quitté New York pendant quelques mois pour se soigner, pour reprendre sa vie en main; pour s’éloigner des sentiments qu’elle avait pour Ashton + Elle revient seulement de son voyage à Paris, plus forte que jamais, métamorphosée.
La vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d'autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement.
You're not alone (Célesto) Tumblr_p2oi99eI4O1x2qbzqo2_250
  • Aucune association
You're not alone (Célesto) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : PSYCOPATHIC.
Messages : 3346
Faceclaim : Alexis Ren.
Crédits : sunshine.
Inscription : 04/08/2019
Multicomptes : Niko.
Nombre de mots par RP : 350, cela dépend.
Fréquence de RP : Régulièrement.
Fréquence de SMS : Tous les jours.
Instant Crush
You're not alone (Célesto) 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 13 Sep - 19:04
Les journées deviennent très longues dans cet endroit, blanc, confiné, loin du reste du monde. Les liquides qui coulent dans tes veines grâce aux différentes perfusions. Des repas qui ne sont pas très appétissants, tu passais tes journées à regarder la télévision, surfer sur internet et regarder par la fenêtre. Tu avais de temps en temps le droit d’aller dehors, dans un fauteuil roulant au soleil. Ça te faisait du bien de prendre un peu l’air et d’avoir le soleil qui se posait sur ta douce peau, blanchâtre et fragile. Tu pouvais rester des heures ainsi, fermant doucement les yeux, et finalement, l’infirmière revenait te chercher pour te ramener après dans ta chambre. Prendre une douche, un repas et tu repartais pour une longue nuit. Voilà, des journées à ne rien faire, à ruminer toute la journée. Tu ne sentais pratiquement pas la douleur, tu étais tellement gavée de médicament, tu n’avais pas l’impression d’avoir quoique ce soit. C’est seulement quand tu voulais te lever, que la triste réalité te rattrapait, tu ne pouvais pas marcher correctement, ni même faire quoique ce soit et tu replonges dans ce cercle sans fin. Un gouffre, ou tu ne touches jamais le fond et les infirmiers arrivent en courant quand ils entendent tes cris et ils décident de te donner un somnifère puissant pour t’assommer jusqu’au lendemain. Tu n’en pouvais plus, tu ne savais même plus ce que tu désirais réellement, partir à tout jamais et e plus réouvrir les yeux, ou te battre pour retrouver ta place dans le système ? Cette question qui tourne en rond dans ton cerveau, ces personnes qui sont venue te voir pour prendre de tes nouvelles, tu n’en sais trop rien. Alors, tu te contentes de te plonger dans cette vue, et tu restes ainsi pendant des heures. Tu inquiètes la plupart des médecins, ils n’ont pas l’impression que tu montres une seule amélioration, ils ne savent plus quoi penser de toi. Tes blessures commencent seulement à guérir, et ton poids ne diminue plus, mais n’augmente pas pour autant. Tant que ça ne viendra pas de toi, l’évolution ne sera pas flagrante. Alors que tu étais plongée dans tes pensées, quelqu’un frappa à ta porte. Tu jetas un coup d’oeil à celle-ci pour voir apparaitre, ton ami d’enfance. Un léger sourire sur le bout de tes lèvres, tu le laisses s’approcher de toi. Viens la question que tout le monde te pose, et te posera. « Ernesto. Ça va et toi? » soufflais-tu doucement, te redressant dans ton lit pour t’asseoir.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
 
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 14 Sep - 23:38
Sur le chemin de l’hôpital, Ernesto était en train de travailler à l’arrière de sa Bentley blindée mais il avait bien du mal. Il n’arrêtait pas de penser à tout ce qui lui arrivait depuis quelques jours. Il avait déjà essayé de se remettre de la mort de la personne la plus importante de sa vie et maintenant, il fallait qu’il gère le retour inattendu de son ex. Avoir des pensées aussi sombres, ça avait carrément des effets négatifs sur ses capacités à diriger sa propre entreprise. A cause de tout ça, il s’était remis à écrire des chansons plus tristes les unes que les autres mais comme d’habitude, il n’allait probablement pas les sortir de son placard. De toute façon il n’était pas assez doué pour devenir une grande star de la chanson et surtout il avait une entreprise à gérer ; ainsi que deux autres sociétés à superviser le temps que les dirigeants respectifs soient de retour à leur tête. C’était peut-être le seul moyen pour lui de ne pas penser à ses soucis non ? Travailler comme un forcené ! Mais aujourd’hui, il n’était pas resté à son entreprise ni même à DefenScan, alors qu’il était censé présider une session extraordinaire du Conseil d’administration. Mais étant donné que Meng n’était pas disponible pour la réunion, il avait préféré écourter celle-ci pour qu’il puisse avoir plus de temps à passer aux côtés de Céleste. Il avait appris récemment que son amie d’enfance se trouvait à l’hôpital et il comptait la voir. Son état l’inquiétait et comme toujours, les autres passaient avant lui. Il se fichait comme d’une guigne de son propre état alors qu’il n’était pas loin de tomber de sommeil avec le cumul de ses nuits blanches ou le peu d’heures de sommeil. Il ne s’en préoccupait pas, bien au contraire il n’arrêtait pas de se foutre en l’air petit à petit. Mais ce n’était pas la question du jour ! Non aujourd’hui, il était enfin arrivé à l’hôpital et rapidement il avait rejoint la chambre de son amie. Celle-ci répondait machinalement qu’elle allait bien, ce qui fit apparaître un sourire sur le visage du jeune PDG. « Je vais bien aussi. Tiens c’est pour toi » dit-il en lui tendant une boîte de friandises – les préférées de la française – puis il s’installa bien comme il faut avant de la fixer et d’entrer directement dans le vif du sujet. « Que t’est-il arrivée ? »
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum