AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 ...
Voir le deal
2.99 €


Aller en bas
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester
Âge : 54
Origines : Anglais
Occupation : Médecin-légiste
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney
Orientation sexuelle : Homosexuel
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
elyana - Cadavre exquis (Elyana) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Tango
Messages : 11499
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Carreau, Psychotic, Morphine, Attractive
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : James, Almarik, Démeter
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Fréquence de SMS : Tous les jours
Keep Talking
elyana - Cadavre exquis (Elyana) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 7 Sep - 22:17
Cadavre exquis
« Homme de trente-cinq ans, caucasien, sans plaie apparente sur le corps. La peau semble intacte à l’exception de vieilles cicatrice aux veines brachiales, sans doute causées par des aiguilles » Énonçais-je d’une voix aux inflexions impassible et glacial, mon regard acier fixant le macchabé étendu sur ma table d’autopsie. Entièrement nu, le corps marbré d’une couleur bleuté qui contrastait avec la peau grisâtre normale pour un mort, pas même un drap le recouvrait. Pourquoi s’en faire pour sa pudicité alors qu’il était de toute façon trop décédé pour se plaindre? Me léchant les lèvres alors que j’enfilais mes gants d’un geste presque sensuel, j’ai tamisé les lumières pour être plus intime avec mon cadavre. Les prochaines heures n’appartenaient qu’à lui et moi, personne d’autres. « Dis-moi pourquoi tu es mort » Susurrais-je presque amoureusement à l’oreille de l’homme qui avait certainement dû être séduisant de son vivant puisqu’il l’était encore maintenant alors que la décomposition lentement commencé.


Une de me main se déposa sur un scalpel préféré (celui à la lame numéro 17 si ça vous intéresse) et c’est avec un geste lent que j’ai caressé le fin manche en argent de l’outil. Commencerais-je par ouvrir la cage thoracique pour exploser le cœur et les poumons ou allais-je être moins conventionnel  et lui ouvrir le ventre pour explorer la composition de ses intestins? Les deux choix me semblaient si délicieusement tentants. « Heure du début de l’intervention : 21h55, nom de la victime; Logan Hattaway » Dis-je au mégaphone qui enregistrait tout alors que je déposais la pointe de la lame dans le creux de la gorge frigide et raide du corps pour la faire glisser d’un geste lent et gracieux jusqu’à la pointe distal du sternum, fendant la peau comme si elle était fait de papier extrêmement mince. Je n’aimais pas utiliser la scie électrique pour ouvrir la peau, c’était si vulgaire et peu personnel!


Une de mes longues mèches me barrant le regard alors que mon téléphone de garde sonna, j’ai tenté d’ignoré la sonnerie désagréablement joyeuse de l’appareil alors que déposait mon scalpel sur ma table de service, satisfait de la finesse de mon trait. Au même moment, la porte de ma salle de travail stérile s’ouvrit à grand fracas, suspendant mon geste alors que je tendais la main pour attraper les écarteurs de plaies. « Si vous cherchez l’urgence, vous vous êtes trompés de trois étages. Ici, les patients sont déjà mort » Fis-je remarqué à voix haute au visiteur sans aucune émotion dans ma voix et sans même me retourner vers lui pour le regarder. Ce n’était pas comme si c’était réellement quelqu’un d’important, peu importe qui il était.


Codage par Libella sur Graphiorum
[/b]
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 7 Sep - 23:03
Cadavre exquis

Elyana Carlson & @James M. Lester
- La petite routine qu’elle avait laissée à Philadelphie venait de reprendre puisqu’elle avait réussi à trouver un emploi dans un cabinet d’avocat réputé à New York et tout ce qu’elle savait c’est qu’elle devait assurer afin de ne pas les salir mais surtout pour se faire son nom ici, sans être dans l’ombre de ses deux parents, avocats également. Elle avait donc pu reprendre les dossiers de la personne qui était là avant elle et arrivait tout doucement à se mettre en tête chacune d’entre elles, prenant également des rendez-vous pour des explications en face à face afin que ce soit plus clair. Seulement l’un d’entre eux ne répondait pas depuis quelques jours et hier matin, alors qu’elle parcourait le journal, elle avait appris son décès, une mort mystérieuse visiblement et cela lui paraissait vraiment étrange étant donné qu’il était justement en procédure de divorce suite à des violences conjugales mais sans aucune véritable preuve. Un meurtre passionnel, de haine ou une simple coïncidence? Elyana devait en savoir plus, c’était peut-être une piste pour elle même si désormais le divorce n’avait plus d’importance mais si son ex petite-amie était pour quelque chose là-dedans, il fallait qu’elle puisse la faire croupir en prison, elle-même savait ce que c’était donc elle détestait les personnes qui puisse mentir à ce sujet. Ce serait une manière pour elle de gagner ce procès d’une façon ou d’une autre. Après quelques appels téléphoniques, la brune avait finalement prit le chemin de l’hôpital. Qui de mieux que le médecin légiste en personne pour répondre à ses questions?

Après de longues minutes de trajets, Elyana arriva enfin dans le quartier du Bronx pour ensuite se garer sur le parking de l’hôpital. Elle n’avait pas encore mit les pieds ici depuis son retour mais surtout… Elle n’avait pas encore eu l’occasion de passer par la morgue, en même temps elle n’avait rien à y faire non plus donc ce n’était certainement pas le genre d’endroit qu’elle allait visiter pour le fun. Heureusement, grâce aux différents panneaux, elle arrive à trouver son chemin jusque là-bas. -

Bonjour, je suis Madame Carlson, avocate. J’ai besoin de parler au médecin légiste qui a autopsié mon client, Monsieur Logan Hattaway.

- Dit-elle une fois à l’accueil de la morgue. Cette dernière lui répondit qu’il n’était pas disponible pour le moment et qu’il était justement entrain de travailler sur cet homme. Elle était donc venu jusqu’ici pour rien… Tant pis, il fallait qu’elle prenne son courage à deux mains et qu’elle aille jusqu’à lui afin de ne pas faire traîner plus le dossier. Après avoir remercié la secrétaire, elle continua son chemin comme si de rien avant de demander son chemin à l’un des membres du personnel qui lui indiqua la porte de la pièce de travail de ce fameux médecin légiste, ouvrant cette dernière peut-être un peu trop brutalement. Son regard se pose donc sur le corps sur la table ainsi que sur l’homme de dos qui était entrain de l’examiner, grimaçant légèrement en voyant que la peau était déjà ouverte et il ne faut même pas parler de l’odeur que ca dégage.  Elle secoue doucement la tête suite à sa remarque, s’avançant pour venir face à lui.-

Je suis bien au bon endroit il me semble, je cherche un mort. Monsieur Hattaway c’est ca?

- En même temps, son regard venait dévier sur cet homme. Visiblement, aucune trace d’une mort apparente même si elle n’était pas l’experte à ce moment-là mais plutôt le médecin légiste. D’ailleurs, son regard finit par se lever vers sa personne. Etrangement, son métier collait bien avec son physique. -  

© Pyphi(lia)
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester
Âge : 54
Origines : Anglais
Occupation : Médecin-légiste
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney
Orientation sexuelle : Homosexuel
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
elyana - Cadavre exquis (Elyana) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Tango
Messages : 11499
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Carreau, Psychotic, Morphine, Attractive
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : James, Almarik, Démeter
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Fréquence de SMS : Tous les jours
Keep Talking
elyana - Cadavre exquis (Elyana) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 10 Sep - 18:51
Cadavre exquis
Disséquer un corps humain en état de faible décomposition n’était pas aussi facile que d’éventrer un rat ou un cerf. Il fallait un doigté exceptionnel, une douceur incommensurable et un amour frôlant l’indécence pour la perfection pour être efficace. Je savais que j’effrayais la plupart de mes collègues avec ma froideur guindé typiquement britannique, mon apparence légèrement décadente et hors norme, mon amour plus que poussé pour la mort et mon comportement compulsivement étrange. Ce n’était tout de même pas ma faute si j’étais différent…bien qu’ils ignoraient tous la maladie dont j’étais la victime. De toute façon, je préférais amplement la compagnie des morts que des vivants. Un mort ne parle jamais pour raconter des mensonges ou des inepties, il ne peut pas se cacher derrière une vérité réinventé…le vivant si. En fait, un bon mystère lié à un cadavre est capable de me donner une trique du tonnerre, c’est pour dire à quel point j’aime ma carrière, non?


Concentré sur un début d’autopsie qui me semblait fort prometteur bien que j’avais déjà inscrit une hypothèse de cause de décès sur un papier caché dans une enveloppe mise sous clé dans mon armoire à narcotique, j’ai distraitement indiqué à un nouveau venu l’endroit où se situait l’urgence sans même prendre le temps de le regarder ne serait-ce qu’une seconde. Déjà, les caillots que je pouvais observer sous les lèvres de la plaie indiquaient que notre homme avait connu une débandade cardiaque souvent associé à la terreur avant de mourir. Qu’est-ce qui aurait pu effrayer un homme aussi costaud? Concentré sur cette mystérieuse énigme, j’avais déjà oublié la présence de l’inconnu jusqu’à ce que sa voix typiquement féminine se fasse entendre. Fermant les yeux quelques secondes pour m’induire au calme alors que je reculais d’un pas pour m’éloigner du corps, j’ai dit d’une voix glaciale : « Vous savez que vous venez de ruiner un enregistrement légal attendu par la police par votre bavardage intempestif? » tout en retirant lentement mes gants ensanglantés d’un geste mécontent en les jetant dans la corbeille. Plantant mon regard acier dans celui de la nouvelle venue, j’ai éteins d’un geste rageur l’enregistrement de l’intervention. « Vous êtes de la police? Vous savez que personne n’a le droit de venir déranger une autopsie où le soupçon de meurtre est la théorie la plus tangible? Vous vous êtes cru dans une série télévisé médiocre ou quoi? » Demandais-je sur le même ton de voix impassible en haussant un sourcil. Au moins, elle était plus que jolie en regarder.



Codage par Libella sur Graphiorum
[/b]


elyana - Cadavre exquis (Elyana) Essai-jaman
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 1



▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 10 Sep - 23:15
Cadavre exquis

Elyana Carlson & @James M. Lester
- En tant qu’avocate, elle n’aurait jamais imaginé devoir mettre les pieds dans une salle où était entrain de se dérouler une autopsie mais il faut dire que personne ne l’avait forcé non plus car elle y était venue de son plein gré sans vraiment demander l’autorisation au passage. En voyant le cadavre sur la table à moitié découpé, elle se demandait bien comment il pouvait supporter de faire ce boulot, mettre les mains dans un corps humain c’était très peu pour elle… Elle est bien mieux entre ses tonnes de papiers. Visiblement, le médecin légiste n’avait pas envie de faire attention à elle plus que ca, comme si elle n’était jamais rentrée dans cette pièce jusqu’à ce qu’il comprenne qu’elle ne s’était pas trompée de porte ou d’étage comme il l’avait suggérer. C’est uniquement à ce moment-là qu’il se recula enfin du macabé pour prendre la parole avec une voix qui lui arracha un frisson. Il n’était pour le moins pas joviale, même si elle ne s’attendait pas à un accueil chaleureux bien sûr étant donné les circonstances mais elle espérait au moins que cet homme soit coopératif. Elle avait clairement envie de prendre ses jambes à son cou pour s’en aller vu son air mais maintenant qu’elle était là, il fallait qu’elle aille jusqu’au bout de ce qu’elle était venu faire. -

Mh… Excusez moi Monsieur… ? Mais vous le reprendrez après mon départ?

- Monsieur le médecin dont elle ne connaissait pas encore le nom pour le moment mais ca n’avait pas vraiment d’importance car ce n’était pas la priorité à cet instant. Lorsqu’il lui demande si elle est de la police, la demoiselle fait un signe négatif de la tête. De toute façon après que ce soit passé par leurs oreilles, ce serait à elle de gérer l’affaire pour son client donc autant faire d’une traite directement plutôt que de devoir attendre encore durant une durée indéterminée. Se positionnant de l’autre côté de la table afin de pouvoir être juste en face lui, son regard finit par se relever vers ce médecin qui n’était absolument pas ravi de sa visite. -

Non pas vraiment mais cet homme était mon client… Donc ce serait possiblement un meurtre? Intéressant à savoir. Même si étrangement, je m’en doutais un peu.

- La théorie qu’elle avait établie en lien avec le divorce avec sa femme et les violences conjugales dont il était accusé était finalement peut-être bonne, il ne fallait que la confirmation du médecin légiste qu’elle avait visiblement retardé pour le moment puisqu’il s’était arrêté durant son autopsie suite à sa venue. -

Je ne regarde pas toutes ces séries donc pas vraiment… Si vous voulez je peux attendre dans le couloir que vous terminer ? Je pensais que vous étiez plus avancé que cela.

- Elle n’avait pas vraiment idée du temps que ca pourrait prendre mais peu importe, il lui fallait des résultats pour pouvoir continuer ce dossier qui traînait déjà depuis beaucoup trop de temps à son goût même si elle venait tout juste de le reprendre. -

© Pyphi(lia)
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester
Âge : 54
Origines : Anglais
Occupation : Médecin-légiste
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney
Orientation sexuelle : Homosexuel
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
elyana - Cadavre exquis (Elyana) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Tango
Messages : 11499
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Carreau, Psychotic, Morphine, Attractive
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : James, Almarik, Démeter
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Fréquence de SMS : Tous les jours
Keep Talking
elyana - Cadavre exquis (Elyana) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 13 Sep - 3:45
Cadavre exquis
Clairement, cette femme n’avait pas l’intention de me foutre la paix et ce, même si j’étais ouvertement grossier envers elle. Déjà que j’avais dû retarder l’autopsie de cet homme parce que les policiers n’étaient pas capable de trouver un commissaire pour signer les papiers de libération du corps, maintenant c’était cette inconnue qui venait interrompre mon travail pour je ne sais pas quelle raison. Sincèrement, je n’avais même pas envie de comprendre pourquoi elle trouvait bon de me déranger, mais de toute évidence, elle ne voulait vraiment pas lâcher prise. Soupirant lourdement alors que je vrillais mon regard glacial dans le sien, j’ai froncé dédaigneusement les sourcils lorsqu’elle eut l’audace de me dire que je n’avais qu’à recommencer plus tard. Pour qui se prenait-elle? Croisant mes bras contre mon torse pour cacher le tremblement qui agitait ma main gauche –celle qui tenait le scalpel- je tentais de réfréner l’envie furieuse de l’attacher contre une de ces tables pour lui faire comprendre pourquoi on ne faisait pas attendre un corps en décomposition. « Si vous étiez familière avec les procédures légales, vous sauriez qu’on ne ’’reprends’’ pas une autopsie déjà commencé. » Fis-je remarquer dans un feulement clairement menaçant afin de l’avertir de ne pas s’aventurer sur cette voie. « Je vais mettre cette méprise stupide sur une étourderie dû à votre âge, mais vous avez intérêt à avoir une excellente raison pour me déranger » Continuais-je sur le même ton de voix.


Non, je ne comptais pas utiliser sa veine tentative de connaitre mon nom pour la laisser entrer dans ma tête. Son très séduisant visage pouvait sans doute hypnotiser le plus faible des esprits, mais j’étais beaucoup trop furieux de voir qu’elle banalisait le travail que je pouvais faire pour réellement la contempler. Tu avais une excellente idée…Assomme-là, enferme-là dans un réfrigérateur -CELUI AVEC LE NOYÉ ÉVENTRÉ- et dissèque-là quand elle sera en hypothermie…son sang s’écoulera si lentement loin de son corps qu’elle souffrira longtemps. « Les avocats ont encore moins leur place ici que les policiers. Vous savez qu’en étant ici vous compromettez encore plus l’enquête? Qu’aucune des preuves que vous trouverez ici ne seront utilisables dans un tribunal? » Demandais-je froidement en faisant tournoyer mon scalpel entre mes doigts en la détaillant de haut en bas, dessinant mentalement les lignes de dissection sur ses traits. Un long frisson parcouru ma nuque avec délice alors que j’imaginais les gémissements qu’elle râlerait dans un halètement de jouissance. Quoi? La souffrance n’était pas synonyme de jouissance? Oups, on ne me l’avait jamais dit… « Vous êtes vraiment une personne désagréablement dédaigneuse au plus haut point. Non, je ne suis pas avancé plus que ça dans l’autopsie parce que j’ai des crétins congénitaux qui ne cessent de rentrer dans ma morgue encore et encore comme si c’était un moulin! » Sifflais je en tapant du poing sur la table d’argent où reposait le macchabé.


Pointant l’immense plaque d’argent qui brillait au-dessus d’un bureau empli de dossier, j’en ait fait la lecture à voix haute : « James Lester, Médecin médico-légal – spécialisation homicide…ce n’est pas écrit porte-parole pour avocate dégénérée qui se moque du travail de tout le monde tant qu’on répond à ses questions ». Je détestais ceux qui dédaignaient mon art. On ne comprenait jamais à quel point la mort était fascinante, délicieuse et ravissante. J’étais habitué à l’incompréhension, mais certaines personnes éveillaient plus de ténèbres en soi que d’autre. Cette femme était terriblement douée pour attiser ma fureur c’était indéniable. « Que voulez-vous savoir qui soit si urgent que vous preniez le risque de foutre en l’air votre propre dossier? » Demandais-je finalement sans cesser de jouer avec mon bracelet en la regardant avec malveillance, bien déterminée à la rendre le plus mal à l’aise possible.



Codage par Libella sur Graphiorum
[/b]


elyana - Cadavre exquis (Elyana) Essai-jaman
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 1



▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 15 Sep - 18:48
Cadavre exquis

Elyana Carlson & @James M. Lester
- Pour cette fois, elle devait avouer qu’elle avait fait un peu fort en venant ici mais c’est le problème lorsqu’on est légèrement impulsive sur les bords et surtout que les choses ne tournent pas rond depuis quelques temps déjà. Peut-être une folie passagère qui avait prit par d’elle car qui serait assez fou pour arriver jusque dans une morgue comme s’il se rendait dans un magasin? En tout cas, elle revenait vite à la réalité face à ce médecin légiste qui n’avait rien d’accueillant si on en juge son physique et la façon qu’il avait de l’envoyer chier bien comme il faut. D’ailleurs, elle pouvait parfaitement le comprendre mais Lya, elle faisait en sorte de ne pas baisser les bras en espérant sortir de là avec les informations dont elle avait besoin même si ca devait prendre du temps. Elle devait prendre un peu de caractère pour son métier et elle le savait. Sur ce coup-là, il n’avait pas tort, jusqu’à aujourd’hui elle n’avait pas eu l’occasion de traiter beaucoup de dossier qui inclut des morts dedans et de ce fait, elle ne connaissait pas grand chose en terme de législation d’autopsie, c’était son domaine et pas le sien. -

Il est vrai… J’ai encore des choses à apprendre de côté-là mais grâce à vous, je le sais désormais. Même si j’ai encore pas mal à connaître mais ca viendra avec l’expérience j’imagine.

- La vue de ce macabé à moitié ouvert commence vraiment à la faire tourner de l’oeil et elle ne sait pas si elle va pouvoir rester encore longtemps en face de lui. Pourtant, elle n’a aucune envie de se retrouver à côté de ce médecin donc à choisir, elle préfère supporter la vue plutôt que de devoir contourner la table et prendre le risque que rien ne les sépare. Bien que concrètement, il était sur son terrain de jeu ici et elle, bien loin du sien dans cet endroit qui ne lui était absolument pas familier. Elle ne saurait même pas retrouver rapidement le chemin pour sortir d’ici puisque ce n’était qu’un labyrinthe à ses yeux. Quand il lui dit que les avocats ont encore moins leur place ici que les policiers et que rien de ce qu’elle pourrait trouver ici ne pourrait être utilisé dans un tribunal, la brune hoche simplement la tête comme pour lui dire qu’elle était au courant. Elle finit par se reculer doucement, baissant la tête pour regarder ses pieds qui faisaient quelques pas dans la pièce, écoutant ses réflexions par la même occasion. Elle le méritait, elle n’avait pas été correct sur ce coup-là mais maintenant, elle ne pouvait plus faire marche-arrière même si ce n’était pas l’envie qui manquait. Elle sursaute légèrement lorsqu’il claque ses poings sur la table en fer, ce qui provoque un bruit beaucoup trop soudain. Son regard bleu océan se lève vers lui à nouveau pour le fixer un instant. -

Je m’en excuse, ce n’est pas cette image que je voulais vous renvoyer.

- Effectivement, même si elle a un peu de mal à comprendre qu’on puisse exercer ce métier, elle le respecte car elle n’aurait clairement jamais eu le cran de passer ses journées à trifouiller dans des corps sans vie. D’une certaine façon, elle doit s’imaginer qu’il faut quand même avoir un sacré cran ou alors un problème pour l’accepter ou alors aucun sentiment et aucun dégoût envers le corps humain. En somme, tout ce qu’elle n’était pas, elle préférait largement s’occuper de ses affaires dans son coin, aussi sombre soit-elle parfois. Mais soit, chacun avait le choix de son destin après tout. Après un moment, l’homme face à elle finit par se présenter ou du moins il tente de lui faire comprendre une nouvelle fois qu’il n’est pas à sa disposition, qu’il n’est qu’un médecin médico-légiste. Finalement, il lui demande ce qu’elle voulait savoir qui était si urgent à ses yeux. C’est à ce moment-là qu’elle se décide alors de briser la glace pour venir vers lui, gardant tout de même une certaine distance. -

Il se trouve que cet homme était dans une affaire de divorce, accusé à tort de violences conjugales sans aucunes preuves qui pourrait le prouver. En vue de leur casier respectif, il se trouve que sa femme était dans des affaires un peu étrange. Donc je doute que cette femme n’y soit pas rien dans la mort de cet homme et c’est pour ca que… Il n’y a que vous qui peut me le confirmer en vérifiant les causes de sa mort mystérieuse. Je n’ai guère confiance aux policiers pour la transmission des informations et puis ce dossier devient trop long donc j’aimerai pouvoir défendre ce pauvre homme comme il se doit.

- En expliquant cette histoire, elle n’avait cessé de le regarder puis de dériver quelques minutes plus tard, un peu embarrassée par ce regard qu’il lui lançait et qui l'impressionne plus qu’elle ne le croyait finalement. Surtout depuis qu’elle avait eu l’idée de se rapprocher de lui tout en restant à une distance raisonnable. Elle imaginait bien que pour lui, ce ne serait peut-être pas une raison valable mais de toute façon, ce n’était que la vérité et elle préférait être honnête. -

© Pyphi(lia)
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester
Âge : 54
Origines : Anglais
Occupation : Médecin-légiste
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney
Orientation sexuelle : Homosexuel
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
elyana - Cadavre exquis (Elyana) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Tango
Messages : 11499
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Carreau, Psychotic, Morphine, Attractive
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : James, Almarik, Démeter
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Fréquence de SMS : Tous les jours
Keep Talking
elyana - Cadavre exquis (Elyana) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 24 Sep - 7:10
Cadavre exquis
L’exaspération me gagnait de plus en plus alors que la présence de l’avocate en herbe s’éternisait. Je me doutais bien qu’elle cherchait simplement à faire son boulot adéquatement, mais ne pas en apprendre davantage sur les règles médico-légales qui régissent l’État pouvait lui couter cher si quelqu’un se décidait à porter plainte contre elle. Par chance pour elle, je détestais beaucoup trop le gestionnaire aux plaintes et le fait de m’enfermer dans un bureau avec un autre être vivant doué de la parole pour aller déposer un grief contre sa personne. Au final, c’était sans doute ça qui sauverait sa carrière à New York. Après tout, qui voudrait d’une avocate qui fait crapahuter ses propres dossiers simplement par impatience? Bien sûr, elle pourrait utiliser son physique plus qu’agréable à regarder pour passer sous le bureau du procureur pour effacer son erreur, mais quelque chose me disait que ce n’était pas le genre de cette ravissante créature. « Je suppose qu’il est tout à votre honneur de reconnaître votre incompétence et votre volonté de changer » Répondis-je sobrement lorsqu’elle tenta de m’amadouer en avouant son ignorance des protocoles dans ce genre de situation. Pour le moment, c’était là l’éclat le plus sympathique dont j’étais capable.


Bon plus je la regardais, plus je voyais qu’elle semblait mal à l’aise. Était-ce moi ou cet homme mort qui la rendait nerveuse à ce point? Étrangement, je me doutais que c’était l’être au sang chaud que j’étais qu’elle craignait le plus. Il fallait dire que ses remarques lancées un peu au hasard avec son petit air hautain étaient en train de me bousiller la patience. Je savais que j’étais moqué par la plupart de mes collègues qui affirmaient que mon cœur était encore plus froid que celui des cadavres qui habitaient mon quotidien, mais était-ce une raison pour dédaigner aussi ouvertement mon travail? Dans mon domaine, j’étais l’un des meilleurs, c’était pour cette raison qu’on me payait si cher pour utiliser cette morgue comme espace de travail! « Taisez-vous, ça vaudra mieux pour nous deux » Sifflais-je entre mes dents alors qu’elle s’excusait. Je détestais les gens qui avait cette manie de demander pardon à profusion, c’était tellement évident qu’ils ne pensaient pas un mot de cette tentative de calmer le jeu. En s’excusant, venait-elle de comprendre l’importance de mon travail telle une illumination? Non, pas du tout.


Oui j’étais méfiant envers elle qui semblait douée pour parler de tout et rien en faisant de long monologue parce que ceux qui parle le plus son souvent ceux qui ont le plus à cacher. Regarde là éviter ton regard, c’est évident qu’elle est là pour t’évaluer. Elle va te retourner à l’hospice! Frissonnant à cette remarque qui tonna dans ma tête comme une évidence, j’ai serré les points alors qu’elle tentait de m’expliquer qui était cet homme et ce qu’il avait fait. Regarde, elle a peur de toi, elle va te renvoyer à l’asile mon vieux et tu y resteras pour toujours! Mon cœur battant à la chamade plus la panique et la colère montait en moi, je tentais de contrôler les tremblements de ma main alors qu’elle se rapprocha. Tu vois…TU VOIS…REGARDE ELLE A UNE SERINGUE, ELLE VA TE SÉDATER! La voix démoniaque prit toute la place dans mon esprit et effaça en un souffle toute retenue qui me restait. Laissant parler mon instinct de survie, je n’ai même pas regardé si elle avait effectivement une seringue, je me suis juste avancé rapidement vers elle pour la pousser sur la table d’autopsie. « QUI VOUS ENVOIE? » Criais-je, les yeux exorbités et le regard fou en me rapprochant de nouveau d’elle. ELLE VA TE TUER SI TU NE LA TUE PAS LA PREMIÈRE! OUVRE-LUI LA GORCE, TRANSPERCE-LUI LES YEUX! La respiration rapide et sifflante, mes cheveux cachant mes yeux vides de toute expression, je tentais de me contenir, mais les voix dans ma tête prenaient de plus en plus de force. Les chances qu’elle ressorte d’ici indemne s’amenuisaient de plus en plus.





Codage par Libella sur Graphiorum
[/b]


elyana - Cadavre exquis (Elyana) Essai-jaman
elyana - Cadavre exquis (Elyana) 1



▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

(c) Miss Pie

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 25 Sep - 17:17
Cadavre exquis

Elyana Carlson & @James M. Lester
- De toute évidence, elle n’était pas prête de revenir dans ce genre d’endroit et ce, même s’il venait de lui en apprendre les règles ou du moins une infime partie, se doutant que cela devrait être des études bien plus complexes qu’elle avait pu en faire. Elle se maudissait presque intérieurement d’être aussi impulsive dans ce genre de situation, la prochaine fois elle réfléchirait sûrement à deux fois avant de se déplacer dans un quelconque endroit surtout lorsqu’il s’agit d’un endroit peu commun comme celui-ci. Son regard ne cesser de le fuir parce qu’il était impressionnant et il avait réussi à la mettre mal à l’aise comme ca ne lui était encore jamais arrivé auparavant. Elle ne savait pas si c’était à cause de son métier ou de son physique mais il ne lui inspirait absolument pas confiance et il ne faut même pas parler du cadavre qui se trouvait près d’eux qui l’a rendait encore plus mal à l’aise, ce n’est pas tous les jours qu’on a une discussion à côté d’un macchabée ou du moins dans son cas. D’autant plus qu’il semblait s’en foutre pas mal de ses excuses et du fait qu’elle lui avait fait une très mauvaise impression en crachant presque sur ce qu’il faisait alors que ce n’était absolument pas son intention en venant ici. Du moins elle n’avait pas eu comme but de saccager son autopsie mais vraisemblement c’était chose faite et elle ne pouvait pas revenir sur ses actions. Elle n’avait donc rien dit de plus lorsqu’il lui avait demandé de se taire, elle n’avait pas vraiment envie de le défier.

Lorsqu’elle se lanca dans son explication à propos de son client, elle avait fait l’erreur de se rapprocher d’avantage de lui en espérant capter son attention mais c’était peine perdue. Il semblait ailleurs et ne se préoccupait certainement pas de ce qu’elle était entrain de raconter, sûrement qu’elle devait trop parler à son goût. Peut-être que c’était le moment de s’en aller avant que ca termine mal, même si finalement elle n’aurait pas de réponse à ses questions et qu’elle devrait attendre le rapport après que les flics aient foutu leur nez dedans. Ignorant ce qui était entrain de se passer dans sa tête, elle se retrouva finalement contre la table d’autopsie en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, posant ses deux mains contre cette dernière pour ne pas tomber alors que l’homme face à elle lui avait hurlé dessus en lui demandant par qui elle était envoyée. Elle ne comprenait pas vraiment où est-ce qu’il voulait en venir en sachant qu’elle lui avait dit qui elle était en arrivant. Il se rapprochait davantage d’elle, de plus en plus dangereusement, cherchant à avoir une réponse. -

Je… Personne, je vous ai dit que je suis avocate et que je venais de moi-même.

- Qui est-ce qu’il craignait autant pour penser qu’elle pourrait venir de sa part? C’était louche… Seulement Elyana était loin d’imaginer ce qu’il se passait réellement. Son corps tremblait, peur de ce qu’il pourrait lui faire alors qu’il s’était énervé soudainement. Elle était sur son domaine et sûrement que personne ne pourra l’entendre de l’extérieur tellement ces pièces devaient être bien isolées. Elle tentait de garder son calme pour ne pas hurler alors qu’elle était clairement en mauvaise posture et que ca lui faisait peur, lui rappelant bien trop de mauvais souvenirs d’un passé qui n’était pas si loin encore à l’heure actuelle. Elle tentait de lever son regard vers lui mais elle ne pouvait pas apercevoir ses yeux, cachés derrière ses mèches de cheveux qui descendaient sur son visage alors que sa respiration s’était accélérée, signe de son énervement soudain. -

Je crois que je vais m’en aller…

- D’ailleurs, si elle ne s’était pas retrouvée bloquer entre la table d’autopsie et lui, elle aurait sûrement prit ses jambes à son cou pour s’en aller rapidement. -

© Pyphi(lia)
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum