AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Deal du moment : -60%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth
Voir le deal
28.80 €


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 9 Sep 2019 - 22:43
Après avoir parlé d'elle, ils étaient en train de parler de son accident et il constatait avec tristesse et colère que sa sœur avait une fois de plus usé de son talent pour les éloigner l'un de l'autre. Elle s'excusait mais il se contenta de lui caresser doucement la joue avant d'avouer qu'il n'avait aucun souvenir de l'accident. Pourtant ça datait maintenant mais il n'arrivait toujours pas à s'en souvenir... Il avait tout fait pour essayer de récupérer ces souvenirs, mais quelque chose le bloquait complètement. Par la suite, il lui demandait si elle voulait voir sa plus grosse cicatrice et la réponse de la jeune femme le fit sourire. Surtout qu'elle était en train de rougir et il aimait la voir gênée comme ça, elle était trop mignonne. « Ce n'est pas à un endroit intime... J'ose espérer ne pas avoir de blessure à cet endroit, j'aurais trop honte » admit-il sans la quitter des yeux. « Il y a du avoir des témoins mais je n'ai aucun retour de tout ça... J'avais un bras en écharpe et quelques côtes cassées... Je suis resté un bon mois à l'hôpital » expliqua-t-il d'un ton songeur avant de relever son t-shirt pour dévoiler sa grosse cicatrice au niveau de l'abdomen. « J'ai été opéré de l'abdomen »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 9 Sep 2019 - 22:53

mettons les choses au clair
ernesto et zahia
~~~~
Forcément, quand bien même tu viens à parler de cette intimité que tu connaissais autrefois par cœur, tes joues ont toujours cette tendance à rougir. C’est le cas depuis que t’es petite, même autrefois lorsque vous étiez ensemble, t’as jamais trop compris pourquoi, c’est plus fort que toi. « Ta prochaine conquête pourra te le dire. » S’il a une quelconque blessure à cet endroit, t’estimes qu’à l’heure actuelle, c’est pas à toi de le vérifier, au contraire. Tu préfères laisser la main à quelqu’un d’autre pour le coup. Puis il t’avoue ne pas avoir de souvenirs de cet accident et n’avoir eu aucun retour non plus, avant de te montrer la fameuse cicatrice sur son abdomen. A la simple vue de celle-ci, tu grimaces, tes lèvres se tendant et un bruit de sifflement se faisant entendre. Merde. « Je… je peux ? » que tu lui demandes en avançant ta main pour la toucher, pour sentir l’importance de cette trace, de l’opération qu’il a dû subir. « Et t’as eu cet accident seul ? Ou avec un tiers ? » ajoutes-tu pour tenter d’imaginer le tout. « J’aurais dû être là… je veux dire, un mois à l’hôpital, ça a dû être horrible… » T’aurais dû garder ce foutu téléphone allumé pour avoir l’appel des urgences, t’aurais dû être assez courageuse pour ça ou pour vous expliquer plus tôt. Mais encore une fois, c’est trop tard. Ce qui te soulage, c’est qu’il s’en soit sorti ; t’imagines que dans le cas contraire, même en l’apprenant dix ans plus tard, tu te le serais pas pardonné.

credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 9 Sep 2019 - 23:09
La voir rougir comme ça, cela rappelait de très bons souvenirs à Ernesto et ça lui donnait également envie de la taquiner un peu en disant qu'il espérait ne pas avoir de blessure à cet endroit intime... parce qu'il en aurait trop honte ! Sa réponse le fit légèrement rire avant de retrouver son sérieux, alors qu'il répondait doucement : « Je dois être rouillé depuis le temps. ». Il venait d'avouer à demi-mots qu'il n'avait pas eu de relations depuis des lustres, plus précisément depuis qu'il avait eu ces ébats torrides avec la beauté à ses côtés. Fin bref il dévoilait maintenant sa très vilaine cicatrice à l'abdomen et la jeune femme lui demandait si elle pouvait toucher. « Vas-y » acquiesça-t-il dans un souffle et il frissonna aussitôt en sentant la main de Zahia sur lui. « J'étais seul. Mais j'ai la nette impression que je me suis pris une voiture...  » expliqua-t-il tout en grimaçant alors qu'il essayait de se remémorer son accident, mais c'était toujours autant le flou dans son esprit. « Je me sentais seul et abandonné, alors je me suis plongé dans mes bouquins. Plus rien ne m'intéressait, je ne mangeais pas beaucoup non plus... C'était fade la nourriture de l'hôpital. ». Il ne pouvait pas mentir sur son expérience horrible, il ne pouvait plus jamais revivre ça.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 9 Sep 2019 - 23:31

mettons les choses au clair
ernesto et zahia
~~~~
Depuis le temps ? Ah ? Ca te fait hausser un sourcil, intriguée par sa réponse. Tu le regardes vaguement de haut en bas, déconcertée. « Comment ça depuis le temps ? » Ca te paraissait tellement improbable de t’imaginer qu’il avait pu ne côtoyer aucune femme depuis longtemps que t’en arrivais même à secouer ta tête de droite à gauche, avant de te laisser impressionner par la cicatrice sur son ventre. Dès lors qu’il te laisse libre accès à celle-ci, tes doigts fins viennent l’effleurer délicatement pour ne pas lui faire ressentir une quelconque douleur. Et, au final, ça te fait presque grincer des dents. Il finit par t’avouer qu’il pense avoir eu un accident avec une voiture et tu remarques bien la grimace sur son visage, ce qui te fait abandonner brusquement le contact entre ta main et son corps. « J’imagine, oui… les cinq jours après l’accouchement m’ont largement suffi. » D’autant plus qu’avec la fatigue découlant de celui-ci et le fait de devoir t’occuper seule de deux bébés, t’avais clairement pas le goût de manger leur nourriture. « Et, j’ai réfléchi… on peut faire le test, mais il faut que je me renseigne sur le déroulement… » lui avoues-tu finalement, espérant que ça puisse lui redonner un tant soit peu le sourire.

credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 9 Sep 2019 - 23:48
Son petit aveu venait d'intriguer son ex, au point qu'elle lui posait une question en reprenant ses mots. Il inspira longuement avant de répondre : « Ma dernière conquête remonte à une soirée arrosée il y a trois ans... ». Elle devrait comprendre ce qu'il insinuait par cet aveu, mais pour le moment ils parlaient de son accident. Il montra même à la jeune femme la cicatrice qu'il avait au niveau de l'abdomen, puis il se laissa faire quand elle avait demandé de le toucher. Comme elle ne cessait de lui poser des questions, il y répondait toujours avec la même franchise parce que c'était le but de cette soirée. Il avouait qu'il avait passé un horrible moment à l'hôpital et il ne voulait plus revivre ça. « Je comprends... Et ce n'est pas toi qui viens de me faire mal. Je ressens toujours un mal de crâne horrible lorsque j'essaie de me remémorer l'accident » avoua-t-il tristement, parce que Zahia avait retiré précipitamment sa main lorsqu'elle l'avait vu grimacer de douleur. Subitement, elle annonça qu'elle avait réfléchi et qu'elle était d'accord pour faire le test. « Merci.... Sincèrement ! » dit-il avec un léger sourire, heureux et soulagé qu'elle ait pris sa décision.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 10 Sep 2019 - 0:12

mettons les choses au clair
ernesto et zahia
~~~~
Aucun rapport depuis sa dernière conquête il y a trois ans, à une soirée… t’écarquilles instinctivement les yeux parce que, si t’as bien compris, t’es la dernière avec qui il a eu des rapports ? C’est la seule réaction que t’as, incapable d’en parler davantage pour le moment. Tu te focalises sur son accident, tes doigts quittant subitement sa cicatrice lorsque tu le vois grimacer. « T’as souvent des migraines ? » que tu demandes comme si ça allait de pair avec ce qu’il venait de t’avouer. Avoir des maux de tête à chaque fois qu’il tente de se souvenir de l’accident, ça te fait penser qu’il peut en avoir bien plus souvent et que ça doit être compliqué à supporter. D’autant plus que, si t’as bien compris, il n’arrête jamais de travailler. Puis tu finis par lui dire que t’acceptes de faire le test de paternité qu’il t’avait demandé quelques jours plus tôt, ce qui semble lui rendre un tant soit peu son sourire. « Je me renseignerai et je te recontacterai pour faire les tests… » lui dis-tu. T’attrapes ton verre pour le vider puis une bouchée du plat mis précédemment sur la table, parce qu’au final, t’as touché à pratiquement rien depuis que t’es arrivée. « Et tu travailles dans l’entreprise de maman, j’imagine ? »

credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 10 Sep 2019 - 0:38
Comme Zahia semblait décontenancée par rapport à ce qu'il venait de dire, Ernesto avouait finalement qu'il n'avait pas eu de rapports depuis leur nuit de folie lors de cette soirée arrosée il y a trois années de cela. Sa réaction était celle à laquelle il s'attendait, mais elle ne disait rien et c'était peut-être mieux. Ils n'étaient pas là pour parler de leurs vies sexuelles, donc la conversation avait dévié sur l'accident du jeune PDG. Un sujet bien douloureux pour lui, mais il en parlait à cœur ouvert. « Presque tous les jours, mais ça arrive souvent assez tard dans la journée » dit-il sans la quitter des yeux avant de se frotter machinalement le front. Finalement elle changea de sujet en avouant qu'elle avait réfléchi et qu'elle était désormais d'accord pour faire les tests de paternité. Cela réjouit Ernesto qui se contenta d'un simple merci mais ça valait bien plus que cela. « D'accord, j'attendrais ça avec impatience ». Il sourit de nouveau en la voyant prendre un des amuse-bouches qu'il avait préféré pour accompagner leur apéritif, mais leur conversation était bien trop importante que la faim était passée en second plan. « Oui, j'en suis le PDG depuis 2017 quand j'ai obtenu mon MBA. Je siège également au conseil d'administration de l'entreprise de mon père, mais j'évite d'y mettre les pieds. Ça me rappelle trop de mauvais souvenirs. ». Il se tut légèrement avant de poursuivre : « Et toi ? Qu'est-ce que tu fais comme métier ? »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 10 Sep 2019 - 1:05

mettons les choses au clair
ernesto et zahia
~~~~
Lorsqu’il t’avoue avoir des migraines presque tous les jours, tu fais une moue. T’imagines combien ça doit être désagréable et t’aurais probablement pas la patience de supporter ça aussi régulièrement. Déjà qu’à l’habitude, une seule te suffit à te filer des envies de t’assommer pour trois jours, là, c’est encore pire. Vous venez à discuter du fameux test de grossesse sur lequel il faut que tu te renseignes avant de pouvoir préparer le tout pour connaître enfin la vérité. Puis tu finis par lui demander ce qu’il fait comme travail, lui qui semble si pris par ce dernier ; t’imagines qu’il doit travailler dans l’entreprise de sa mère, ça te semblerait logique, d’autant plus après son décès. Lorsqu’il t’avoue être le PDG de celle-ci et faire partie de l’entreprise de son père, ça t’impressionne. Tu comprends mieux pourquoi il est tout le temps pris, mais, quelque part, ça te dérange. « Félicitations. Je comprends mieux pourquoi t’es sans cesse occupé… mais ça risque d’être complexe alors avec les filles… » Tu fais une petite moue avant qu’il ne te retourne la question. « Je suis experte comptable, dans l’un des meilleurs cabinets de New-York au cœur du Financial District… C’est pour ça qu’on s’y est croisés. Les filles adorent faire des balades dans la quartier… sûrement parce que ça les rapproche un peu de moi, de ce que je fais tous les jours. » que tu reprends en souriant cette fois. Ouais, elles sont mignonnes, tu sais pas ce que tu ferais sans elles.

credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 10 Sep 2019 - 1:25
Les sujets les plus complexes venaient d'être évoqués et l'un comme l'autre, ils avaient été honnêtes. Tout avait été dit et maintenant, ils pouvaient parler de choses plus simples, en particulier deux magnifiques fillettes qui pourraient s'avérer être ses filles aussi. Ernesto était prêt à accepter cette idée et il allait changer sa vie de tout au tout, surtout qu'avec son travail de PDG actuellement, il n'avait pas une minute pour souffler. D'ailleurs la remarque de la jeune femme ne passa pas par l'oreille d'un sourd. « Ma voie était toute tracée depuis ma naissance... Je devais finir à la tête de l'entreprise familiale » dit-il en la regardant dans les yeux avant d'inspirer longuement, puis il reprit d'une voix déterminée cette voix : « Je t'ai promise de faire des efforts pour les filles et pour toi. Je ne veux pas être un père à mi-temps, Zahia ». Il avait déjà eu un père absent dans sa vie et il ne voulait pas que ses filles vivent la même chose. Zahia lui apprenait finalement qu'elle était experte comptable, ce métier qu'elle convoitait depuis toujours. Quand ils sortaient encore ensemble, elle avait déjà eu envie de le devenir et il était sûr qu'elle était une personne hautement qualifiée maintenant. « Vous avez raison ! C'est un beau quartier, même si on y voit plus souvent des personnes en costard... Même un dimanche » sourit-il en se moquant légèrement de lui-même. « A quel âge ont-elles commencé à marcher et à parler ? »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 10 Sep 2019 - 22:47

mettons les choses au clair
ernesto et zahia
~~~~
Est-ce que vos vies professionnelles actuelles sont telles que vous l’espériez autrefois ? Pour ta part, t’as pas de doute là-dessus. Durant tes années au collège déjà, tu te promettais de faire des études de comptabilité pour exercer le métier qui est le tien aujourd’hui. Et, sans grande surprise sans doute, t’as réussi. T’as toujours été une élève brillante, poussée par tes parents lorsque ta mère était encore parmi vous puis par ton père une fois qu’elle ne l’était plus. Il t’a payé les meilleures écoles, autant qu’il l’a pu, et toi, t’as fait tout ce que t’as pu pour le rendre fier. Et, professionnellement parlant, t’es persuadée qu’il est fier de toi de là où il se trouve. Ta vie privée, c’est une toute autre histoire cependant. Il t’aurait voulue épouse d’un homme bon, sans doute ; vivant dans un mariage heureux, entourée d’enfants bien après avoir pu te faire une place dans ce monde de requins. Sur ce point-là, tu dois bien avoué que t’as légèrement foiré. Evidemment, pour Ernesto, ça ne t’étonne pas. Être héritier de grandes entreprises ne laisse pas grand choix quant à la suite de sa vie. « Evidemment. » lui réponds-tu lorsqu’il t’explique que sa voie était déjà toute tracée. Ca tombe sous le sens. Par contre, ce qui t’inquiète davantage, c’est le rôle qu’il pourrait tenir s’il s’avérait réellement être le père de tes filles. Un père potentiellement absent ? Hors de question. « Hm, j’espère. Parce que dans le cas contraire, je serai obligée de refuser. » De refuser qu’il arrive dans leurs vies pour les perturber du fait de ses absences répétées. T’ignores ce que ça fait d’avoir un père absent, quand bien même le tien l’était régulièrement du fait qu’il trimait pour ton avenir. Mais il était là, à te border chaque soir, à t’embrasser le front. Et ce baiser, même avant son départ, t’y avais toujours droit. Rien que d’y penser, tu soupires de tristesse. Dieu qu’il te manque. Lorsque tu parles finalement des filles et de toi, t’expliques à Ernesto qu’elles aiment particulièrement se promener dans le quartier financier, probablement pour être plus proches de toi. « Elles savent surtout que mon bureau y est, puisqu’elles y sont déjà venues plusieurs fois. Mais, oui, certains n’arrêtent pas de travailler… » ironises-tu à ton tour. Et puis, il finit par te demander à quel âge les filles ont marché et parlé. Tu fronces légèrement les sourcils pour t’en souvenir exactement, reprenant enfin : « Siana a marché tôt… à dix mois et demi. Sofia semblait avoir décidé de me laisser du répit, elle a marché la veille de leur premier anniversaire. » Tu souris, attendrie. Siana a ce je ne sais quoi qui déroute, une timidité qui cache tellement de choses. Sofia, elle, c’est clairement le rayon de soleil de tout un chacun. « Sofia a dit son premier mot plus tôt, par contre. Elle avait 9 mois à peine… Siana était têtue, elle a commencé à dire son premier mot à 13 mois. »

credits img/gif: pinterest
code by lumos s.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum