Voir le deal
34.99 €

Invité •
Anonymous
(#) Mer 17 Juil - 6:02:13
like a lantern in the dark (mass)
Longue soirée. C’était l’anniversaire d’une vieille amie rencontré à la faculté. Sa vie est parfaite. Mercedes, grande maison, deux bambins qui savent déjà parler trois langues. Tout lui réussit. Sa carrière est aussi brillante, probablement parce qu’elle a poursuivi ses études jusqu’au bout quand Gypsy les arrêtaient dès la seconde année à cause de sa grossesse involontaire. Ivre morte, la brune marmonne toute seule en zigzaguant dans les rues de la Grande Pomme. Les regrets l’ensevelissent. Si elle n’avait jamais eu sa petite, peut-être qu’elle aurait aussi pu rouler sur l’or et être fière de son job. Si elle avait avorté, peut-être qu’elle aurait pu avoir des enfants bien plus tard en pouvant leur offrir le meilleur. La culpabilité s’ajoute. Madelyn n’a pas assez. Des larmes coulent sur le visage défoncé de la demoiselle. Ses talons qui percutent le bitume, elle finit par s’engouffrer sous terre pour emprunter le métro. Ses yeux rivés sur l’écran de son téléphone, la jeune femme étourdie consulte des profils de vieilles connaissances. Tous ont réussi, tous ont une existence comblée et joyeuse. La vue se trouble encore plus. La jalousie s’en mêle. Son ex apparaît soudainement. Son coeur se serre. Tout est de sa faute, à deux, ils auraient pu bâtir un cocon merveilleux. Petite Gypsy perd le contrôle. Ses pieds au bord du fossé, un nouveau vertige l’assaille et la voilà qu’elle chavire. Son corps épuisé lâche. Elle tombe et s’écrase sur les rails. Au ralenti à cause de l’alcool coulant dans ses veines, ses mouvements pour se relever son lents, très lents. Tout à coup, le tunnel au loin s’éclaire, prévenant ainsi de l’arrivée imminente du métro. Et si c’était la fin ? Pas d’âme à l’horizon pour la sauver, le choc l’a assommé et tout devient si flou .. « Ai .. Aidez-moi » qu'elle parvient cependant à prononcer en levant son bras vers le plafond, probablement la dernière image qu'elle aura avant de quitter ce monde. #rplibre
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mer 17 Juil - 6:22:29
like a lantern in the dark (mass)
Salope ! Grosse connasse, même ! Il sort à peine du bureau, Mass. Il était sur un fichu dossier, tout ça à cause de Kath qui lui a pompé toute son énergie, à force de lui prendre la tête et de le faire gueuler à tout bout de pré. Et pour couronner le tout, sa Bugatti est accidenté, à cause d'un connard qui lui a griller un putain de feu rouge. Seule solution, le métro. "Putain de vie ! J'ai une gueule à prendre le métro, moi ? Truc de pauvre ça !", qu'il marmonne dans sa barbe en s’enfonçant dans les tunnels souterrains. C'est dégueulasse. Massimiliano ose à peine toucher les murs et les objets. Il entend un métro arriver au loin, il presse le pas dans les escaliers. Il va pas attendre de prendre le prochain non, il prendra celui-là. Il arrive sur le quai. Y'a personne, tant mieux, Mass ne voulait pas tomber sur un clochard qui pue ou un fichu joueur d’accordéon. Ah si ! Y'a des mains qui dépassent et une petite voix, qui demande de l'aide. Le métro s'approche dangereusement. Elle est folle elle ! Le sang du Bugatti ne fait qu'un tour, il se précipite au bord et il attrape la main et la soulève par les bras. Dieu merci, elle n'est pas grosse et les heures de sports et de musculations y sont aussi pour beaucoup. Il soulève la femme en deux ou trois mouvements et la jette plus loin sur le quai. "T'es conne ou quoi ?", qu'il lui dit, en la regardant. "Tu voulais te suicider ?" qu'il lui balance, agacé. Le métro est là. Bon timing. A quelques secondes prés, c'était du pâté de femme qu'on aurait retrouvé.

@Gypsy Kavinsky
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mer 17 Juil - 16:00:32
like a lantern in the dark (mass)
La mort n’est pas dans ses objectifs. Il lui reste tant à vivre, tant. Madelyn ne pourra jamais survivre sans Gyspy. Sa soeur et sa meilleure amie ne pourront jamais s’en sortir sans ses blagues déballées dans les pires moments. Sa vie défile sous ses yeux embués. La Russie lui apparaît et lui redonne le sourire. Cette neige à perte de vue la fait frissonner ou est-ce la fin qui lui procure cette vague de froid ? Le rire de sa petite se mélange à ses pensées si confondues. Puis, un regain de vitalité lui donne assez de force pour appeler à l’aide, chose qu’elle s’est toujours interdit de faire. Mais pour ce cas, c’est obligatoire, ses jambes sont rompues, sa force la quitté avec cette chute. Il lui faut une âme perdue par ici et vite. Les rails sous son corps vibrent dangereusement. Le tube d’acier arrive, prêt à découper la marionnette gisant sur son chemin. Miracle, une main se distingue et attrape la sienne. Les contours de son ange-gardien sont flous. Ce qu’elle sait, c’est qu’il est fort, musclé et compétent pour soulever une petite cinquantaine de kilos. Son corps ramené sur le sol recouvert de milliard de bactéries, la brune atterrit douloureusement sur le dos et entends une voix masculine qui tonne tel un bel orage. Sa tête est si douloureuse, pourquoi il en rajoute ce timbré ? Quelque chose coule sur son visage. Ses doigts allant vérifier, elle y découvre du sang d’un rouge vif. « Non .. » La voix est molle, engourdie, comme Gypsy l’est par la peur de crever. Mais peu à peu, tout s’éclaircit. La belle reprend le contrôle et se redresse sur ses coudes en geignant « J’suis trop canon pour m’auto-buter, ce serait du gâchis, t’es myope ou quoi ? » La commotion n’a pas touché son franc-parler. L’impulsivité est préservée, voire exacerbée. Et puis franchement, si elle avait voulu se tuer et qu’il l’avait sauvé, elle l’aurait défoncé. « Super, je vais le rater cet enculé » Toujours affalé par terre, une personne sort d’un wagon et la dévisage avant de filer vers la surface de la Terre. « Je vais pas réussir à me relever toute seule, donne moi une corde ou ta queue si elle est assez longue »
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 22 Juil - 9:19:26
like a lantern in the dark (mass)
Une histoire pareille, fallait encore que ça tombe sur Massimiliano, évidemment. Obligé de prendre le métro et de tomber sur une nana complètement bourrée et à la limite d’être en train de vouloir se suicider. Elle était sur les rails cette jeune femme, à quelques secondes prés, il aurait été trop tard. Mass, il lui a choppé la main et l'a tiré par le bras pour la soulever et lui épargner une mort certaine. Dans le feu de l'action, il l'a levé et balancé un peu plus loin là bas, à côté du banc. Il s'approche d'elle. Elle a l'air totalement défoncé, elle n'arrive même pas à se relever toute seule. Une corde ou sa queue ? Il lève les yeux aux ciels. "Canon ouais... Mais conne également, ça gâche tout, c'est dommage...", qu'il dit, en affichant un léger sourire moqueur et il lui tend la main, le Bugatti. "C'est dangereux, une jolie fille comme toi, alcoolisée et seule dans les couloir du métro New-Yorkais... Comment ça se fait, que tu prennes ce risque ?", qu'il lui demande, perplexe, en l'aidant à finalement s’asseoir sur le banc, ici. Evidemment, le métro part sans l'italien. Il soupire d'agacement, Mass. Evidemment, encore une fois, c'est la merde, à cause d'une gonzesse. Il s’assoit à côté d'elle et il la regarde en sortant un paquet de cigarettes de sa poche. "Tu fumes ?", qu'il lui propose, en lui tendant une clope. Il s'affale lentement contre le dossier du banc dégoûtant, en soupirant. "Aller, je t'écoute va... Qu'est-ce qui peut pousser une fille mignonne comme toi à faire une connerie pareille ?". C'est la question qu'il lui pose Massimiliano, en attrapant une cigarette entre ses lèvres, pour finalement l'allumer, sans quitter la brunette des yeux.

@Gypsy Kavinsky
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mar 23 Juil - 17:47:10
like a lantern in the dark (mass)
Jamais tu voudrais crever en étant coupé en deux. Jamais. Le suicide est banni de ton vocabulaire. C’est interdit d’avoir de telles pensées pour une mère. Non, c’était de la maladresse couplée à une cuite trop forte que ton corps n’a pas su absorber. Malheureux combo qui t’a valu une chute fracassante. La perte de connaissance a été brève, mais sacrément paralysante. Sans le passage de ce snob, tu étais foutue. De la chair à saucisse sexy. Seulement, ton ange-gardien semble être un petit con de première et par conséquent, disons que tu écartes toute politesse à son égard. Gypsy la graveleuse est sur le devant de la scène. La réaction du blondinet t’arrache plusieurs éclats de rire. Sur ce coup-là, il n’a pas tort le beau gosse, t’es conne. Sa main en guise de liane, tu te relèves difficilement et t’assois sur le banc derrière toi. « Jolie ? Je pourrais tourner dès maintenant dans un film d’horreur. Je me suis laissé aller, fatiguée par la vie et son lot de déceptions. J’étais en crise mélancolique et je me vois mal entourée dans ces cas-là » Cadeau mon chou, tu viens de sauver une espèce de borderline tracassée qui picole pour effacer quelques stigmates du passé. La routine quoi, des milliers de gens doivent agir ainsi tous les jours. Bref, tu ne tiens pas en place, ça tourne tellement. Tu constates tout de même que le métro file et que tu n’es pas dedans, mais aux côtés d’un inconnu qui semble blasé de sa bonne action. Ça se voit que ce n'est pas dans sa nature de jouer à l’oreille attentive, mais il prend sur lui et te propose même un anxiolytique que tu connais bien. « Ouais, ça m’arrive, merci. » Rouleau entre les lèvres, tu te penches vers lui pour qu’il l’enflamme. « Mais je te jure que je n’ai pas voulu me buter !! J’étais juste obsédée par le profil de mon connard d’ex qui roucoule avec sa nouvelle copine » Tu roules des yeux et rien que ce mouvement te fait basculer sur le jeune homme. Oops, ou pas. La cendre de la clope tombe sur ton jean et tu grimaces. Ta tête désormais appuyée contre son épaule, tu regardes le quai désert tout en clignotant des yeux « C’est une pauvre merde et je reste encore bloquée sur lui. Probablement parce qu’il est le père de ma fille » Confidence qui tombe, t’as plus de filtre en ce qui concerne ta vie intime. « T’as tout gagné toi » que tu conclues en pouffant de rire et en tirant sur ta cigarette complètement avachie sur ce poteau en chair et en os. @Mass L-C Bugatti
Revenir en haut Aller en bas
like a lantern in the dark (mass)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: