Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité •
Anonymous
(#) Dim 16 Juin - 1:20
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @tuya ong  

chose promis, chose dû. et le garçon s’étant fait sermonnée par hanseol, a décidé de porter ses couilles, comme l’homme qu’il venait de devenir. une année en plus, chiffre bien rond au dessus de sa tête, il n’avait plus le droit de jouer l’enfant. le diamant n’avait jamais trouver meilleur solution que le silence en cas de dispute, après avoir expérimenté ça avec Mia, il savait que le temps arranger les choses, il le répété et l’enrouler dans du papier film, pour ne plus avoir mal. et aujourd’hui, Nox n’avait plus envie d’avoir mal. il voulait revoir son astre, sa lumière, sa seule et unique : âme soeur. sa moitié de coeur perdue dans brooklyn, qu’il avait laisser s’en aller. il avait réservée un hôtel appartement, au dernier étage d’un immeuble de luxe. Ses mains été poser sur les yeux de la demoiselle, pour garder l’effet de surprise. « Attention la marche, on y est presque. » et l’ascenseur s’ouvre sur le salon de la chambre, quand il retire enfin ses mains des yeux de sa bien aimée : « TA-DA! » il fit un grand sourire d’enfant, avant d’entrée dans la pièce. le champagne été déjà au pied du lit, et il se contente d’y entrée pour venir l’ouvrir. « J’ai mis les petits plats dans les grands. Champagne? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 16 Juin - 5:07
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @nox swarovski  

Les messages sur l’écran qui illumine le visage souriant de l’enfant ; scène singulière, longtemps que la joie n’a pas gonflé son palpitant. Tout est différent quand il n’est pas là, comme si le monde s’éteignait un peu sans sa présence. Nox, son nox qui lui était finalement revenu. Les erreurs pardonnées, enfin. Le myocarde au battement affolé alors qu’elle se regarde dans la glace, change encore et encore les tissus qui la recouvrent ; pour lui, pour elle, pour eux. Insatisfaite, mais le temps qui manque et lui qui l’attend déjà. Ensemble monochrome, toute de noir vêtue jusqu’à sa veste en cuir, sa nouvelle chevelure rouge comme seule accent coloré contre la peau porcelaine. Le voyage passe en un clignement de cils alors que l’enfant se serre contre le dos de son amour, sa chaleur pénétrant le derme pour réchauffer le palpitant. Clés pour la chambre récupérée et l’ami qui couvre les prunelles. Aveuglée quand les mains se retirent, quand l’immensité du salon et ses grandes fenêtres avalant la lumière s’offrent à elle. « wow, c’est… si beau. » et peu importe le nombre de fois, elle se retrouve à chaque fois éblouie. Il entre dans la chambre, et elle l’observe un moment ; son aisance, de celle qui vient naturellement avec l’opulence. Muée par une envie soudaine, elle entre à son tour, viens se blottir contre son dos à nouveau alors qu’il ouvre la bouteille de champagne. « tu m’as manqué nox. Vraiment. C’est pas pareil sans toi. » les bras l’enserrent pour un instant de douceur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 16 Juin - 12:40
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @tuya ong  

l’aimer a été la chose la plus difficile que le diamant à pu faire dans sa vie. parce qu’il ne sait jamais par où commencer, il sait jamais comment faire pour lui prouver suffisant que son amour sera toujours éternelle. elle n’est pas du genre à vouloir le lux et les paillettes, et il n’était pas du genre à étaler ses émotions mélanger pendant une vingtaine de minute. et cette facilité à parler avait doucement disparue, laissant place à des non dit, le coeur serrer et la tête fatiguer. il ne voulait plus de ça, il ne voulait plus la perdre. il voulait qu’elle soit de nouveau là, du bout de ses doigts, que sa chair soit sienne, que son coeur batte de nouveau pour lui, à lui. que tout les rires et les sourires qu’elle pouvait faire, soit grâce à lui. elle l’enlace et il y répond, pas encore très à l’aise, mais tout ça revenir doucement. il se retourne pour lui faire face, sans pour autant rompre le contacte. ses yeux vacille entre les siens et sa bouche, une envie soudaine de recouvrir son corps entier de baiser. « Je suis à toi pour toujours. » tu te souvient qu’on se l’était dit ? chez moi ? dans la pénombre ? tu te souvient de nos promesses à voix basse, de nos je t’aime pour toujours ? tu te souvient de la sensation que ça fait d’être si près de toi ? « Tu m’a manquer aussi. » baiser déposer sur sa joue, puis descend doucement le long de sa nuque. « On boit? à nous. » verre de champagne déposer dans sa main, levant bien haut cette nouvelle promesse, ce nouveau départ.

Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 16 Juin - 15:53
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @nox swarovski  

Elle s’était déchiré le cœur à le laisser partir, à s’éloigner car son palpitant à lui aussi s’était fracassé. Elle avait naïvement cru qu’elle pourrait s’en remettre, que la pace qu’il avait dans sa vie se remplirait éventuellement, avec le temps. Mais la blessure n’avait fait que grandir, pourrir et l’empoisonner. C’était comme si elle avait perdu une partie d’elle-même, et même si le myocarde palpitait de frayeur, elle se refusait à lui donner du temps à nouveau, refusait de faire des concessions. Il était à elle et elle était à lui ; ensemble pour toujours, et elle comptait lui montrer, le lui faire comprendre pour que plus jamais ils ne s’éloignent. Il se retourne et les bras se desserrent légèrement pour lui faciliter la tâche. Onyx contre onyx, les lèvres vermeilles s’étirent en un sourire quand les lippes se posent sur les joues, glissent le long du derme. Ses doigts se referment sur la coupe de champagne qu’elle lève ; miroir au jeune homme. « à nous. Pour toujours. » je te le promets nox. Plus de fuite… m’en veux pas si je t’apporte des problèmes. promesse silencieuse qu’elle se fait, parce qu’elle ne peut simplement plus risquer de le perdre. Ce serait se perdre elle-même. Les lippes se décollent du verre, y laissant une emprunte rosée. « tu veux faire quoi? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 16 Juin - 23:27
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @tuya ong  

les mots qui font barrière finissent par sortir, cette sensation de vide immense qui habite le coeur de l’enfant à fini par déguerpir. chassez à la voler par cette demoiselle au cheveux de feu, et alors qu’il lève son verre à leur amour, il ne peut s’empêcher de se dire qu’il est si heureux à cette instant présent. enfin il peut la prendre dans ses bras, enfin il peut retrouver son odeur dans ses draps. « aucune idée, j’ai juste envie d’être là, avec toi, jusqu’à la fin de mes jours. » et il lache un rire en la tirant jusque sur le lit. king size, qui plus est. qui s’étend de part et d’autre de la pièce. il la tire pour se rouler sur les pétales de rose disposer pour eux. eux qui n’ont jamais eu besoin de romance, eux qui se contente d’un paquet de céréale partager entre deux vaisselles sale. « Tu sais ce qui m’a vraiment manquer ? les repas du soir. quand on mangeait n’importe quoi après minuit, maintenant je suis obliger de commander en avance. » poor boy, mais il n’arrivera jamais à se défaire de leur moment passer ensemble. « Je sais pas, tu pourrais par exemple me dire un truc que tu aurais voulu me dire, mais comme on se parlait pas, bah t’as pas pu me le dire? » quand il pensait fort fort à elle, et qu’il s’empêcher de lui écrire, pour leur santé mental à tout les deux. « Exemple, moi je voulais te dire que, j’me suis fait tatouer un truc naze, juste là. » et il retrousse son jean pour montrer les marques minuscule de part et d’autre de ses chevilles. (TAXIS)


Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 17 Juin - 7:52
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @nox swarovski  

Verre en équilibre précaire entre les doigts alors que l’enfant l’attire contre le lit. Les bulles qui s’échappent de la coupe et s’échouent doucement contre le derme dans un excès de rire. Folie du diamant qui lui avait cruellement manqué. L’odeur des pétales de rose et de lui plein les narines et le cœur épris de légèreté. « j’ai jamais réussi à refaire un ramen aussi bon que ceux que tu fais.  » et pourtant la recette est des plus simples ; mais sans lui, rien ne goûtait pareil. Sans ses boutades, ses paroles interminables sur tout et rien, tout était soudainement plus fade. La question tombe et elle se tait, les neurones qui ressassent les dernières semaines. Le nez se retrousse avec dédain devant les marques sur les chevilles ; pas particulièrement fan. L’appels, la visite ; le passé qui s’était pointé pour la plonger dans le désespoir… mais pas envie de ruiner le moment, pas envie d’alourdir la bonne humeur régnante. Peut-être plus tard, mais pas là, pas tout de suite. « je pense que j’ai croisé ton favoris dans les rues de new york.  » sourire espiègle, gamine qui laisse le suspense durer en trempant ses lippes dans ce qui reste du champagne dans sa coupe. « ton bang chan.  » célébrité ayant su voler le cœur de l’ami. Elle avait tout de suite pensé à lui quand son chemin avait croisé la tignasse blonde du chanteur, simplement pour ressentir la poigne glaciale et étouffante de la solitude sur son myocarde. Elle roule doucement, pour se retrouver sur le ventre ; coupe de champagne rapidement terminée entre ses lèvres gourmandes. « ça m’a manqué de t’entendre crier comme une petite fille quand il y avait une araignée dans l’appartement. » le rire sur les malicieuses alors qu’elle vient les presser doucement sur le nez du plus jeune.

Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mar 2 Juil - 0:08
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @tuya ong  

« C’est moche? T’aime pas ? ma mère aussi, mais j’ai pas envie de l’enlever maintenant. » peut être plus tard, recouvrir ça avec une autre bétise. le gosse aime l’idée que le soleil se lève encore, que tout peut recommencer à zéro, que les nouveaux départ ça ne marche pas que pour les autres. que lui aussi il a le droit d’appuyer sur le bouton re-boot. et tout recommencer, comme le soleil qui se couche et se lève à chaque fois, sans ce soucis de ce qui l’entour. Le diamant pose sa tête entre les coussins, zieutant le haut de la chambre, ce lustre immense qui laisser paraître des reflets de diamant dans toute la pièce. « Tu ment, je le saurai si Bang Chan été à New York. » et il se tourne alors vers elle, sourire niais sur le visage. mais dit moi quand même, raconte moi, est-ce que c’était vraiment lui ? ou alors un sosie ? Si oui, est-ce qu’il été aussi grand que sur les photos ? aussi lisse que dans ses clips. il se tourne vers elle, grand sourire, enfant, amuser. et ses yeux pétille comme du champagne, les bulles qui remonte et éclate dans ses iris. habiter par l’envie de tout savoir, de tout entendre. il voulait juste l’entendre parler au final, écouter sa voix se lever dans la pièce et se promener dans ses oreilles. jusqu’à lui, jusqu’à caresser ses tempes et son esprit. « Alors, j’ai beaucoup appris de mes erreurs et Lee m’a acheter un truc australien ou tu peux chopper la bête sans l’éclater contre le sol et c’est très utile. » il lâche quand même un gloussement en y repensant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mar 2 Juil - 15:03
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @nox swarovski  

il lui tire les vers du nez, refuse de se contenter du dédain dans ses prunelles. têtu comme tout, depuis toujours et pour toujours, probablement. « on dirait un tatouage de couple sauf que tu t’es fais faire les deux parties tout seul. » les ambres qui glissent à nouveau sur l’encre noire, mais si ça lui plait, c’est l’important. la tignasse rouge glisse sur son visage alors qu’elle s’installe plus confortablement, les onyx sur son ami. comme s’il allait disparaître à nouveau en le perdant du regard. « je ne mens pas swarovski, ça lui ressemblait vraiment. même tignasse blonde qui souffre des multiples bleach, même énergie débordante. il était super mignon, je peux comprendre pourquoi t’as un gros crush dessus. » gamin fanboy aux yeux pétillants et au sourire d’enfant. comme il lui a manqué pendant ces longues semaines. les retrouvailles ont encore un goût de rêve ; la peur de le perdre à nouveau comme une illusion qui serre le myocarde. si le sort doit se lever alors ainsi soit-il, elle profitera du temps qui leur est imparti pour ne pas regretter quand le dernier grain de sable tombera. « ça me semble bien complexe pour une pauvre araignée. » les pulpeuses rubis étirées en un sourire narquois, le doigt qui vient toucher le bout du nez du cadet ; la main qui trace délicatement les traits du bout des doigts, pour se rappeler sa forme s’il en venait à partir. « hey… je suis désolée de t’avoir abandonné. » aveu soufflé avec douceur alors que les lippes viennent se déposer sur la joue.

Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mar 2 Juil - 23:07
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @tuya ong  

« Mais tu sais quoi ? c’est exactement ce que le tatoueur m’a dit quand je l’ai fait, et c’est vrai que sur le coup, j’avais pas compris. bon j’étais sous taz en même temps, j’ai de la chance de pas m’être fait tatouer le M de Mcdonalds par mes gardes. » et un rire cristallin lâcher dans la fouler, enfant débile qui avait un peu trop abuser ses derniers temps. et sa tête se pose, dans les draps fatiguer, humant son odeur qui empeste déjà dans toute la pièce. cette odeur si particulière qu’il aimais tellement. « J’ai pas un crash sur lui, c’est juste qu’il est si… wow. J’ai pas les mots. » et un sourire niais sur son visage, comme si il parlait de sa première amoureuse ou de l’être qu’il aimais le plus dans ce monde. en fait il sait pas trop pourquoi il aime encore, peut être parce qu’il représente le leader qu’il a envie d’être, ou peut être parce qu’il est incroyablement sexy. « Quoi qu’en ce moment, j’ai aussi des vue sur Jaehyun, de NCT. » un vrai snack à lui tout seul. des longues jambes sans fin et des fossettes. il fangirl presque le gamin, amuser par tout cette débilité dans lequel sa soeur la entrainer. et il lache un rire, avant de se tourner vers sa douce Tuya, ses yeux plongée dans les siens. et d’un coup les bulles redescendent, le manège s’arrête. « Tu t’es retrouver au moins ? Tu sais un peu qui tu es ? Ce que tu veux? » il penche sa tête entièrement tournée vers elle, impatient de savoir si elle avait grandit entre temps.


Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Mer 3 Juil - 5:41
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)

Si le bateau coule, si le bateau sombre. Je te suivrais, je serais comme ton ombre. Tu me trouveras toujours dans ton sillon. Dans les sales moments comme dans les bons @nox swarovski  

le nez se fronce à nouveau à l’aveu. pour avoir tenté récemment, elle pouvait s’imaginer l’état d’esprit dans lequel l’enfant avait été plongé pour choisir de s’orner le derme. hypocrisie impossible à contenir ; les choix jugés par inquiétude pour sa santé alors que la langue demande un second goût du paradis. « un joli M de mcdo au-dessus des fesses, ça aurait été parfait. » rictus moqueur sur les rubis ; les mauvaises décisions de l’ami malgré tout adorable à ses yeux.  encore plus adorable quand ses oreilles rougissent, quand ses lèvres affichent un sourire béat impossible à dissimuler, les cœurs presque visibles dans ses onyx.  « t’es vraiment comme une jeune fille qui parle de son premier amour. » un amour infini, impossible à dissimuler, impossible à nier. douceur et légèreté disparue quand l’enfant adresse finalement la pierre pesant sur son myocarde. l’envie de lui mentir, de dire que le temps a su panser son cœur et éclairer son chemin. incapable pourtant de le faire quand ses ambres trouvent ses onyx. « …non… » et le regard qui tombe, culpabilité de leur avoir infliger cette agonie sans résultat, sans rien pour en valoir la peine. qu’une solitude infinie pour lui briser le palpitant, pour décimer les dernières traces de sa confiance en elle. « à trop chercher, je crois que j’ai perdu tous les chemins. » simplement perdue dans la pénombre de son propre être. « mais peut-être qu’il y en a jamais eu. » les lèvres étirées en un sourire triste, piètre tentative d’un espoir qu’elle peine à saisir.

Revenir en haut Aller en bas
Cause when I'm not with you I'm weaker (tuya)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: