SOUTENEZ NOUS
top rpg



Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208
messages, : 13
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mer 23 Jan - 20:22


@Lula Rose tu voudrais commencer par la rencontre ? ou une seconde rencontre toujours au même endroit ?

@Min Joon Lee Il est partout ce zgeg d'Arley, un méchant. Mdrrr, oui, Chanel sera sa bonne étoile, mais sur Terre sisi Quoi ? Ce sera Min son chien de garde ou un vrai chien ? MDRR
Yes je veux bien, on partirait d'où du coup ? J'ai l'impression qu'on a déjà déplié beaucoup de choses

@Lorenzo Morretti Elle a étudié à Columbia, s'ils ont un programme de médecine of course Lorenzo a grandi à N-Y ? C'est quoi son histoire viteuf ?


crazy harriett
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Citoyen de NYC

Joshua Marriott
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International
qui ressemble à : Kit Harington
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh
j'ai : 27
ans et je vis à New York depuis : 9 ans
Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois
mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations !
Je suis : célibataire
et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie
mais tu peux m'appeler : spf
En RP, je fais environ : 300-500
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133
messages, : 4
rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent
Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International qui ressemble à : Kit Harington Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 9 ans Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations ! Je suis : célibataire et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 300-500 En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133 messages, : 4 rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent Prisoner of Society
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t1542-joshua-marriott-o-kit-harington-29-01 http://www.disjointedsocieties.com/t1608-winter-is-coming-joshua-marriott http://www.disjointedsocieties.com/t1612-joshua-marriott#39240
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International qui ressemble à : Kit Harington Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 9 ans Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations ! Je suis : célibataire et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 300-500 En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133 messages, : 4 rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International qui ressemble à : Kit Harington Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 9 ans Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations ! Je suis : célibataire et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 300-500 En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133 messages, : 4 rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent Prisoner of Society
Citoyen de NYC
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mer 23 Jan - 20:25





Joshua Marriott
Je jongle le quotidien avec la stabilité des miens Avec leurs désirs et leurs besoins Avec leurs bonheurs et leurs chagrins Je jongle avec mes rêves Avec mes déceptions et mes peines Avec la peur d'être à découvert Avec l'envie de tout foutre en l'air ~ byendlesslove.
Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208
messages, : 13
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mer 23 Jan - 20:50


@Joshua Marriott je te boude.


crazy harriett
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Modérateur (Animation)

Min Joon Lee
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde,
qui ressemble à : Ji Chang Wook ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini,
j'ai : 27
ans et je vis à New York depuis : 7ans
Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter
mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée.
Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi,
et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau
mais tu peux m'appeler : Red
En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848
messages, : 8
rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.


MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent
Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde, qui ressemble à : Ji Chang Wook ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini, j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 7ans Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée. Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi, et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau mais tu peux m'appeler : Red En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.

MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent Fight for Dignity
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t253-min-joon-lee-o-ji-chang-wook#1237 http://www.disjointedsocieties.com/t319-the-wounded-minjoon#1811 http://www.disjointedsocieties.com/t399-min-joon-lee#2675
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde, qui ressemble à : Ji Chang Wook ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini, j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 7ans Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée. Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi, et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau mais tu peux m'appeler : Red En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.

MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde, qui ressemble à : Ji Chang Wook ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini, j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 7ans Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée. Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi, et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau mais tu peux m'appeler : Red En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.

MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent Fight for Dignity
Modérateur (Animation)
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mer 23 Jan - 21:09


@Chanel Vanderbilt mdrr oui Arley is ze dévile. (oui french accent bizour russe ) Minjoon sera son chien de garde mdrr, PERSONNE NE TOUCHE A CHANEL MA SAUVEUSE OK ?
Pour le RP on a 2 possibilités :
• ils se sont donnés RDV pour parler
• drama côté Minjoon et il appelle Chanel à l'aide
J'imagine que l'option drama te branche le plus ? russe mdrr


Minjoon talks :
in english blue & in korean teal
Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208
messages, : 13
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mer 23 Jan - 21:43


@Min Joon Lee ptdrrr t'es un ou une comique, oui, j'sais pas ton sexe irl, it's déroutant  Arrow
nan mais, ça se trouve tu vas me faire kiffer les avatars bridés avec lesquels j'ai trop du mal d'habitude MDRR
OPTION 2 VALIDÉE. TU PEUX L'DÉMARRER ??


crazy harriett
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Modérateur (Animation)

Min Joon Lee
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde,
qui ressemble à : Ji Chang Wook ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini,
j'ai : 27
ans et je vis à New York depuis : 7ans
Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter
mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée.
Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi,
et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau
mais tu peux m'appeler : Red
En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848
messages, : 8
rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.


MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent
Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde, qui ressemble à : Ji Chang Wook ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini, j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 7ans Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée. Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi, et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau mais tu peux m'appeler : Red En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.

MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent Fight for Dignity
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t253-min-joon-lee-o-ji-chang-wook#1237 http://www.disjointedsocieties.com/t319-the-wounded-minjoon#1811 http://www.disjointedsocieties.com/t399-min-joon-lee#2675
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde, qui ressemble à : Ji Chang Wook ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini, j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 7ans Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée. Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi, et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau mais tu peux m'appeler : Red En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.

MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : du clochard asiatique qui parle très peu et a peur de tout le monde, qui ressemble à : Ji Chang Wook ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Min ou Mini, j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 7ans Je passe mes journées à : galérer, que ce soit pour trouver du travail ou parce qu'Arley me fait chanter mais dans mes temps libres, j'aime : veiller sur mon frère même si notre relation est compliquée. Je suis : célibataire, convaincu par son dernier échec que c'est mieux ainsi, et j'habite : temporairement hors du squat pour des raisons de sécurité.
IRL je m'appelle : et rateau mais tu peux m'appeler : Red En RP, je fais environ : 150~500 mots et l'anglais est OK. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 1848 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Meng Wang & Lalana Caldeen.

MIN JOON LEE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️


“Listening to the wind of change”

Accent coréen ☽☾ 1m78

Min Joon / Minjoon, Mini pour les intimes (merci les copains), est un nord-coréen s'étant enfuit à l'âge de 18ans avec son petit frère, MINHO, laissant derrière eux leur mère (décédée) et leur demie-soeur, Saerin. Il vit dans la pauvreté par choix, préférant rester dans l'ombre, et donne la très grande majorité de ses gains à son cadet pour qu'il puisse vivre convenablement. Le reste est envoyé, d'une manière ou d'une autre, à Saerin restée en Corée dans l'espoir qu'elle puisse un jour les rejoindre. Personne n'a encore écouté la totalité de ses histoires mais ses proches se doutent qu'il a vu des horreurs qu'ils n'osent pas imaginer ; Minjoon souffre de dépression et d'une insomnie chronique et il fait régulièrement des cauchemars qui parfois le mettent dans un état de panique effrayant à voir.




“Soldiers passing by”

LOVE STORY ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
now﹡* No one ✶☽ La rupture avec Cheryl a laissé des séquelles sur un Min Joon déjà brisé. Intimement convaincu qu'il n'est pas compatible avec les gens d'ici, il abandonne tout espoir d'une relation. Ce n'est pas comme s'il allait faire de vieux os, de toute manière.
before﹡* Cheryl ✶☽ Il lui a fallut des mois pour comprendre son attirance et ses sentiments envers CHERYL, vivant elle aussi au squat. Leur amitié ayant évolué vers quelque chose de plus fort, elle occupe une place importante dans sa vie et il éprouve toujours le besoin de la protéger. Malheureusement cela n'a pas suffit et les événements ont fait qu'ils se sont déchirés, séparés avec Min quittant le squat. Il a détruit sa confiance dans les autres, tout comme elle a détruit le peu de confiance en lui qu'il avait et a nourri son coeur d'une rancoeur dont il culpabilise déjà.



“Take me to the magic of the moment”

FAMILY TREE ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️ ♦️
MINHO est la seule famille que Minjoon possède sur le territoire américain. Leurs parents sont décédés ; ils n'ont aucun souvenir notoire de leur père même, juste de leur mère. Ils ont également une demie-soeur, Saerin. Cela dit, le SQUAT est comme la deuxième famille de Minjoon. Il les aime profondément ; d'où qu'ils viennent, quelle que soit la raison de leur venue, il les aime.

OTHER RELATIONSHIPS ♦️ ♦️
MERCURE est ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Ils se parlent beaucoup, surtout via NYCom. Elle le force régulièrement à sortir, explorer, lui faire découvrir de nouvelles choses et il lui en est énormément reconnaissant. HANSEOL, le jeune sud-coréen qui au fil du temps est devenu comme un deuxième petit frère. Min Joon l'adore. Les derniers événements les ont également beaucoup rapprochés et il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui... tant que cela ne met pas Minho en danger. CHO, cousine de Hanseol, s'est tout doucement fait une place dans la vie de Min Joon comme un remède. Elle est douce, gentille, patiente et l'apaise assez facilement. Il perçoit des similitudes dans leurs comportements en dépit de leurs situations différentes et comme Hanseol l'aime énormément et lui fait confiance, Min lui fait confiance également. AIMARA est une jeune colombienne qu'il a aidée par le passé en l'invitant dans le squat deux petits jours. Elle était perdue et parlait un anglais extrêmement bancal. Elle n'est pas resté longtemps mais il a sentit combien elle était dans la détresse et depuis, il prend régulièrement de ses nouvelles pour s'assurer qu'elle va bien. HARRIET est en quelques sortes une sauveuse à ses yeux. Une amie, bien qu'ils n'aient jamais parlé du statut réel de leur relation. Elle, mieux que quiconque, semble pouvoir comprendre le chaos qui l'habite et les démons qui le hantent. Il a besoin d'elle dans sa vie. ARLEY, son cauchemar, son némésis. Son bourreau et pire ennemi. Celui qui tient la vie de Minho en joue, qui utilise Min Joon comme homme de main pour le sale boulot en faisant du chantage. Triste réalité, Min Joon vendrait le squat Arley pour sauver Minho.



“I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change”

présent Fight for Dignity
Modérateur (Animation)
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mer 23 Jan - 23:12


@Chanel Vanderbilt tkt moi je suis une bridé de qualité (j'suis la frangine d'Arley IRL donc forcément je suis d'une qualité douteuse mais tkt Minjoon il est made in (north) korea, y'a que mon dc Meng qui est made in china)

J'l'ouvre dès que possible et je te tag dedans



Minjoon talks :
in english blue & in korean teal
Citoyen de NYC

Joshua Marriott
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International
qui ressemble à : Kit Harington
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh
j'ai : 27
ans et je vis à New York depuis : 9 ans
Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois
mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations !
Je suis : célibataire
et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie
mais tu peux m'appeler : spf
En RP, je fais environ : 300-500
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133
messages, : 4
rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent
Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International qui ressemble à : Kit Harington Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 9 ans Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations ! Je suis : célibataire et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 300-500 En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133 messages, : 4 rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent Prisoner of Society
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t1542-joshua-marriott-o-kit-harington-29-01 http://www.disjointedsocieties.com/t1608-winter-is-coming-joshua-marriott http://www.disjointedsocieties.com/t1612-joshua-marriott#39240
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International qui ressemble à : Kit Harington Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 9 ans Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations ! Je suis : célibataire et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 300-500 En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133 messages, : 4 rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : du fils du PDG Marriott International qui ressemble à : Kit Harington Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Josh j'ai : 27 ans et je vis à New York depuis : 9 ans Je passe mes journées à : travailler pour fin les fins de mois mais dans mes temps libres, j'aime : passe-temps + associations ! Je suis : célibataire et j'habite : à Brooklyn
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 300-500 En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 133 messages, : 4 rps postés et ce compte existe depuis le : 22/01/2019
Je joue aussi : : Nathanael
Joshua Marriott

« Contre la véritable souffrance on ne trouve satisfaction que de deux seules manières : le pardon absolu ou la vengeance mortelle. Mon histoire n'est pas une histoire sur le pardon. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Mon histoire » : Joshua est né à Washington - Il est le fils du grand PDG de Marriott International - Son père a quitté sa mère trois ans après sa naissance pour aller vivre avec son autre femme, enceinte d'un petit garçon - Josh a un demi frère et une demie soeur - Il a seulement hérité du nom de famille de son père, rien de plus - Celui-ci a décidé de vivre sa vie avec sa nouvelle famille - Donc a il a toujours vécu avec sa mère et son beau père - Son père versait une pension à sa mère et heureusement, ça leur permettait de finir les fins de mois - Ils ont toujours vécu à Washington jusqu'à ce que Joshua décide de partir pour New York afin de faire ses études en informatique, il avait envie de prendre son envol et d'avoir son indépendance - Il est arrivé à New York à l'âge de 18 ans et à 21 ans il était diplômé d'une licence en informatique pour ensuite être embauché dans la société où il a fait son stage - Depuis toujours, il fait du Volley Ball en club, il a conscience que ce n'est pas le sport de prédilection, mais il s'en fiche - A côté il fait de la musculation, il ne se plaint pas de son corps, bien au contraire, les femmes ont tendance a bien apprécié - Son père est mort en mai 2017 et il s'est battu pour avoir sa part d'héritage, il reste quand même le premier enfant - Il a réussit à avoir sa part et l'a tout de suite mit de côté au cas où il arrive une couille - Il n'a eu qu'une seule longue relation sérieuse, il est tombé fou amoureux d'elle à 23 ans, mais tout s'est terminé du jour au lendemain au bout de 2 ans de relation - C'était sa seule longue relation dans laquelle il a été fidèle - Il a eu d'autres petites relations, qui se sont terminé parce qu'il ne s'attachait pas et finissait par aller coucher ailleurs - Après sa rupture, il a vraiment été mal, et il est tombé bien bas, parce qu'elle ne lui a jamais dit pourquoi elle l'avait quitté - Il a commencé la drogue, sauf que au bout d'un moment, il a failli perdre son boulot, parce que lors d'un déplacement en clientèle, il a eu un accident de voiture et on a retrouvé de la drogue dans son sang - Joshua a réussit a convaincre le médecin de ne rien dire et en contrepartie il devait demander un congé sans solde pour partir en centre de désintoxication - Il l'a fait et il est revenu bosser quelques semaines plus tard - Personne ne l'a jamais su et il en ait pas fière du tout - Lorsqu'il était étudiant, il a eu une aventure avec une prof, ils ont couché plusieurs fois ensemble jusqu'à ce que le mari de celle-ci ne les surprennent en plein acte - Il vit dans un appartement à Brooklyn et bosse dans une boîte d'informatique - C'est un gars qui est déterminé dans la vie, il s'est donné à fond pour réussir tout seul - Pour certaines choses, il va profiter de son nom de famille, mais pour d'autre il se débrouille tout seul


« La famille est un asile et un abri, un petit nid où l'on se sent en sécurité, protégé et aimé. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Biologique » : Son père est mort en mai 2017, il lui reste toujours sa mère et son beau père. Il a aussi un demi frère et une demie soeur, qu'il ne fréquente pas ou très peu, quelques messages de temps en temps.


« L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« Present » : Error 404 - not found

« Past » : Il a eu plusieurs petites relations qui ont duré un ou deux mois, mais il a toujours finit par les tromper. Mais il a une vraie et longue relation avec une femme, qu'il n'a pas trompé et qu'il n'aurait jamais pu tromper. Il en était fou. Malheureusement elle l'a quitté, malgré un potentiel futur emménagement et un potentiel futur enfant.

« Other & sex list » : La liste est bien longue.


« L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. »
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

« BFF » : UC

« Friends » : UC

« Fuck You » : UC


présent Prisoner of Society
Citoyen de NYC
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Jeu 24 Jan - 2:58


@Chanel Vanderbilt Pourquoi ? :o



Joshua Marriott
Je jongle le quotidien avec la stabilité des miens Avec leurs désirs et leurs besoins Avec leurs bonheurs et leurs chagrins Je jongle avec mes rêves Avec mes déceptions et mes peines Avec la peur d'être à découvert Avec l'envie de tout foutre en l'air ~ byendlesslove.
Invité

Anonymous
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Jeu 24 Jan - 5:10


@Chanel Vanderbilt on peut faire la première et voir ce que ça donne en rp pour la suite de leur lien
Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208
messages, : 13
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 208 messages, : 13 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Jeu 24 Jan - 7:14


@Min Joon Lee c’est vraaai ? t’as des origines asiatiques ? je savais pas que t’etais la sister d’arleeey *choquée*
Ça marche tu gères ! Me met pas James Franco comma ça c’est l’amour de ma viiie

@Joshua Marriott t’as dit que je faisais peeeur aux autres

@Lula Rose okaaay. j’ai bcp de rps partout si tu peux le démarrer j’dis pas non


crazy harriett
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Citoyen de NYC

Nathanael P. Stark
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec puceau
qui ressemble à : KJ Apa.
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Nath
j'ai : 20
ans et je vis à New York depuis : 15 ans
Je passe mes journées à : étudier la finance
mais dans mes temps libres, j'aime : jouer à des jeux vidéos, de geeker.
Je suis : en train de tomber amoureux pour la première fois de ma vie
et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : Aurélie
mais tu peux m'appeler : spf
En RP, je fais environ : 400-500 mots
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 482
messages, : 6
rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Joshua

“Be the change that you wish to see in the world.”
NATHANAEL PRIAM STARK

Né dans un petit village proche de Sydney en Australie - A l'âge de 5 ans ses parents ont déménagé à New York à cause d'une opportunité de travail de son père - Il a perdu ses parents à l'âge de 10 ans - Ils ont eu un grave accident de voiture, mourant sur le coup à la suite de leurs blessures - Nath a été placé dans un famille d'accueil aimante aux premiers abords - Au bout de deux ans, le couple s'est séparé et il s'est retrouvé seul avec la femme, qui l'a battu pendant un an - Il a encaissé sans jamais rien dire, prenant juste son mal en patience - Il a désormais des cicatrices et des brûlures sur le corps - Un jour la femme a été trop loin et il a été inconscient plusieurs heures - Les pompiers en découvrant la scène ont appelé le centre de famille d'accueil pour qu'il soit replacé - Donc vers 13 ans, il a été replacé dans une famille d'accueil aimante, qui avait déjà un fils - Il a tout de suite été proche de son père et frère adoptif, alors que il a toujours été méfiant envers sa mère adoptive - Il sait qu'elle n'était pas méchante, mais ça lui rappelait trop cette femme - La famille (parents + frère) ont été mit au courant de la situation et du passé de Nath - A 18 ans, il est entré à Columbia pour suivre les traces de son père, en étudiant la finance - Il a demandé à ses parents adoptifs d'avoir un loft sur Manhattan en attendant de pouvoir accéder à l'héritage de ses parents - En entrant à l'université, il a essayé de savoir aux femmes, mais c'est compliqué - Dès que ça va trop loin, il panique et repose les femmes - Pourtant à coté de ça, il est du genre populaire - Il fait du football avec l'université - Il va aux soirées, il profite de sa jeunesse et de sa vie d'étudiant, sauf qu'avec les femmes c'est autre chose, il panique complètement - Il est toujours puceau, mais évite de le crier partout - Il fait croire à tout le monde que ses cicatrices viennent d'un grave accident de vélo quand il était enfant - Rare sont les personnes au courant de son passé - Il espère pouvoir s'ouvrir et faire confiance aux femmes, parce qu'il aimerait vraiment pouvoir coucher avec, parce que pour le moment il doit se contenter du porno

LOVE STORY

DARCY - Kiss Cam lors d'un match de baseball. A la fin du match, on a discuté, on a été boire un verre, on s'est échangé nos numéros mais rien. On s'est revu par hasard à Central Park et ça a été une catastrophe parce que tu m'as sauté dessus. Mais tu nous as donné une seconde chance et depuis je suis accro à toi. Je pense à toi tout le temps, je rêve de toi


FAMILY TREE
Mes parents biologiques sont morts quand j'avais 10 ans. J'ai terminé dans une première famille d'accueil. J'y suis resté trois ans, un vrai désastre. La femme m'a battu pendant près d'un an, avant d'être envoyé dans une nouvelle famille d'accueil. Tout se passe bien, je suis attaché à elle et j'ai en quelque sorte un "frère".

OTHER RELATIONSHIPS
ARYA - Ma meilleure amie depuis mes 18 ans, depuis que je suis à Columbia. Je ne remercierai jamais assez un ex coéquipier de football d'avoir trouvé ça marrant de réunir deux roux. Surtout que maintenant je peux le dire, elle sait tout de moi, même mon passé. C'est la seule avec qui j'accepte quelques contacts physique.
SALEM - Mon meilleur ami depuis toujours. Mais suite à son accident qui l'a rendu handicapé, il a redoublé. J'ai été là au début. Mais je suis rentré à l'université et je me suis éloigné. Ma plus grosse erreur. J'essaye de rattraper ça maintenant.
BEAU - On a fait les 400 coups ensemble. On fait partit du même groupe de potes et c'est l'éclate totale avec Beau. On ne s'ennuie jamais.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec puceau qui ressemble à : KJ Apa. Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Nath j'ai : 20 ans et je vis à New York depuis : 15 ans Je passe mes journées à : étudier la finance mais dans mes temps libres, j'aime : jouer à des jeux vidéos, de geeker. Je suis : en train de tomber amoureux pour la première fois de ma vie et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 400-500 mots En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 482 messages, : 6 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Joshua

“Be the change that you wish to see in the world.”
NATHANAEL PRIAM STARK

Né dans un petit village proche de Sydney en Australie - A l'âge de 5 ans ses parents ont déménagé à New York à cause d'une opportunité de travail de son père - Il a perdu ses parents à l'âge de 10 ans - Ils ont eu un grave accident de voiture, mourant sur le coup à la suite de leurs blessures - Nath a été placé dans un famille d'accueil aimante aux premiers abords - Au bout de deux ans, le couple s'est séparé et il s'est retrouvé seul avec la femme, qui l'a battu pendant un an - Il a encaissé sans jamais rien dire, prenant juste son mal en patience - Il a désormais des cicatrices et des brûlures sur le corps - Un jour la femme a été trop loin et il a été inconscient plusieurs heures - Les pompiers en découvrant la scène ont appelé le centre de famille d'accueil pour qu'il soit replacé - Donc vers 13 ans, il a été replacé dans une famille d'accueil aimante, qui avait déjà un fils - Il a tout de suite été proche de son père et frère adoptif, alors que il a toujours été méfiant envers sa mère adoptive - Il sait qu'elle n'était pas méchante, mais ça lui rappelait trop cette femme - La famille (parents + frère) ont été mit au courant de la situation et du passé de Nath - A 18 ans, il est entré à Columbia pour suivre les traces de son père, en étudiant la finance - Il a demandé à ses parents adoptifs d'avoir un loft sur Manhattan en attendant de pouvoir accéder à l'héritage de ses parents - En entrant à l'université, il a essayé de savoir aux femmes, mais c'est compliqué - Dès que ça va trop loin, il panique et repose les femmes - Pourtant à coté de ça, il est du genre populaire - Il fait du football avec l'université - Il va aux soirées, il profite de sa jeunesse et de sa vie d'étudiant, sauf qu'avec les femmes c'est autre chose, il panique complètement - Il est toujours puceau, mais évite de le crier partout - Il fait croire à tout le monde que ses cicatrices viennent d'un grave accident de vélo quand il était enfant - Rare sont les personnes au courant de son passé - Il espère pouvoir s'ouvrir et faire confiance aux femmes, parce qu'il aimerait vraiment pouvoir coucher avec, parce que pour le moment il doit se contenter du porno

LOVE STORY

DARCY - Kiss Cam lors d'un match de baseball. A la fin du match, on a discuté, on a été boire un verre, on s'est échangé nos numéros mais rien. On s'est revu par hasard à Central Park et ça a été une catastrophe parce que tu m'as sauté dessus. Mais tu nous as donné une seconde chance et depuis je suis accro à toi. Je pense à toi tout le temps, je rêve de toi


FAMILY TREE
Mes parents biologiques sont morts quand j'avais 10 ans. J'ai terminé dans une première famille d'accueil. J'y suis resté trois ans, un vrai désastre. La femme m'a battu pendant près d'un an, avant d'être envoyé dans une nouvelle famille d'accueil. Tout se passe bien, je suis attaché à elle et j'ai en quelque sorte un "frère".

OTHER RELATIONSHIPS
ARYA - Ma meilleure amie depuis mes 18 ans, depuis que je suis à Columbia. Je ne remercierai jamais assez un ex coéquipier de football d'avoir trouvé ça marrant de réunir deux roux. Surtout que maintenant je peux le dire, elle sait tout de moi, même mon passé. C'est la seule avec qui j'accepte quelques contacts physique.
SALEM - Mon meilleur ami depuis toujours. Mais suite à son accident qui l'a rendu handicapé, il a redoublé. J'ai été là au début. Mais je suis rentré à l'université et je me suis éloigné. Ma plus grosse erreur. J'essaye de rattraper ça maintenant.
BEAU - On a fait les 400 coups ensemble. On fait partit du même groupe de potes et c'est l'éclate totale avec Beau. On ne s'ennuie jamais.


présent Money over all
Voir le profil de l'utilisateur http://www.disjointedsocieties.com/t240-nathanael-p-stark-o-kj-apa#1115 http://www.disjointedsocieties.com/t307-can-t-hold-us-nathanael http://www.disjointedsocieties.com/t313-nathanael-stark
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec puceau qui ressemble à : KJ Apa. Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Nath j'ai : 20 ans et je vis à New York depuis : 15 ans Je passe mes journées à : étudier la finance mais dans mes temps libres, j'aime : jouer à des jeux vidéos, de geeker. Je suis : en train de tomber amoureux pour la première fois de ma vie et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 400-500 mots En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 482 messages, : 6 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Joshua

“Be the change that you wish to see in the world.”
NATHANAEL PRIAM STARK

Né dans un petit village proche de Sydney en Australie - A l'âge de 5 ans ses parents ont déménagé à New York à cause d'une opportunité de travail de son père - Il a perdu ses parents à l'âge de 10 ans - Ils ont eu un grave accident de voiture, mourant sur le coup à la suite de leurs blessures - Nath a été placé dans un famille d'accueil aimante aux premiers abords - Au bout de deux ans, le couple s'est séparé et il s'est retrouvé seul avec la femme, qui l'a battu pendant un an - Il a encaissé sans jamais rien dire, prenant juste son mal en patience - Il a désormais des cicatrices et des brûlures sur le corps - Un jour la femme a été trop loin et il a été inconscient plusieurs heures - Les pompiers en découvrant la scène ont appelé le centre de famille d'accueil pour qu'il soit replacé - Donc vers 13 ans, il a été replacé dans une famille d'accueil aimante, qui avait déjà un fils - Il a tout de suite été proche de son père et frère adoptif, alors que il a toujours été méfiant envers sa mère adoptive - Il sait qu'elle n'était pas méchante, mais ça lui rappelait trop cette femme - La famille (parents + frère) ont été mit au courant de la situation et du passé de Nath - A 18 ans, il est entré à Columbia pour suivre les traces de son père, en étudiant la finance - Il a demandé à ses parents adoptifs d'avoir un loft sur Manhattan en attendant de pouvoir accéder à l'héritage de ses parents - En entrant à l'université, il a essayé de savoir aux femmes, mais c'est compliqué - Dès que ça va trop loin, il panique et repose les femmes - Pourtant à coté de ça, il est du genre populaire - Il fait du football avec l'université - Il va aux soirées, il profite de sa jeunesse et de sa vie d'étudiant, sauf qu'avec les femmes c'est autre chose, il panique complètement - Il est toujours puceau, mais évite de le crier partout - Il fait croire à tout le monde que ses cicatrices viennent d'un grave accident de vélo quand il était enfant - Rare sont les personnes au courant de son passé - Il espère pouvoir s'ouvrir et faire confiance aux femmes, parce qu'il aimerait vraiment pouvoir coucher avec, parce que pour le moment il doit se contenter du porno

LOVE STORY

DARCY - Kiss Cam lors d'un match de baseball. A la fin du match, on a discuté, on a été boire un verre, on s'est échangé nos numéros mais rien. On s'est revu par hasard à Central Park et ça a été une catastrophe parce que tu m'as sauté dessus. Mais tu nous as donné une seconde chance et depuis je suis accro à toi. Je pense à toi tout le temps, je rêve de toi


FAMILY TREE
Mes parents biologiques sont morts quand j'avais 10 ans. J'ai terminé dans une première famille d'accueil. J'y suis resté trois ans, un vrai désastre. La femme m'a battu pendant près d'un an, avant d'être envoyé dans une nouvelle famille d'accueil. Tout se passe bien, je suis attaché à elle et j'ai en quelque sorte un "frère".

OTHER RELATIONSHIPS
ARYA - Ma meilleure amie depuis mes 18 ans, depuis que je suis à Columbia. Je ne remercierai jamais assez un ex coéquipier de football d'avoir trouvé ça marrant de réunir deux roux. Surtout que maintenant je peux le dire, elle sait tout de moi, même mon passé. C'est la seule avec qui j'accepte quelques contacts physique.
SALEM - Mon meilleur ami depuis toujours. Mais suite à son accident qui l'a rendu handicapé, il a redoublé. J'ai été là au début. Mais je suis rentré à l'université et je me suis éloigné. Ma plus grosse erreur. J'essaye de rattraper ça maintenant.
BEAU - On a fait les 400 coups ensemble. On fait partit du même groupe de potes et c'est l'éclate totale avec Beau. On ne s'ennuie jamais.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec puceau qui ressemble à : KJ Apa. Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Nath j'ai : 20 ans et je vis à New York depuis : 15 ans Je passe mes journées à : étudier la finance mais dans mes temps libres, j'aime : jouer à des jeux vidéos, de geeker. Je suis : en train de tomber amoureux pour la première fois de ma vie et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : Aurélie mais tu peux m'appeler : spf En RP, je fais environ : 400-500 mots En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 482 messages, : 6 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Joshua

“Be the change that you wish to see in the world.”
NATHANAEL PRIAM STARK

Né dans un petit village proche de Sydney en Australie - A l'âge de 5 ans ses parents ont déménagé à New York à cause d'une opportunité de travail de son père - Il a perdu ses parents à l'âge de 10 ans - Ils ont eu un grave accident de voiture, mourant sur le coup à la suite de leurs blessures - Nath a été placé dans un famille d'accueil aimante aux premiers abords - Au bout de deux ans, le couple s'est séparé et il s'est retrouvé seul avec la femme, qui l'a battu pendant un an - Il a encaissé sans jamais rien dire, prenant juste son mal en patience - Il a désormais des cicatrices et des brûlures sur le corps - Un jour la femme a été trop loin et il a été inconscient plusieurs heures - Les pompiers en découvrant la scène ont appelé le centre de famille d'accueil pour qu'il soit replacé - Donc vers 13 ans, il a été replacé dans une famille d'accueil aimante, qui avait déjà un fils - Il a tout de suite été proche de son père et frère adoptif, alors que il a toujours été méfiant envers sa mère adoptive - Il sait qu'elle n'était pas méchante, mais ça lui rappelait trop cette femme - La famille (parents + frère) ont été mit au courant de la situation et du passé de Nath - A 18 ans, il est entré à Columbia pour suivre les traces de son père, en étudiant la finance - Il a demandé à ses parents adoptifs d'avoir un loft sur Manhattan en attendant de pouvoir accéder à l'héritage de ses parents - En entrant à l'université, il a essayé de savoir aux femmes, mais c'est compliqué - Dès que ça va trop loin, il panique et repose les femmes - Pourtant à coté de ça, il est du genre populaire - Il fait du football avec l'université - Il va aux soirées, il profite de sa jeunesse et de sa vie d'étudiant, sauf qu'avec les femmes c'est autre chose, il panique complètement - Il est toujours puceau, mais évite de le crier partout - Il fait croire à tout le monde que ses cicatrices viennent d'un grave accident de vélo quand il était enfant - Rare sont les personnes au courant de son passé - Il espère pouvoir s'ouvrir et faire confiance aux femmes, parce qu'il aimerait vraiment pouvoir coucher avec, parce que pour le moment il doit se contenter du porno

LOVE STORY

DARCY - Kiss Cam lors d'un match de baseball. A la fin du match, on a discuté, on a été boire un verre, on s'est échangé nos numéros mais rien. On s'est revu par hasard à Central Park et ça a été une catastrophe parce que tu m'as sauté dessus. Mais tu nous as donné une seconde chance et depuis je suis accro à toi. Je pense à toi tout le temps, je rêve de toi


FAMILY TREE
Mes parents biologiques sont morts quand j'avais 10 ans. J'ai terminé dans une première famille d'accueil. J'y suis resté trois ans, un vrai désastre. La femme m'a battu pendant près d'un an, avant d'être envoyé dans une nouvelle famille d'accueil. Tout se passe bien, je suis attaché à elle et j'ai en quelque sorte un "frère".

OTHER RELATIONSHIPS
ARYA - Ma meilleure amie depuis mes 18 ans, depuis que je suis à Columbia. Je ne remercierai jamais assez un ex coéquipier de football d'avoir trouvé ça marrant de réunir deux roux. Surtout que maintenant je peux le dire, elle sait tout de moi, même mon passé. C'est la seule avec qui j'accepte quelques contacts physique.
SALEM - Mon meilleur ami depuis toujours. Mais suite à son accident qui l'a rendu handicapé, il a redoublé. J'ai été là au début. Mais je suis rentré à l'université et je me suis éloigné. Ma plus grosse erreur. J'essaye de rattraper ça maintenant.
BEAU - On a fait les 400 coups ensemble. On fait partit du même groupe de potes et c'est l'éclate totale avec Beau. On ne s'ennuie jamais.


présent Money over all
Citoyen de NYC
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Jeu 24 Jan - 8:19


@Chanel Vanderbilt Je ne voudrais pas que tu fasses fuir mes potentiels prétendante



Surprise
Je fais semblant Au milieu des gens Je chante, je danse mais quand arrive la nuit Ton absence et ton fou rire Font trop de bruit impossible de dormir  ~ byendlesslove.
(HARRY) ✽ sweet creature
(#)


(HARRY) ✽ sweet creature
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» Harry Vederchi [Pouffy]
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]

DISJOINTED SOCIETIES :: Section développement
 :: Fiches de liens :: Filles