SOUTENEZ NOUS
top rpg



Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200
messages, : 5
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 17:06


HARRIETT VANDERBILT
LA FILLE DE MADAME LA MAIRE




ONE. Joli produit New-Yorkais aux allures de Blanche-Neige. Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a vu le jour sur le sol américain. Comme tout natif de ce pays, il n'hésite pas à agiter le drapeau bariolé avec plein de petites étoiles dessus. Vous savez, celui qu'on voit toujours une fraction de seconde dans n'importe quel film conçu à Hollywood. Néanmoins, ses origines sont danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. TWO. Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Ma chambre faisait la taille d'une piscine olympique. Du marbre au sol. Des dorures aux murs. Ambiance glaciale. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. THREE. Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Le drame. Maman n'a pas eu le ventre rond comme tatie pour pondre ce bébé. Grosse énigme pour l'enfant que je suis. Mes parents se crient dessus au milieu de tout le personnel qui travaille à notre service. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Je le hais, parce qu'avant qu'il n'arrive, mes géniteurs ne criaient pas autant. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. FOUR. Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Cours à la maison. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle se la joue Bree Van der Kamp. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Sky reste enfermée dans la chambre adjacente à la mienne. Aucune apparition en public pour elle. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Fini le jardin ensoleillé sur la côte Ouest. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. Dégoûtant. FIVE. Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. SIX. Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. L'alcool coule à flot. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Elle s'endort sur le canapé à trois heures de l'après-midi. Elle se noie dans son vomi les week-ends et mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. SEVEN. Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. EIGHT.  Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. Étrange. NINE. Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. Je rentre à la maison psychiquement vidée. TEN. J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités et je peux vous dire que j'vois de sacré cas défiler. Sur l'île comme sur le continent. ELEVEN. Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Coïncidence ? Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?


INFOS EN VRAC. Simple anecdote, je m'appelle Chanel en référence à la célèbre créatrice de mode, du coup, tous mes proches me surnomme "Coco". • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?


crazy chanel
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200
messages, : 5
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 17:08


Relationship
Mes liens recherchés






LE PRISONNIER (♂) Histoire bouleversante. Des tatouages sur ton épiderme. Une voix rauque. Des problèmes par millier et une bouche si sexy. Je suis tombée amoureuse de toi dès notre première session. Je tombe pour les bad boy, je tombe toujours pour les bad boy. Quelques séances plus tard, juste avant que tu ne sois libéré, je craque. Je te coince dans un angle non couvert par les caméras. Je lie nos bouches et perds le contrôle quelques secondes. Depuis, plus de nouvelles. As-tu récidivé ? As-tu quitté New-York ? As-tu décidé d'arrêter les crimes et délits en tout genre ?

L'ÉPOUX PARFAIT (♂) Tu viens de la même sphère que moi. Tu es un futur héritier. Tu ne vis pas bien loin de chez moi. À Manhattan. Tu es élégant en toute circonstance. Tu flambes ton pognon qui se régénère en permanence. Tu fais tomber toutes les femmes sur ton passage. T'es l'homme parfait. Le gendre idéal. Le mec que ma mère voudrait que j'épouse, mais qui m'horripile par tant de "vanité". Tu m'écoeures. Ou alors tu m'attires et cette haine me protège de cette attraction. J'en sais rien, ce que je sais, c'est que ma génitrice trouve toujours le moyen de nous réunir.

MA PIRE RIVALE (♀) Ennemie jurée. Nous avons pourtant été amies avant que notre histoire positive se charge en ondes négatives. Au collège, on était les meilleures potes du monde. On avait un pendentif chacune nous rappelant qu'on partageait tout ensemble. Une moitié de coeur chacune autour de notre cou. Inséparables. Des siamoises. On faisait vivre un cauchemar à certaines meufs. Des garces. Au lycée, tout change. On craque pour le même mec. Plus réservée, je loupe ma chance et tu le séduis. Fin de l'histoire. Depuis ce jour, je te hais. T'aurais pu en trouver un autre, tu savais que j'en pinçais pour lui, mais tu me l'as pris, sous mes yeux. Le lendemain de ton officialisation avec lui, je pète un câble. Je commence par un chewing gum dans tes beaux cheveux soyeux. Un croche-patte dans les escaliers. Une entartrage à la cantine. La guerre sera ainsi déclarée et se terminera à notre remise des diplômes. Malheureusement, tu vis toujours sur N-Y. Tu fais partie du même monde que moi et nous sommes toujours amenées à nous croiser.


crazy chanel
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200
messages, : 5
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 17:16


À VOUS What a Face pig


crazy chanel
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Citoyen de NYC

Jules Logan
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues
qui ressemble à : Elizabeth Lail?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules,
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : toujours.
Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre
mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément.
Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne
et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline
mais tu peux m'appeler : Kora.
En RP, je fais environ : 600 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730
messages, : 0
rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent
Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues qui ressemble à : Elizabeth Lail? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules, j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : toujours. Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément. Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline mais tu peux m'appeler : Kora. En RP, je fais environ : 600 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent Prisoner of Society
http://www.disjointedsocieties.com/t723-jules-logan-o-elizabeth-lail http://www.disjointedsocieties.com/t806p30-friends-are-the-family-we-choose-jules-logan
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues qui ressemble à : Elizabeth Lail? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules, j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : toujours. Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément. Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline mais tu peux m'appeler : Kora. En RP, je fais environ : 600 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues qui ressemble à : Elizabeth Lail? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules, j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : toujours. Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément. Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline mais tu peux m'appeler : Kora. En RP, je fais environ : 600 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent Prisoner of Society
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 17:23


* toc toc *
'Soir, j'viens parce qu'un lien avec cette douce et charmante créature est O-BLI-GA-TOI-REUH



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200
messages, : 5
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 17:51


@Jules Logan MDRRR Ouais, ce serait peut-être plus facile qu'avec Darcy maybe What a Face t'avais une idée ou on cherche ensemble ?


crazy chanel
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Citoyen de NYC

Jules Logan
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues
qui ressemble à : Elizabeth Lail?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules,
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : toujours.
Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre
mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément.
Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne
et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline
mais tu peux m'appeler : Kora.
En RP, je fais environ : 600 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730
messages, : 0
rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent
Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues qui ressemble à : Elizabeth Lail? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules, j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : toujours. Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément. Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline mais tu peux m'appeler : Kora. En RP, je fais environ : 600 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent Prisoner of Society
http://www.disjointedsocieties.com/t723-jules-logan-o-elizabeth-lail http://www.disjointedsocieties.com/t806p30-friends-are-the-family-we-choose-jules-logan
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues qui ressemble à : Elizabeth Lail? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules, j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : toujours. Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément. Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline mais tu peux m'appeler : Kora. En RP, je fais environ : 600 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent Prisoner of Society
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la fille avec des daddy issues qui ressemble à : Elizabeth Lail? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Jules, j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : toujours. Je passe mes journées à : peindre, et à livrer des pizzas pour vivre mais dans mes temps libres, j'aime : prendre tout un tas de photos et lire énormément. Je suis : célibataire, j'ai été fiancée pendant presque un an mais ces derniers temps mon esprit est occupé par une certaine personne et j'habite : un studio sur Brooklyn.
IRL je m'appelle : Coraline mais tu peux m'appeler : Kora. En RP, je fais environ : 600 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 730 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 08/01/2019
Je joue aussi : : Blue Goldstein.

jules "ju" logan
Artistic delirium
﹡*✶☽

Jules Logan artiste peintre ✶ livreuse de pizzas ✶ lgbtq lover


relationships
everythingship
﹡*✶☽

love﹡* Lena Goldstein ✶☽ you were more than a friend...

bff﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

friends﹡* Pseudo ✶☽ texte ici

haters﹡* Pseudo ✶☽ texte ici


les rps
citation
﹡*✶☽

en cours﹡* PseudoPseudo
présent Prisoner of Society
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 18:50


Hmmm, pourquoi pas jouer sur une soirée en boîte, lors de laquelle Chanel se retourne la tête et termine dans un état pitoyable. Jules qui accompagne des amies tombe sur la belle dans le toilettes qui se sent terriblement mal. Elle arrive juste pile poil à temps pour l'aider à se remettre d'aplomb mais ne se rend pas compte de qui elle a entre ses mains sur le coup... Et c'est là que le lien peut-être intéressant : soit Chanel apprécie le geste et ne souhaite pas mettre en avant son statut, soit elle se sent vexée et gênée et lui pourrie la vie de peur qu'elle n'en parle aux autres



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200
messages, : 5
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 19:51


@Jules Logan Tu veux dire que Jules ne serait pas au courant que Chanel est la petite fille du maire ? ET une fille de milliardaires ? Arrow Elle la prendrait comme mademoiselle tout le monde ? Moi j'aime bien et je pense que ça mérite d'être joué pour voir comment je ferai justement réagir Chanel, je joue les réactions sur le moment, je peux pas dire là Ça peut vraiment donner tout et n'importe quoi What a Face


crazy chanel
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Modérateur (Gestion)

Salem Goldstein
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié
qui ressemble à : Noah Centineo
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem
j'ai : 19
ans et je vis à New York depuis : 19 ans
Je passe mes journées à : étudier
mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue.
Je suis : celibataire
et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas.
mais tu peux m'appeler : SΛLΣM
En RP, je fais environ : 400 mots.
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560
messages, : 0
rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan

absent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié qui ressemble à : Noah Centineo Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem j'ai : 19 ans et je vis à New York depuis : 19 ans Je passe mes journées à : étudier mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue. Je suis : celibataire et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas. mais tu peux m'appeler : SΛLΣM En RP, je fais environ : 400 mots. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan
absent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié qui ressemble à : Noah Centineo Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem j'ai : 19 ans et je vis à New York depuis : 19 ans Je passe mes journées à : étudier mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue. Je suis : celibataire et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas. mais tu peux m'appeler : SΛLΣM En RP, je fais environ : 400 mots. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan
absent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié qui ressemble à : Noah Centineo Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem j'ai : 19 ans et je vis à New York depuis : 19 ans Je passe mes journées à : étudier mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue. Je suis : celibataire et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas. mais tu peux m'appeler : SΛLΣM En RP, je fais environ : 400 mots. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan
absent Money over all
Modérateur (Gestion)
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 19:52


tu veux bien d'un petit jeune? What a Face





Citoyen de NYC

Harriett Vanderbilt
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes
qui ressemble à : emma roberts
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry
j'ai : 28
ans et je vis à New York depuis : 28 ans
Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent
mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres
Je suis : célibataire
et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine
mais tu peux m'appeler : red wine
En RP, je fais environ : 300 à 500 mots.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200
messages, : 5
rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
http://www.disjointedsocieties.com/t1355-harriett-vanderbilt-o-emma-roberts-modifications http://www.disjointedsocieties.com/t1509-harry-sweet-creature#36122 http://www.disjointedsocieties.com/t1511-harriett-vanderbilt#36152
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : de la petite fille du maire qui veut voler de ses propres ailes qui ressemble à : emma roberts Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Harry j'ai : 28 ans et je vis à New York depuis : 28 ans Je passe mes journées à : travailler en tant que psychiatre sur Rikers Island et le continent mais dans mes temps libres, j'aime : gonfler les autres Je suis : célibataire et j'habite : du côté de Manhattan
IRL je m'appelle : Marine mais tu peux m'appeler : red wine En RP, je fais environ : 300 à 500 mots. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 200 messages, : 5 rps postés et ce compte existe depuis le : 20/01/2019
Je joue aussi : : darcy byrde

harriett monroe vanderbilt

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
fall seven times, stand up eight.

《 événements du passé 》 : Fille d'une femme influente sur la Grosse Pomme et l'ensemble du pays. Mère dirige une firme pharmaceutique et a investi dans plusieurs actions cotées en bourse. Elle roule sur l'or. Ambition héritée de sa mère, la maire actuelle de la ville. Ouais, j'suis la petite fille de celle qui dirige New-York. Mon paternel a des origines danoises et allemandes. Famille de colons. Les Vanderbilt ont prospéré durant les deux derniers siècles et essaient toujours de faire fleurir davantage leur patrimoine en se diversifiant sur le marché. Actuellement, mon père détient une écurie automobile et mise également en bourse aux côtés de ma mère. ✻ Petite gâtée pourrie, abandonnée avec ses poupées Barbie. Pas de sentiments pour la petite Chanel. Pas de chaleur humaine. Que du matériel pour me faire taire à chaque crise. ✻ Six années de vie écoulées. Première dent de lait en moins. Une souris qui m'dépose un billet de 100$ sous l'oreiller et une petite soeur qui arrive dès le lendemain. Mes parents se crient dessus. Le bambin me perce les tympans. Je le hais déjà. Il a tout détruit. Sky. Le ciel. Ouais, le ciel m'est tombé sur la tête ce jour-là. Cette soeur a tout ravagé. Demie-soeur. Je ne le saurais que plus tard. ✻ Mon père a fauté. Il a couché avec une autre femme. Il a filé une graine à une autre. Voilà d'où vient Sky. D'une femme qui n'a pas voulu d'elle et qui l'a abandonné chez nous comme une vieille chaussette. Sous la menace de cette française impitoyable, mère cède pour sauver les apparences. Elle ne dort plus avec mon père et élabore un plan complètement farfelu. On déménage. À l'autre bout du pays. Grosse fracture. On vit en marge. Mère ne sort que très peu et prétexte une grossesse à risque. Elle gonfle progressivement son abdomen avec un faux-ventre en mousse. Neuf mois de manigances. Après le faux accouchement survenu à la maison, il faudra quelques mois de plus pour que Sky puisse enfin voir le monde. Trois ans plus tard, le temps que ça se tasse et qu'on obtienne un acte de naissance trafiqué pour ma demie-soeur, on rentre à N-Y. J'ai alors 9 ans, presque 10. Je n'ai plus confiance en personne. Tout le monde ment, même ceux qui t'ont crée. ✻ Après trois ans de leçons intensives, j'ai appris que je ne devrais en aucun cas dévoiler le secret qui plane sur notre famille. Sky n'est pas ma demie-soeur, c'est ma soeur. Une vraie de vraie. ✻ Le climat à la maison s'est détérioré d'année en année. Ma mère boit et boit toujours plus. Elle divague. Mon père s'absente toujours plus, probablement pour continuer ses aventures. Avec préservatif de luxe j'imagine. ✻ Je passe une adolescence à fuir l'appartement familial. Je vis chez les copines toutes aussi riches que moi. Je me rapproche de ma grand-mère maternelle. Je lui confie mes peurs, mes peines, mes joies. C'est ma plus grande confidente. Une femme forte et respectable. Un modèle. Elle est au courant de tout, de Sky. Elle m'épaule et me pousse à suivre mon propre chemin. Je veux pas reprendre l'entreprise pharmaceutique, ni l'écurie de daddy. Je veux voler de mes propres ailes. Être unique. Me servir de mes expériences pour guider les autres en souffrance. ✻ Malgré mes troubles anxieux et les dépressions que j'enchaîne à l'adolescence, je tiens bon et obtiens une entrée pour Columbia. Dix ans d'études. Des voyages. Des petits-amis. Des découvertes sexuelles auprès de la gent féminine. Grosse perturbation. Identité remise en cause. Je ne sais plus qui je suis. Je patauge. Je me cache. Les femmes peuvent me fasciner, mais je sens que ce n'est que ponctuel. Un vagin pour un soir, un pénis pour une vie. ✻ Diplôme obtenu, j'aurais pu commencer à travailler dans une clinique privée, mais j'opte pour un terrain plus difficile. La prison de Rikers Island. Je prends mon poste en septembre dernier. C'est pas de la tarte. Mes journées sont épuisantes. ✻ J'ai ouvert mon cabinet de consultation sur Manhattan lorsqu'on a raccourci mon temps de travail sur la prison. Depuis, je jongle entre ces deux activités. ✻ Je commence à sentir la pression de mon horloge biologique. Je crois que je veux des enfants, mais je n'ai pas encore trouvé le père. Je songe à tous les scénarios possibles. Arrêt de la pilule, premier mec croisé sur Meet et hop, en avant. Insémination artificielle et passage par une banque de sperme. Ou alors, mariage arrangé, ma mère en serait heureuse. Seul hic, après des années en milieu psychiatrique, j'ai souvent repéré que les enfants n'ayant pas eu de père étaient souvent déséquilibrés. Sérieux, j'sais pas si j'suis prête à prendre ce risque pour satisfaire mes désirs maternels. Suis-je vraiment égoïste à ce point ?

------------------------------------
《 mon essence 》 : • J'réfléchis beaucoup trop. Parfois, j'use tellement de l'introspection que je finis par me perdre moi-même et lorsque ça arrive, je me rue sur les médocs pour combler le puit sans fond que j'ai creusé. • Je peux passer des nuits à jongler de profil en profil pour mener des enquêtes sur les personnes qui m'intéressent • Je suis fascinée par les cas les plus compliqués. Je suis attirée par ceux qu'on ne veut pas, sauf pour ma soeur. Je lui en veux, même après tout ce temps. La pauvre n'a rien demandé, mais je l'accuse encore d'avoir détruit le couple que formaient auparavant mes parents. Je la hais aussi d'avoir cette passion commune avec mon père, d'être aussi proche de lui, ce que je ne suis pas. Et puis j'y arrive pas. Sa personnalité ne colle pas à la mienne. C'est mon opposé. • J'ai longtemps fait du solfège et le piano n'a plus aucun secret pour moi. J'suis la fille qui peut foutre l'ambiance à n'importe quelle fête si j'ai quelques touches à disposition • Je peux être très coquette et négligée le lendemain, je suis très sensible. Selon mes humeurs, mon apparence physique change du tout au tout. • Agaçante, tracassée, rebelle, c'est un peu comme ça que mes proches me qualifient. Toutefois, je ne renie pas mon pognon et d'ailleurs, je ne crois pas que je puisse vivre comme monsieur et madame tout le monde, j'ai un train de vie assez élevé que je souhaite conserver. • J'suis capable de vengeance disproportionnée lorsqu'on s'attaque à moi. J'ai les moyens de liquider n'importe qui, faites gaffe. Un bandit engagé et votre tête finit quelque part au Mexique. • Je suis capable d'excès de violence, ce qui peut parfois choqué et contraster avec la fille posée que je suis au quotidien. • Membre de la croix rouge, c'est à la fois pour préserver l'image de notre famille, mais aussi parce que derrière ma façade glaciale se cache un bout de femme qui a le coeur sur la main et qui souhaite aider son prochain autant que possible. Les apparences sont trompeuses. • Aussi précieuse que commune, aussi douce qu'acide, aussi amusante que chiante, je suis un paradoxe de sexe féminin. • Amoureuse de la mer. Du goût salé que laisse l'eau de la Méditerranée sur les lèvres. La Côte d'Azur est mon lieu de vacances favori • Grande complexée, je n'aime pas mon corps, mais je fais en sorte de m'accepter en société et de me haïr uniquement devant mon miroir • J'adore parader durant les événements publics. Je fais toujours semblant d'aller bien. Je me fais chouchouter par toute une équipe pour apparaître plus resplendissante que jamais. Je souris pour les photographes, mais au fond de moi, c'est souvent le foutoir. • J'aime prendre des risques, agir à l'instinct, notamment avec certains de mes patients. Je suis impulsive. Je prends des décisions sur des coups de tête. • Je ne suis jamais contre une soirée en boite pour me beurrer la gueule et vomir mes tripes quelques heures plus tard. • Fumeuse de pétards occasionnelle • Fan de bière comme de champagne • J'ai quatre tatouages en tout. Un "Love Always and Forever" quelques centimètres plus bas que ma nuque. Juste en dessous de ce dernier, j'ai une femme de dos et assise sur un nénuphar. Elle est nue. Elle se cache, comme moi. Je me cache des autres. Je reste sur la défensive. Je crains qu'on m'utilise. J'ai également une petite fée assise sur un croissant de lune sous mon sein gauche. Juste à côté y est inscrit "fragile thing". Ça veut tout dire non ? Forte à l'extérieur, faible à l'intérieur. • J'crois qu'un jour je voudrais être comme ma grand-mère, maire de la ville ou d'une ville. J'ai encore du chemin à parcourir, mais je me dis, pourquoi pas ? Pourquoi pas aider des gens à plus grande échelle ?



la family vanderbilt
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DESERVE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SKY la demie-soeur cachée. tout une histoire abracadabrante. fille illégitime de mon père. PSEUDO mon petit frère. le gros barjo de la fratrie qui a cru voir jésus et qui s'est dédié à dieu ces dernières semaines.


give me your forever
I WANT YOU ALL TO MY SELF
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

《 aujourd'hui 》
pseudo - écrire ici.

《 autrefois 》
pseudo écrire ici.


friendship never dies
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo - écrire ici. pseudo écrire ici.


it's too complicated
WHICH LEVEL OH HELL IS THIS ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

PSEUDO - écrire ici.


présent Money over all
Citoyen de NYC
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 19:53


@Salem Goldstein dans mon cabinet de psy ?


crazy chanel
It’s funny because when you’re a child, you believe you can be anything you want to be, go wherever you want to go. There’s no limit to what you can dream. You expect the unexpected, you believe in magic, in fairy tales, and in possibilities.



Modérateur (Gestion)

Salem Goldstein
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié
qui ressemble à : Noah Centineo
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem
j'ai : 19
ans et je vis à New York depuis : 19 ans
Je passe mes journées à : étudier
mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue.
Je suis : celibataire
et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas.
mais tu peux m'appeler : SΛLΣM
En RP, je fais environ : 400 mots.
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560
messages, : 0
rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan

absent
Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié qui ressemble à : Noah Centineo Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem j'ai : 19 ans et je vis à New York depuis : 19 ans Je passe mes journées à : étudier mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue. Je suis : celibataire et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas. mais tu peux m'appeler : SΛLΣM En RP, je fais environ : 400 mots. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan
absent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié qui ressemble à : Noah Centineo Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem j'ai : 19 ans et je vis à New York depuis : 19 ans Je passe mes journées à : étudier mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue. Je suis : celibataire et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas. mais tu peux m'appeler : SΛLΣM En RP, je fais environ : 400 mots. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan
absent Money over all
Hey ! T'as déjà entendu parler : du mec qui parle jamais et qui est estropié qui ressemble à : Noah Centineo Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Salem j'ai : 19 ans et je vis à New York depuis : 19 ans Je passe mes journées à : étudier mais dans mes temps libres, j'aime : les jeux videos et la drogue. Je suis : celibataire et j'habite : Manhattan
IRL je m'appelle : pas. mais tu peux m'appeler : SΛLΣM En RP, je fais environ : 400 mots. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 3560 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 05/01/2019
Je joue aussi : : Nash Costigan
absent Money over all
Modérateur (Gestion)
En ligne
(HARRY) ✽ sweet creature
(#) Mar 22 Jan - 19:55


Oui, vu tout ce qu'il a vécu le pauvre . Il a eu un accident de voiture, y a 3 ans, il est le seul survivant et il le vit très mal Arrow (enfin y a du boulot avec lui Arrow)





(HARRY) ✽ sweet creature
(#)


(HARRY) ✽ sweet creature
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» Harry Vederchi [Pouffy]
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]

DISJOINTED SOCIETIES :: Section développement
 :: Fiches de liens :: Filles