Hey ! T'as déjà entendu parler : de l' auteur et poète à l'humeur bipolaire qui ressemble à : Hwang Hyunjin [ EVERDOSIS the one ♥] ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : D' ou dolce pour certains proches, j'ai : 24 ans et je vis à New York depuis : un peu plus de treize ans. Je passe mes journées à : être prisonnier de mes écrits, addict à l'encre de chine pour bercer mes insomnies mais dans mes temps libres, j'aime : me compliquer la vie Je suis : en quête d'illusions plutôt que de réalités et j'habite : à Manhattan
IRL je m'appelle : Ana mais tu peux m'appeler : astrahentium. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : pas mal de mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 285 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 01/11/2019
Je joue aussi : : luhan le génie névrosé et au uno. [ ça viiient]

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  6s7aXyc6_o
Rise and Shine
  • Membre de Red Harvest Cross
  • Membre de Smiling Foundation
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_pk5dbtkmyi1rg3mi8_540
Citoyen de NYC • Hey ! T'as déjà entendu parler : de l' auteur et poète à l'humeur bipolaire qui ressemble à : Hwang Hyunjin [ EVERDOSIS the one ♥] ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : D' ou dolce pour certains proches, j'ai : 24 ans et je vis à New York depuis : un peu plus de treize ans. Je passe mes journées à : être prisonnier de mes écrits, addict à l'encre de chine pour bercer mes insomnies mais dans mes temps libres, j'aime : me compliquer la vie Je suis : en quête d'illusions plutôt que de réalités et j'habite : à Manhattan
IRL je m'appelle : Ana mais tu peux m'appeler : astrahentium. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : pas mal de mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 285 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 01/11/2019
Je joue aussi : : luhan le génie névrosé et au uno. [ ça viiient]

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  6s7aXyc6_o
Rise and Shine
  • Membre de Red Harvest Cross
  • Membre de Smiling Foundation
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_pk5dbtkmyi1rg3mi8_540
Hey ! T'as déjà entendu parler : de l' auteur et poète à l'humeur bipolaire qui ressemble à : Hwang Hyunjin [ EVERDOSIS the one ♥] ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : D' ou dolce pour certains proches, j'ai : 24 ans et je vis à New York depuis : un peu plus de treize ans. Je passe mes journées à : être prisonnier de mes écrits, addict à l'encre de chine pour bercer mes insomnies mais dans mes temps libres, j'aime : me compliquer la vie Je suis : en quête d'illusions plutôt que de réalités et j'habite : à Manhattan
IRL je m'appelle : Ana mais tu peux m'appeler : astrahentium. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : pas mal de mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 285 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 01/11/2019
Je joue aussi : : luhan le génie névrosé et au uno. [ ça viiient]

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  6s7aXyc6_o
Rise and Shine
  • Membre de Red Harvest Cross
  • Membre de Smiling Foundation
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_pk5dbtkmyi1rg3mi8_540
Dion S. Abberline
http://www.disjointedsocieties.com/t13099-dion-s-abberline-o-hwang-hyunjin-08-11
Hey ! T'as déjà entendu parler : de l' auteur et poète à l'humeur bipolaire
qui ressemble à : Hwang Hyunjin [ EVERDOSIS the one ♥] ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : D' ou dolce pour certains proches,
j'ai : 24
ans et je vis à New York depuis : un peu plus de treize ans.
Je passe mes journées à : être prisonnier de mes écrits, addict à l'encre de chine pour bercer mes insomnies
mais dans mes temps libres, j'aime : me compliquer la vie
Je suis : en quête d'illusions plutôt que de réalités
et j'habite : à Manhattan
IRL je m'appelle : Ana
mais tu peux m'appeler : astrahentium.
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
En RP, je fais environ : pas mal de mots.
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 285
messages, : 0
rps postés et ce compte existe depuis le : 01/11/2019
Je joue aussi : : luhan le génie névrosé et au uno.
[ ça viiient]

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  6s7aXyc6_o
Rise and Shine
  • Membre de Red Harvest Cross
  • Membre de Smiling Foundation
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_pk5dbtkmyi1rg3mi8_540
Hey ! T'as déjà entendu parler : de l' auteur et poète à l'humeur bipolaire qui ressemble à : Hwang Hyunjin [ EVERDOSIS the one ♥] ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : D' ou dolce pour certains proches, j'ai : 24 ans et je vis à New York depuis : un peu plus de treize ans. Je passe mes journées à : être prisonnier de mes écrits, addict à l'encre de chine pour bercer mes insomnies mais dans mes temps libres, j'aime : me compliquer la vie Je suis : en quête d'illusions plutôt que de réalités et j'habite : à Manhattan
IRL je m'appelle : Ana mais tu peux m'appeler : astrahentium. En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : pas mal de mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 285 messages, : 0 rps postés et ce compte existe depuis le : 01/11/2019
Je joue aussi : : luhan le génie névrosé et au uno. [ ça viiient]

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  6s7aXyc6_o
Rise and Shine
  • Membre de Red Harvest Cross
  • Membre de Smiling Foundation
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_pk5dbtkmyi1rg3mi8_540
(#) Lun 18 Nov - 21:17
je serai poète et toi poésie ✯ dioka

JE SERAI POÈTE ET TOI POESIE

“Car c’est par l’écriture toujours qu’on pénètre le mieux les gens. La parole éblouit et trompe, parce qu’elle est mimée par le visage, parce qu’on la voit sortir des lèvres, et que les lèvres plaisent et que les yeux séduisent. Mais les mots noirs sur le papier blanc, c’est l’âme toute nue.”


vendredi -- 22 Novembre.

Elle était la poésie enivrante des mots qui ruissellent sans que l’on y réfléchisse, ceux qui n’y font sens qu’une fois la page pleinement écrite.
Elle était les traits séraphiques, charme gracile d'une poupée de porcelaine trop précieuse mais néanmoins également taillée pour être et devenir davantage plus impératrice-égide, consternant par sa robustesse malgré les mains affinées.

Elle était la chaleur aberrante, contradictoire du froid que l’on palpe une première fois sans le vouloir, celui qui glace puis brûle, brûle si fort qu’en comparaison le feu n’est qu’étincelles et le brasier qu’un rayon infime solaire.
Elle était de celles que l’on ne décrivait pas, l’indescriptible spectre qui envoûte et possède, délaisse des restes émerveillés d’une âme corrompue par la fragilité d’une beauté muette.
Elle dont le elle n’était plus gratifiant, encore faudrait-il employer son nom, délicatement, subtilement comme la plus suave des caresses. Momoka.

Début et finalité.
Momoka, celle qui inspire à ses œuvres l'immortalité.

Ratures insensées désormais fracturant et dévalant les feuilles vierges, carnet usé et amélioré en recueil de croquis sporadiques, ne trouvant de réel sens que dans l'esprit empoté du poète fasciné par sa propre prose. L'inspiration ne s'usait plus dans l'attente qu'un quelconque élan la prenne, le corps ne se lassait plus des frissons d'épiphanies causés par la rencontre céleste, foudre qui appréhendait la glace, glace qui congelait et tempérait les effets vivaces de son caractère trop ondoyant pour être pleinement contenu. Néanmoins la nymphe berçait de ses bras ses quelques soubresauts de peine, métaphore pleinement réelle, car à aucun moment ne l'avait-elle un jour pris en ses bras, sécurisé d'une quelconque autre manière que par la présence irréelle et innocente ; par les lèvres rosées et rougies ne s'écartant pas en un sourire, tandis que les siennes à lui, se perdaient parfois à être ourlées d'un rictus enjoué. Aucun contact physique créé ni préservé, demandé car tout se suffisait pleinement. Et ce n'était aucunement ce qu'il quémandait, aucunement ce qu'il espérait bien que sa présence soit capiteuse, bien que l'ivresse le prenne et ravage de mots l'esprit déjà malade de trop écrire, overdose acceptée à laquelle il survivait toujours, qu'il redemandait toujours ; assoiffé d'être sauvé ne serait-ce que quelques heures du néant de son propre psyché. Dion, âme ancienne, vieille entité au corps trop jeune mais mœurs préservés, admiration certaine mais outrageusement loin d'une quelconque sexualisation visant à la rabaisser qu'au rôle de femme servant à flatter son inspiration. Dion, innocent, celui qui ne poserait les doigts sur la sculpture japonaise, par crainte d’entacher ce qu'elle avait de si immaculé, crainte qu'en un effleurement il ne veuille se l'accaparer entièrement, au point de n'y voir qu'une promise, alors qu'elle était tellement, mais tellement plus qu'un simple pinceau ou qu'un simple courant servant à faire vaguer pleinement ses idées imagées.

Nullement timide, simplement impressionné, capitulant face à ce qu'il ne pouvait pleinement expliquer, les mystères qui entouraient certaines rencontres et certaines destinées et au combien même il ne voulait s'attacher, à elle il s'y était amarré, sans crainte, sans pleine conscience. N'en ressentait-il les réels effets que lorsque le pendule sonnait l'heure de leur rencontre et que le sourire gagnait les lippes soudainement plus amorphes, vivifiées. Les phalanges emmêlées au pinceau servant comme encre pour ses écrits, ses lombaires rejoignirent la fontaine reconnue, il s'y adossa sans se presser, oreille tendue lorsque les yeux eux furent baissés, captivés par les quelques bribes d'idées lui venant spontanément. Il attendait. Mieux encore, il l'attendait, une nouvelle fois, nouvelle semaine, nouvelle envie renouvelée et qui ne vieillirait jamais, tel un enfant impatient de son cadeau, de remerciements, de compliments. Et au combien même rien ne serait dit, il en ressortirait tout de même flatté, car elle était venue, elle s'était libérée, elle s'était armée de courage pour le retrouver.

Les lèvres sèches suavement humectées, ses écoutilles furent caressées par le bruit reconnu de ses talons princiers et bien qu'il ne veuille montrer qu'il était pressé de la revoir, bien qu'il ne se soit promis une énième fois de ne pas tout laisser paraître, il s'aventura à lever aussitôt la tête, sourire, sans ne rien prononcer. Qu'avait-il besoin d'être dit lorsque tout s'exprimait autrement que par la parole, lorsque les gestes, le silence, le souffle, la présence, les essences se comprenaient au delà du reste ? Lorsque la muse est trouvée et qu'elle n'abandonne celui qu'elle inspire, celui-ci n'avait pas besoin de plus et Dion au combien enflammé, vindicatif et enfermé, était bien trop humble pour demander l'univers lorsqu'il pouvait effleurer du bout de ses doigts la galaxie d'Andromède.


(c) ekolta


Revenir en haut Aller en bas
Hey ! T'as déjà entendu parler : (la japonaise glaciale) qui ressemble à : (Park Soo-young (joy) ) ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : (momo), j'ai : 22 ans et je vis à New York depuis : quelques années Je passe mes journées à : (travailler pour Rakuten) mais dans mes temps libres, j'aime : encore travailler et chercher des informations sur amazon.) Je suis : (pas intéressée par l'amour ) et j'habite : (dans un loft )
IRL je m'appelle : (emmy) mais tu peux m'appeler : (pikachon) En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : 300-500 mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 223 messages, : 1 rps postés et ce compte existe depuis le : 06/11/2019
Je joue aussi : : bae chéri
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o3_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o5_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o1_400
「MOMOKA」
✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✧✦✧✦✧

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D7158d54c160a0690e435cf54e7573a48c574143 je serai poète et toi poésie ✯ dioka  7c2534936615e3182a884b725b509075cfd9f0db
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  8607f663882a6819da0e994f316e43c1je serai poète et toi poésie ✯ dioka  E68e27164ff6bc3cf41fc14165f59750je serai poète et toi poésie ✯ dioka  F4aa8344a2fe827650d3fc95de4a0d2f
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  666be023202a3afd48b4fb386e5476803a4f6602je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D8284f6929ff1b92a056bdfc1b84ea6f9ae33b62

- MOODBOARD D'UN POÈTE.-

Power Over All
  • Membre d'aucune association
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  69b9b1c2d8cf8667cfe08ded29ebf240c177d3aa
Modératrice (Gestion) • Hey ! T'as déjà entendu parler : (la japonaise glaciale) qui ressemble à : (Park Soo-young (joy) ) ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : (momo), j'ai : 22 ans et je vis à New York depuis : quelques années Je passe mes journées à : (travailler pour Rakuten) mais dans mes temps libres, j'aime : encore travailler et chercher des informations sur amazon.) Je suis : (pas intéressée par l'amour ) et j'habite : (dans un loft )
IRL je m'appelle : (emmy) mais tu peux m'appeler : (pikachon) En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : 300-500 mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 223 messages, : 1 rps postés et ce compte existe depuis le : 06/11/2019
Je joue aussi : : bae chéri
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o3_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o5_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o1_400
「MOMOKA」
✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✧✦✧✦✧

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D7158d54c160a0690e435cf54e7573a48c574143 je serai poète et toi poésie ✯ dioka  7c2534936615e3182a884b725b509075cfd9f0db
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  8607f663882a6819da0e994f316e43c1je serai poète et toi poésie ✯ dioka  E68e27164ff6bc3cf41fc14165f59750je serai poète et toi poésie ✯ dioka  F4aa8344a2fe827650d3fc95de4a0d2f
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  666be023202a3afd48b4fb386e5476803a4f6602je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D8284f6929ff1b92a056bdfc1b84ea6f9ae33b62

- MOODBOARD D'UN POÈTE.-

Power Over All
  • Membre d'aucune association
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  69b9b1c2d8cf8667cfe08ded29ebf240c177d3aa
Hey ! T'as déjà entendu parler : (la japonaise glaciale) qui ressemble à : (Park Soo-young (joy) ) ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : (momo), j'ai : 22 ans et je vis à New York depuis : quelques années Je passe mes journées à : (travailler pour Rakuten) mais dans mes temps libres, j'aime : encore travailler et chercher des informations sur amazon.) Je suis : (pas intéressée par l'amour ) et j'habite : (dans un loft )
IRL je m'appelle : (emmy) mais tu peux m'appeler : (pikachon) En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : 300-500 mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 223 messages, : 1 rps postés et ce compte existe depuis le : 06/11/2019
Je joue aussi : : bae chéri
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o3_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o5_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o1_400
「MOMOKA」
✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✧✦✧✦✧

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D7158d54c160a0690e435cf54e7573a48c574143 je serai poète et toi poésie ✯ dioka  7c2534936615e3182a884b725b509075cfd9f0db
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  8607f663882a6819da0e994f316e43c1je serai poète et toi poésie ✯ dioka  E68e27164ff6bc3cf41fc14165f59750je serai poète et toi poésie ✯ dioka  F4aa8344a2fe827650d3fc95de4a0d2f
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  666be023202a3afd48b4fb386e5476803a4f6602je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D8284f6929ff1b92a056bdfc1b84ea6f9ae33b62

- MOODBOARD D'UN POÈTE.-

Power Over All
  • Membre d'aucune association
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  69b9b1c2d8cf8667cfe08ded29ebf240c177d3aa
Momoka Mikitani
Hey ! T'as déjà entendu parler : (la japonaise glaciale)
qui ressemble à : (Park Soo-young (joy) ) ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : (momo),
j'ai : 22
ans et je vis à New York depuis : quelques années
Je passe mes journées à : (travailler pour Rakuten)
mais dans mes temps libres, j'aime : encore travailler et chercher des informations sur amazon.)
Je suis : (pas intéressée par l'amour )
et j'habite : (dans un loft )
IRL je m'appelle : (emmy)
mais tu peux m'appeler : (pikachon)
En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP
En RP, je fais environ : 300-500 mots.
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 223
messages, : 1
rps postés et ce compte existe depuis le : 06/11/2019
Je joue aussi : : bae chéri
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o3_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o5_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o1_400
「MOMOKA」
✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✧✦✧✦✧

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D7158d54c160a0690e435cf54e7573a48c574143 je serai poète et toi poésie ✯ dioka  7c2534936615e3182a884b725b509075cfd9f0db
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  8607f663882a6819da0e994f316e43c1je serai poète et toi poésie ✯ dioka  E68e27164ff6bc3cf41fc14165f59750je serai poète et toi poésie ✯ dioka  F4aa8344a2fe827650d3fc95de4a0d2f
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  666be023202a3afd48b4fb386e5476803a4f6602je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D8284f6929ff1b92a056bdfc1b84ea6f9ae33b62

- MOODBOARD D'UN POÈTE.-

Power Over All
  • Membre d'aucune association
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  69b9b1c2d8cf8667cfe08ded29ebf240c177d3aa
Hey ! T'as déjà entendu parler : (la japonaise glaciale) qui ressemble à : (Park Soo-young (joy) ) ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : (momo), j'ai : 22 ans et je vis à New York depuis : quelques années Je passe mes journées à : (travailler pour Rakuten) mais dans mes temps libres, j'aime : encore travailler et chercher des informations sur amazon.) Je suis : (pas intéressée par l'amour ) et j'habite : (dans un loft )
IRL je m'appelle : (emmy) mais tu peux m'appeler : (pikachon) En ce moment j'ai : de la place pour un nouveau RP En RP, je fais environ : 300-500 mots. et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 223 messages, : 1 rps postés et ce compte existe depuis le : 06/11/2019
Je joue aussi : : bae chéri
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o3_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o5_400je serai poète et toi poésie ✯ dioka  Tumblr_py784l4Kdg1xs4rw1o1_400
「MOMOKA」
✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✦✧✧✦✧✦✧

je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D7158d54c160a0690e435cf54e7573a48c574143 je serai poète et toi poésie ✯ dioka  7c2534936615e3182a884b725b509075cfd9f0db
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  8607f663882a6819da0e994f316e43c1je serai poète et toi poésie ✯ dioka  E68e27164ff6bc3cf41fc14165f59750je serai poète et toi poésie ✯ dioka  F4aa8344a2fe827650d3fc95de4a0d2f
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  666be023202a3afd48b4fb386e5476803a4f6602je serai poète et toi poésie ✯ dioka  D8284f6929ff1b92a056bdfc1b84ea6f9ae33b62

- MOODBOARD D'UN POÈTE.-

Power Over All
  • Membre d'aucune association
je serai poète et toi poésie ✯ dioka  69b9b1c2d8cf8667cfe08ded29ebf240c177d3aa
(#) Sam 7 Déc - 13:43
je serai poète et toi poésie ✯ dioka

JE SERAI POÈTE ET TOI POESIE

“Car c’est par l’écriture toujours qu’on pénètre le mieux les gens. La parole éblouit et trompe, parce qu’elle est mimée par le visage, parce qu’on la voit sortir des lèvres, et que les lèvres plaisent et que les yeux séduisent. Mais les mots noirs sur le papier blanc, c’est l’âme toute nue.”


vendredi -- 22 Novembre.

Il était la brise laissant humer le doux parfum des saisons passant recueillant chaque souvenirs avec nostalgie.
Il était cette aura salvatrice, ce doux que l'on osait toucher de ses doigts de peur qu'il n'existe pas, qu'il soit un rêve, une utopie, ce nuage sur lequel on aimerait se poser, s'endormir mais qui n'est rien de solide, intouchable, éphémère. Il était cette encre, celui qui enfante, celui qui fait vivre ses émotions sur ce papier froissé, doigts marqués, endoloris d'un trop plein qu'il avait fallu graver de peur de n'imposer.

Il était ce mensonge que l'on prononçait pour protéger, pour se protéger contradictoire, honteusement délicieux que l'on préfère garder, enfouir en soi, protéger coute que coute pour que jamais il ne soit partagé, ce mal  qui fait du bien.

Il était ce silence rempli de paroles, de doux mots que seuls vous pouviez comprendre, et le pouvoir d'arrêter le temps juste un moment, un temps qui réchauffe dans une douce enveloppe maternelle rassurante, douce berceuse murmurée au creux de l'oreille, qui te revenais en tête les yeux fermés.
Celui qu'on ne pouvait résumer qu'à la seule qualité d'être un homme, il était bien plus que ça pourtant, pourtant, pourtant il était criant de manque d'estime, d'idée faussée, ce refus de se voir tel qu'il l'était réellement, fuyant le moindre reflet et quelle vérité était-elle réalité?   

Éloquant et muet.
Dion, celui qui serait ta voix et ton combat.

Lettres entrecroisées qui, liées ensembles osaient dévoiler bien trop de secrets inavouées, comme le fil rouge du destin qui vous avait réuni un jour au son de l'eau qui passait et passait sans jamais s'arrêter, se renouvelait comme un cycle, au final toujours la même eau, toujours le même jour, toujours toi et toujours lui Cette eau bénite dont jamais tu n'en saurais le gout, les saveurs délicates de peur de ne jamais pouvoir t'arrêter de t'en délecter c'était de loin que tu l'observais, envoutée ce chef d'orchestres liturgique maniant les mots du bout de ses doigts, dans une symphonie scripturale frénétique lorsque tu te tenais à quelques mètres de lui. Et c'est à ce moment précis que tout prenait sens.
Le commun des mortels ne pourrait nullement comprendre ce fil serrant bien que trop fort le bout de ton doigt au sien le laissant bleuté, circulation sanguine capricieuse lorsque tu dépeignais ce portrait, cette finesse androgyne qui était propre au continent qui était le votre, ces cils courbés découvrant cette féminité sensible qui lui était propre. Si tu étais poupée alors il était portrait que l'on aurait peur d'abimer au moindre souffle, au moindre contact de l'air qui saurait détruire chaque pigment qui réunis, formaient la personne que tu souhaitais protéger sans même vraiment savoir ce qui pouvait lui causer du mal.
Non personne ne pouvait comprendre  ce fil qui n'était pas frêle, ce fil qui ne se casserait pas au moindre faux pas, à la moindre erreur dont l'humain est si friand. Personne.

Et si seulement, si seulement ta vie ne se résumait à ça, si seulement ce jour était le seul jour . Loin des obligations qui tourmentent, qui tuent à petit feu, qui réveillent en pleine nuit et font cauchemarder en plein jour. C'est les bleus sur la peau des souvenirs douloureux, qu'on aimerait faire taire en hurlant plus forts qu'eux, c'est cette obscurité aveuglante qui fait éteindre cette étoile qui ne pouvait que briller d'une vie palpitante qui prend le dessus, qui prendra toujours le dessus jusqu'à sa mort.
Mais qu'importe le temps compté d'une pause déjeuné constamment raccourcie par les appels, réveils incessants de tes rêveries, qu'importe les réprimandes, le vendredi, ce vendredi ce sont les talons qui claquaient frénétiquement contre le sol ne laissant échapper ton enthousiasme même en l'absence d'expression sur ton visage. Car le sourire était trop facile et les lippes trop douloureuse, car c'est ainsi qu'il en comprenait ton ouvrage jusqu'à en connaitre par coeur le moindre verset.  

Cheveux charbonneux en bataille ne supportant pas le saisissable gelé qui rougissait le nez, qui tétanisait les doigts et humidifiait les orbes noires. C'est avec un sac en papier contenant le modeste présent promis que tu t'avances essoufflée vers ce parc, vers cette fontaine, jusqu'à lui. Lui qui avait attendu, lui qui venait et qui ne te jugeait jamais. Lui qui n'avait pas pu se rendre jusqu'à toi la semaine passée et qui t'avais inquiétée alors que tu ne ressens pourtant rien pour autrui. Lui qui était assis, contemplant la nature, émerveillé par les choses banales de la vie mais que personne ne prenait de le temps de contempler. C'est à cet ultime instant de solitude que toute ta vie semblait  prendre sens pour une heure.
Tu t'avances, tu le regardes, tu te courbes doucement et vient t'assoir tenant fermement le sac en papier comme si tu avais peur qu'il se casse, et tu ne peux t'empêcher de toucher le bout de ton doigts qui se serre, et qui se teint -enfin- d'une couleur  bleutée .


(c) ekolta


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: