-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 11:31:35
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Je ne pensais pas qu'en me réveillant, j'ai le droit à un tel réveil. D'un, j'étais enceinte et des deux, j'étais en train de me disputer avec Mass ce qui était me brisait le cœur. En plus, il osait me dire clairement qu'il serait capable de m'abandonner. Des mots qui me brisaient encore plus. Je voulais fuir le plus loin possible, il allait trop loin dans ses paroles et ses actes surtout. " Et bien part alors…" Voix encore plus faible alors que je cherchais à sortir du lit venant retirer les files accrochées à moi en tremblant, panique, désarroi, tristesse et surtout ce sentiment que tout m'échappais. " Cela ne te regarde plus. " Est-ce qu'on était en train de rompre? De se disputer ? Je ne sais pas du tout, mais là j'avais envie de partir de cet endroit, retrouver ma maison, ma chambre et m'effondrer en pleurer. Mais voilà qu'il revenait m'allonger, retirant ses mains. " Ne me touche pas... Laisse-moi…" Deux âmes bien trop fières, qui souffrent bien trop en train de se battre pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 12:14:16
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Main sur la poignée. Menace de partir et ne plus revenir. Mass fixe sa jolie blonde, en silence. Elle tente de sortir du lit. Il se précipite, pour lui dire de rester au lit. Elle ne veut pas. "MAIS MERDE CONSTANCE!", qu'il s’écrit, en la forçant a se recoucher. Elle n'en fait qu'à sa tête, la jolie parisienne. "Bien sur que ça me regarde !", qu'il lui dit, en essayant de la retenir comme il peut. Il la plaque au lit, agacé. "Je te touche si je veux !", qu'il lui dit, en grimaçant, car il vient de se cogner fortement, contre la barrière du lit. Il se tient le bas du ventre. "Maintenant tu restes tranquille où j'appelle une infirmière !", qu'il la menace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 12:35:14
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Je n'en revenais toujours pas de ce qu'il était prêt à faire, m'abandonner alors que je venais de sortir d'un coma de plusieurs jours, enceinte et avec cette folle qui me menaçait. Je n'aimais pas les hôpitaux, je voulais fuir cet endroit, mais non, il me plaquait contre le lit alors que je grimaçais de douleur. " LAISSE-MOI… VA S'Y ABANDONNE MOI…" Car c'était ce qu'il était prêt à faire il y a quelques minutes n'en revenant pas. Finissant par me rallonger les larmes toujours aux yeux, mais cette colère contre lui étaient toujours là. " Non arrête regarde tu te fais mal... Donc arrête. " Lui tournant le dos en me repliant sur moi-même, les larmes coulant sur mon visage. " Je reste tranquille... Tu peux partir maintenant... Comme tu voulais le faire. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 13:22:59
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Mass, il fait ce qu'il peut, pour la faire tenir tranquille. Il se fait même mal aux cicatrices, en se cognant, contre le montant du lit. Les coupures sont encore fraîches et pas tout a fait refermées, le moindre coup dedans est douloureux, pour lui. "TU TE CALMES CONSTANCE !", qu'il lui dit, en haussant la voit, sourcils froncés. Elle se calme enfin et se décide à rester tranquille. Mass respire profondément, quand elle lui redit de partir. "T'es chiante putain ! Je n'irais nul part, je vais te casser les couilles jusqu'au bout !", qu'il lui dit, en restant planté là, à coté du lit. "Tu peux me tourner le dos et ne plus me regarder, si ça te chante, j'en ai rien à foutre. Je reste là !", qu'il lui annonce. Il attrape une chaise et s’asseoir avec douceur et lenteur, pour ne pas se blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 13:33:25
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Quand j'avais mal avec en plus de l'épuisement et surtout blessé, je pouvais devenir juste incontrôlable. Mass était bien le seul à pouvoir mettre dans un tel état. S'il y avait bien des mots qui pouvaient me faire du mal, c'était de l'entendre me dire qu'il pourrait m'abandonner, impossible de penser à quoi, ce soit d'autre jusqu'à ce qu'il élève la voix. Regard planté dans le sien alors que je me renfermais sur moi en lui tournant le dos. " Je suis aussi chiante que toi Mass. Tu veux quoi hein? " En colère contre lui alors que je restais tourné sur le côté le regard dans le vide. Soupirant alors que je l'entendais prendre une chaise pour s'installer près du lit, au moins il n'allait pas partir. Le silence s'installa pendant plusieurs minutes qui semblait une éternité, au moins la pression redescendait petit à petit. "Tu... Tu m'aurais vraiment abandonné? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 13:43:18
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Enfin, elle reste couchée, sagement. Mass s’assoit sur la chaise, en prenant soin de ne pas se blesser plus qu'il ne l'est déjà. Elle est chiante. Et lui aussi il est chiant apparemment, qu'elle dit. "Ferme là, Constance. N'empire pas ton cas tu veux", qu'il lui dit, d'une voix froide, en restant assit, à coté du lit. Elle lui tourne le dos, ce n'est pas grave, au moins, elle se tient tranquille. Le silence emplit finalement la pièce. Le Bugatti croise les bras, sur son torse. Plus personne ne parle. Si bien que Massimiliano pense le temps d'un instant, que sa blondinette s'est finalement endormit. Elle brise finalement le silence, avec une question. L'italien tourne la tete vers elle, il regarde son dos. "Non... Non, je vais pas t’abandonner Constance, je t'aime... Tu es la femme de ma vie...", qu'il lui répond, maintenant qu'il est bien calmé et que la colère et la pression est redescendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 13:51:30
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Je n'avais pas le choix de rester coucher, je sais que Mass serait capable d'utiliser la force pour me maintenir au lit et en soi j'y réfléchissais il n'avait pas tort, je devais faire attention à ma santé, je devais tout de même de sortir du coma. Mais cette voix froide, ça faisait tellement longtemps qu'on ne c'était pas disputer comme ça. Je me sentais mal , le regard dans le vide alors que je regardais mon poignet, l'endroit où normalement devait se trouver le bracelet de Mass qu'elle m'avait pris. Les yeux remplirent de larmes alors que je finissais par briser le silence. Ses paroles qui venaient me calmer, me réchauffer le cœur surtout. Me retournant doucement en grimaçant pour lui faire face, cette cuisse allait me faire mal un bon moment. " Ne me redis plus jamais que tu vas m'abandonner alors…J'ai besoin de toi Mass. " Larme qui coulait sur mon visage, passant ma main dessus. La fatigue et toutes les émotions prenaient le dessus. Baissant le regard qui venait sur mon poignet. " Elle m'a volé le bracelet que tu m'as offert…"
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 14:06:38
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Avec le recul, l'italien s'en veut. C'est vrai, ses paroles ont été dures, pour Constance et il s'en rend bien compte. Il a le sang chaud et le stress a accumulé ces derniers temps à finit par exploser. Ses paroles ont dépassé ses pensées. Jamais il ne l’abandonnerait, c’est certain. Il se lève finalement de sa chaise, en douceur, lorsqu'il voit sa belle se retourner, les yeux pleins de larmes. "Pardon bébé...", qu'il lui dit, en s'approchant d'elle. « Pleure pas... », qu’il chuchote, en lui caressant la main. Le bracelet a disparut. « Je le retrouverais princesse, c’est promit... », qu’il lui dit, pour la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 14:14:06
Ensemble et pour toujours ( Conass)
On avait tout les deux un fort caractère, mais celui de Mass était bien plus fort et là je n'avais pas la force de me battre contre lui. Me renfermant sur moi même alors que ses paroles m'avaient fait du mal. Après un long moment de silence je me retournais pour croiser son regard les larmes aux yeux. Attrapant la main de Mass pour la serrer dans la mienne. "C'était ton cadeau, elle a pris mon collier aussi…. Ses bijoux sont si précieux, je l'a hais tellement. " Continuant de le regarder encore perdu alors qu'il venait de s'excuser, on était comme ça tout les deux, des paroles qui allaient bien trop loin. "Qu'est ce qu'on va faire maintenant? " Je n'osais pas reparler du bébé , de l'avortement qu'il voulait que j'endure à nouveau. Je ne voulais pas qu'il s'énerve à nouveau. Pour essayer de détendre l'atmosphère, je venais faire un léger sourire. " Tu n'as pas dragué les infirmières pendant que je jouais à la belle au bois dormant j'espère. "
Revenir en haut Aller en bas
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sauter vers: