Voir le deal
8 €

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité •
Anonymous
(#) Sam 14 Sep - 23:52
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Mercredi 18/09 , 17 heure

Paupière qui s'ouvre, lumière qui vient m'aveugler sans comprendre ce qui avait bien put se passer. Lumière beaucoup trop aveuglante, gorge sèche et incompréhension total alors que je venais bouger mes mains doucement en me rendant compte que j'étais branché de partout. Tournant le visage alors que la peur commençait à arriver. Puis je tombais sur le visage de Mass. Mais qu'est-ce qu'il faisait ici? Et je me rendais compte que j'étais à l'hôpital. Et les souvenirs me revenaient en mémoire, Jasmine, l'agression, mon arrivée à l'hôpital et ensuite le trou noir. Pourtant, ce n'était qu'une agression, je ne pensais pas avoir reçu de tel coup. Les tremblements qui me gagnaient. " Qu'est... Ce qui... C'est passé. " Beaucoup de mal à parler, gorge beaucoup trop sèche. Mon regard ne lâchait pas celui de Mass, cette panique qui devait se lire dans mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 15 Sep - 0:04
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Il tourne en rond, le Bugatti. Il rumine, cette salope de Jasmine va ronger ses propres ossements, six pieds sont terre. Il fait les cent pas dans la chambre de Constance. Il est à son chevet, tout les jours, il dort là. Il a demandé à ce qu'on installe un matelas, à côté du lit de sa blonde. Massimiliano a le regard plongé vers l'horizon, debout, devant la fenêtre. Il entend du léger mouvement derrière lui, il se retourne. Constance ! Il s'approche rapidement du lit. "Ma princesse", qu'il chuchote, en attrapant sa douce main, délicatement. "Tu es resté endormit quelques jours, j'appelle une infirmière, maintenant que tu es réveillé", qu'il dit, en appuyant sur le bouton d'appel d'urgence. Il contemple le visage de sa belle, il est tellement soulagé, de la voir réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 15 Sep - 0:11
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Regard qui vient chercher un visage connu avant d'entendre enfin son visage, ma main dans la sienne que je sers fort me disant que tout ça n'était qu'un mauvais cauchemar, que cette femme ne m'a pas fait souffrir, qu'elle n'a pas oser me marquer. Mais très vite, je me rendais compte que non ce cauchemar était réel. Sous le choc ne quittant pas le regard de mon cher et tendre alors que je sentais une larme couler sur mon visage. "Endormis quelques jours? Mais pourquoi ? " Je me posais beaucoup trop de questions alors que d'un coup, j'avais une infirmière qui venait suivi d'un médecin. Trop de monde d'un coup autour de moi. Ne voulant pas lâcher la main de Mass. Le regard totalement paniqué alors que le médecin me parlait comme quoi mes soucis de santé s'était aggravé à cause de ce qui venait de se passer. Que j'allais devoir resté en observation encore quelques jours. Que je devais me reposer et suivre un traitement. Enfin trop d'informations, je voulais juste être avec Mass.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 15 Sep - 0:24
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Il ne la quitte pas des yeux, il ne lui lâche pas la main. Il n'a pas envie. Les médecins arrivent, ils expliquent. Il écoute, le Bugatti, il imprime les consignes. Ce qui est conseillé de faire, pour Constance. Ils repartent enfin, les laissant à nouveau seuls. Il reste auprès d'elle, il s'en veut. "C'est de ma faute, je t'ai dis de rentrer chez toi, te reposer et elle était chez toi...", qu'il lui dit, en baissant les yeux. Il rejette la faute sur lui, si il lui avait permis de resté à ses cotés, après son opération, tout ça ne ce serait jamais passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Dim 15 Sep - 0:31
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Beaucoup trop d'informations à mon réveil, je sais que j'allais devoir faire attention à moi et me reposer surtout. Mais par-dessus tout, j'allais devoir fuir tout ce qui était capable de me rendre nerveuse. Ne souhaitant qu'une seule chose, me retrouver seule avec mon homme ce qui arriva enfin alors que les médecins voyaient bien que leur présence me stressait. Une fois, seule la voix de Mass venait rompre le silence, tournant le visage vers lui gardant sa main dans la mienne. " Tu ne pouvais pas savoir qu'elle était là-bas, tu n'en savais rien. Tu voulais juste que je me repose. Mass regarde moi." J'avais besoin de voir ses yeux alors que les miens étaient remplis de larme. Mes doigts qui s'entremêlaient avec les siens. " Comment tu vas toi ? Tu vas mieux ? " Sa santé avant la mienne comme toujours. Je voyais bien qu'il était fatigué et voyant le matelas près de mon lit, je comprenais. " Tu as dormi ici ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 10:40
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Un sacré soulagement, que de voir Constance ouvrir enfin les yeux, après ces quelques jours de coma. Il ne lâche pas la main de sa poupée de porcelaine, il se rejette la faute sur lui.Il soupire profondément, en secouant la tête, il ne répond pas. "Ça va mieux...", qu'il lui répond simplement. La blondinette, elle avise le lit. "Oui, j'ai dormit là, je ne pouvait pas me résigner à te laisser toute seule ici, dans cette chambre d’hôpital...", qu'il lui répond, en regardant soin visage. Il lui caresse la paume de la main délicatement, avec son pouce, en silence. "J'ai eu si peur, en te voyant sur les caméras... Je crois que ces caméras, c'est la meilleur idée que j'ai jamais eu de ma vie...", qu'il lui lui avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 11:13
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Heureusement qu'il était là car je sais que je n aurais pas supporté de me réveiller seule dans cette chambre d'hôpital en étant encore plus perdu. Mais il était là et c'était juste impossible de lâcher sa main. Les souvenirs me revenaient en memoire et la peur que j'avais ressentis surtout. Essayant de le redresser , une grimace s'affichait sur mes lèvres et mon autre main se posait sur ma cuisse où j'avais reçu ce couteau. " Merci d'avoir veiller sur moi Mass. Et je suis désolé j'aurais dût t ecouter et ne pas la provoquer. J'ai tout fait pour me défendre mais je ne suis pas douer en défense." Soupirant amenant sa main contre mon visage pour deposer un baiser dessus. "Oui une très bonne idée mais la meilleure idée que tu ai eu c'est de m'avoir donné une seconde chance. Je t'aime Mass .... j'ai eu si peur..." une larme coulais sur mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 11:58
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Elle essaye de bouger, elle souffre, ça se voit à sa grimace. Il s’inquiète, le Bugatti. "Reste tranquille ma puce, garde tes forces...", qu'il lui dit, en déposant un petit baiser sur le dos de la main de la belle. Elle s’excuse, ça lui fait mal au cœur à Massimiliano. Il hoche la tête, l'italien, il confirme les dires de la belle. "Dès que j'ai vu ça, j'ai demandé à Renzo de venir t'aider. C'est surtout lui qu'il faut remercier, je n'ai rien pu faire, depuis mon lit d’hôpital, je ne pouvais pas bouger", qu'il lui avoue. Heureusement que Renzo est un ami fidèle. Mass sait qu'il peut compter sur lui. Il mettrait sa vie entre les mains du Lucchese, sans hésiter une seule seconde, il lui voue une confiance aveugle. Il se noie dans les yeux de sa poupée de porcelaine. "Princesse... Je t'aime aussi... Je... J'ai... un truc à t'annoncer...", qu'il commence, avec un légère hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 12:21
Ensemble et pour toujours ( Conass)
J'avais mal dans tout le corps , normal vu les coups que j'avais reçu et je n'ose même pas imaginer la tête que j'avais. Encore le coup de pied et cette chaine qui c'était retrouvé autour de mon cou. Rien que d'y penser j'en frissonnais. " tu n as pas à t'en vouloir , tu étais là. Oui je le remercierais heureusement qu'il était là aussi. Tu as de très bon ami." Faisant un doux sourire à mon Italien pour le rassurer. Nos yeux noyer l'un dans l'autre, j'avais eu si peur de le perdre , je sais que cette femme aurait put me tuer. Par contre sa phrase ne me rassurais pas du tout. " Quoi? Qu'est-ce qui a Mass? "Je n'aimais cette hésitation. Je commençais à m imaginer le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité •
Anonymous
(#) Lun 16 Sep - 13:19
Ensemble et pour toujours ( Conass)
C'est le stress total là. Maintenant que Mass à commencé à parler, il faut qu'il termine. Soit il en a trop dit, soit il en a pas assez dit. Il se frotte la nuque, gêné et mal à l'aise. Il réfléchit à mille à l'heure. Comment il va lui dire un truc pareil ? "Constance tu....", il marque une pause. Quel est le bon mot ? Comment dire ça ? Il lui serre tendrement la main et lui caresse. Mass, il sait pas tourner autour du pot, il ne sait pas dire les choses avec douceur et délicatesse. Alors il balance finalement, "tu es enceinte". Il se pince les lèvres, attendant la réaction de sa belle poupée.
Revenir en haut Aller en bas
Ensemble et pour toujours ( Conass)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sauter vers: