Partagez
Hanseol Bakh
Voir le profil de l'utilisateur

http://www.disjointedsocieties.com/t572-hanseol-bakh-o-taehyung-kim http://www.disjointedsocieties.com/t739-hanseol-bakh#9040 http://www.disjointedsocieties.com/t2954-hanseol-bakh-carnet-de-route
ADMIN - WINNER DU PENDU
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang,
qui ressemble à : Kim Taehyung ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans,
j'ai : 23
ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà.
Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance,
mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre.
Je suis : célibataire,
et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline,
mais tu peux m'appeler : tendrement.
En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8)
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678
messages, : 8
rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent
Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
ADMIN - WINNER DU PENDU
En ligne
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#) Sam 31 Aoû - 4:28


Si tu me le demandais
30.08.2019 ((Springfield)) - j'irais jusqu'au bout du monde, je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. j'irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. on peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais.
L'inquiétude ronge les sangs, les onyx refusent de se détacher de la vision cadavérique d'un homme trop pâle. enchaîné, muselé, peut-être même dompté, le coréen ne sut refuser la requête. les mots trop doux d'une veille perlent encore à sa poitrine - ceux qui réconfortent, esquissent les sourires et enivrent l'âme. l'asmodée devenu enchanteur, flirtant avec ce qu'il savait nécessaire à l'ouïe pour ne pas perdre les cartes de son poker infernal - et hanseol ne sait montrer les crocs, gonfler la fourrure, sous ce qu'il désire et érige en graal.  haine quotidienne enterrée sous la panique silencieuse qui tord les viscères, ses phalanges pianistes dévalent la mâchoire crispée ; les lèvres rougies par les morsures névrosées et les coups passés se scellent contre son front humide de ce qu'il avait lui-même provoqué. « vas-tu mourir ? » en dépit de la fluorescence nouvelle d'une tendresse non-assumée, les mots sont mesquins. les astéroïdes se heurtent à la planète dévastée, s'y crachent pour dessiner les cratères, décimer. mais la pointe du museau s'enfouit dans ses fibres corbeau, chatouille et apaise. « n'y comptes même pas. » et il ne comprend toujours pas l'entêtement de l'étranger à préparer de tels poisons, ni son manque de prudence l'ayant poussé à lui-même s'en délecter. mais il préfère fondre son corps contre le sien après avoir planté ses serres rapaces dans sa hanche, se moquant éperdument du sol sablonneux sous la couverture de fortune, de la vision offerte aux rares voitures ((allant jusqu'à même ignorer les ronronnements de son opportunisme lui susurrant de planter les crocs dans sa nuque et l'étouffer une ultime fois pour en ressortir définitivement vainqueur)).




EN PR JUSQU'A LA PROCHAINE MAJ. JE NE PRENDS
PLUS QUE DES RP ESSENTIELS POUR MON PERSONNAGEOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420371-hanseol-1
hans est une taupe pour les a o s - personne ne sait qu'il en est hormis eux.
Spoiler:
 


Luhan 'Kháos' Foster
Voir le profil de l'utilisateur

http://www.disjointedsocieties.com/t8035-luhan-khaos-foster-o-jeon-jungkook#350308 http://www.disjointedsocieties.com/t8363-luhan-khaos-foster#371290 http://www.disjointedsocieties.com/t9861-luhan-khaos-foster#462924 http://www.disjointedsocieties.com/t8243-luhan-khaos-foster#361684 http://www.disjointedsocieties.com/t8499-luhan-khaos-foster-chaos-desorganise#378823
Citoyen de NYC
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé
qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ ))
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos
j'ai : 23
ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir
Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial
mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses
Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre ))
et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana)
mais tu peux m'appeler : (astrahentium)
En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration.
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108
messages, : 3
rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite
Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Citoyen de NYC
En ligne
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#) Sam 31 Aoû - 13:57


Si tu me le demandais
30.08.2019 ((Springfield)) - j'irais jusqu'au bout du monde, je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. j'irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. on peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais.
This is how we heal.
I will kiss you like forgiveness.
You will hold me like I’m hope.
Our arms will bandage and we will press promises between us like flowers in a book


Car la lune ne fût ni plate ni svelte et que les cicatrices tracées par des cratères perfectionnaient la silhouette qui berçait les mers, chant hypnotique aphone tandis qu’elle valsait ivre entre les nuages du ciel. Bourrée de déficiences que l’on ne pouvait observer de loin, fallait-il encore les chercher avec attention, explorer la distance et le temps séparant la terre de l’astre qui se fondait dans la toile d’un noir étincelant ; ironie — les douces, douces ironies — car en cette nuit toutes les étoiles qui existaient éclairaient leurs sillons hésitants, recouvraient le derme des corps tâtonnant afin de finalement se retrouver. Poids trop lourd pour l’astre, charge qu'il ne pouvait plus reléguer ailleurs et qui s'appuyait sur les fissures invisibles, son sac s'écrasa finalement contre le sol intenable et enfin, enfin après des heures de tourmentes imaginaires, enfin alors que le voir avait été proscrit, les orbes se rejoignirent pour ne plus s'abandonner, trahissant en un battement de cils l'état précaire du démon extirpé des enfers. Damné, ridicule enfant damné tentant encore de se retrouver parmi les Anges tant aimés du seigneur, l’enfant qui ne sourit plus, car le mensonge n’appuiera pas ses dires face à l’orbite tout aussi grosse que lui. Pupilles trop dilatées qui pourtant se calmaient encore avec le temps, les jours s’enchaînèrent et se ressemblèrent et lui, alors que plus rien ne comptait si ce n'était que l'apaisement de l'âme, il se cala et tendit les bras, la paume saisissant une joue et venant l'apprivoiser, évitant d'y tracer des arabesques sanguines alors qu'il l’enlaça. Une première. Leur première fois. Et enfin, la réponse s’entend alors qu’il ne le relâcha pas. « Je ne mourrai pas. » Susurrait-il encore alors que les crevasses se créaient sous l’assaut des ongles affamées, alors qu’il revenait se blottir contre lui, tant la chaleur, cette chaleur lui avait fait défaut. Et tout doucement, les doigts nerveux et tremblants ne parvenant à se tenir droits quelques secondes, il tira sur eux la couette improvisée, déposa son coin de joue contre son épaule alors que le bout du nez se perdit en des caresses insensées contre la nuque sablée. De là, ils étaient cachés. « J’ai terriblement froid sans réellement l’avoir, c’est stupide n’est-ce pas ? » Mais rien ne l’était réellement entre eux ou bien, tout ne l’était que trop au point d’en devenir ridiculement normal ; car tandis que leur haine s’affaiblissait, ce furent ses doigts qui vinrent serpenter sous son haut pour s’y caler contre des côtes. « Elles sont belles aujourd'hui, est-ce que tu les as vues ? » Les étoiles. Les planètes. Toutes leurs peines qui s’affaissent.






On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1563060003-luseol
† Insane, inside the danger gets me high
Can't help myself got secrets I cant tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat”


Hanseol Bakh
Voir le profil de l'utilisateur

http://www.disjointedsocieties.com/t572-hanseol-bakh-o-taehyung-kim http://www.disjointedsocieties.com/t739-hanseol-bakh#9040 http://www.disjointedsocieties.com/t2954-hanseol-bakh-carnet-de-route
ADMIN - WINNER DU PENDU
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang,
qui ressemble à : Kim Taehyung ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans,
j'ai : 23
ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà.
Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance,
mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre.
Je suis : célibataire,
et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline,
mais tu peux m'appeler : tendrement.
En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8)
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678
messages, : 8
rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent
Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
ADMIN - WINNER DU PENDU
En ligne
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#) Sam 31 Aoû - 14:54


Si tu me le demandais
30.08.2019 ((Springfield)) - j'irais jusqu'au bout du monde, je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. j'irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. on peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais.
gamin au teint d'or, maintes fois abusé pour servir de toile aux peintures morbides et carminées, maintes fois déchiré sous la frustration de n'avoir pu y dessiner les formes lorgnées, maintes fois usé puis jeté sans vergogne lorsque le portait n'en fut finalement pas satisfaisant. emprise criminelle de lucifer sur celui n'aspirant jamais à mieux ((à plus)) qu'être regardé ; sur celui prêt à cueillir sa propre mort si elle lui assurait l'éternité au creux des âmes aimées, planifier sa chute pour l'attention que tous lui refusaient. martyr montrant les crocs dans un feulement animal lorsque le bourreau s'approche, gonflant le poil et dressant l'épine dorsale ; et revenant lui-même flatter le bâton l'ayant battu lorsque la solitude étreint son œsophage, coupe le souffle et bleuit les idées. et de toute la h a i n e nécessaire qu'il lui porte, aurait-il seulement pu saisir sa chance en ce soir ; se hisser sur ses reins, meurtrir la gorge offerte pour dérober son dernier souffle, expier cette dépendance désenchantée. mais il ne le peut, et plutôt qu'apposer ses paumes à son visage, elle vient effleurer ses côtes, chercher à faire ruisseler les délicieux frissons tout contre son derme neigeux. la bête réconfortant le maître. les morsures de ses ongles embrasent l'épiderme de tendres frémissements, mais les sourcils ne défroncent pas ; l'inquiétude ronge les sangs. la couverture les avale et, satisfait, hanseol se penche pour border l'homme, rabattre les bords sous ses côtes dans l'espoir de conserver la chaleur qui lui fait défaut. « pourquoi faut-il que tu sois assez idiot pour faire ce genre de choses ? » l'orage fait vrombir la gorge dans une remarque des plus amères - et il hait viscéralement celui qui, l'ayant accompagné, n'a su le protéger de ses propres vices. se flatte-il quelque part, inconscient, d'être ((peut-être)) le seul à apporter de la normalité à son univers macabre et jonché de cadavres. « elles le sont, oui. » mais les billes ne fixent pas la voûte céleste, préfèrent se perdre à la contemplation de son faciès rongé par l'épuisement. la main droite entoure son poignet pour guider les phalanges du chinois sur son estomac, là où les couches de tissu et l'activité naturelle rendent le corps plus chaud encore ; la gauche glisse à son front, soulève les mèches pour y perdre un nouveau baiser bordé d'empathie. « tu m'épuises. je te déteste tellement, le sais-tu ? » chanson ronronnée contre son oreille, ponctuée d'un rire rauque et mesquin - oh, il le déteste bien plus que quiconque.




EN PR JUSQU'A LA PROCHAINE MAJ. JE NE PRENDS
PLUS QUE DES RP ESSENTIELS POUR MON PERSONNAGEOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420371-hanseol-1
hans est une taupe pour les a o s - personne ne sait qu'il en est hormis eux.
Spoiler:
 


Luhan 'Kháos' Foster
Voir le profil de l'utilisateur

http://www.disjointedsocieties.com/t8035-luhan-khaos-foster-o-jeon-jungkook#350308 http://www.disjointedsocieties.com/t8363-luhan-khaos-foster#371290 http://www.disjointedsocieties.com/t9861-luhan-khaos-foster#462924 http://www.disjointedsocieties.com/t8243-luhan-khaos-foster#361684 http://www.disjointedsocieties.com/t8499-luhan-khaos-foster-chaos-desorganise#378823
Citoyen de NYC
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé
qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ ))
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos
j'ai : 23
ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir
Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial
mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses
Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre ))
et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana)
mais tu peux m'appeler : (astrahentium)
En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration.
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108
messages, : 3
rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite
Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Citoyen de NYC
En ligne
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#) Sam 31 Aoû - 21:52


Si tu me le demandais
30.08.2019 ((Springfield)) - j'irais jusqu'au bout du monde, je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. j'irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. on peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais.
Tachycardie insufflant à la machine terriblement rouillée de s'abandonner une nouvelle fois dans la folie des hallucinations cognitives, que son cœur heurte et se creuse un terrier hors de la cage osseuse, que les fébriles frémissements de l'iris ravagée par les substances toxiques trahissent enfin le reflet de l'immaculé à travers son regard.  Noir, noir si intense redevenant si brillant, ses sens exacerbés manquèrent de lui faire perdre tout raisonnement logique et tandis que le dos s'arqua en direction du ciel sous ses touchers, les paupières lourdes abandonnèrent de leur charge un instant pour se perdre dans le néant. « Parce que je suis idiot tout simplement... » Toutefois elle ne valait rien la réponse d'un fou shooté aux substances, parce qu'il jouait à l'idiot si bien que peut-être, à force de trop mentir avait-il fini par croire à son propre rôle, dans l'euphorie absurde d'un masque-sangsue si profondément plongé en ses chairs qu'ils en étaient devenus indivisibles. Dans une vaine tentative de s'humecter les lèvres, il ressortit sa paresseuse, ressentant le palais aride et la langue suffisamment sèche pour l'en étouffer, sécheresse des muqueuses affreuse pour lui qui se délectait de baisers.  « Parce que toi, tu n'étais pas là. » Osa-t-il rajouter sans crainte, lui confiant une confiance immense le temps de sa défaillance, son souffle puissant ricochant un instant contre la paume alors que le baiser déposé au centre de son chakra couronne le stoppa dans sa lancée sans destination. Et alors que les mots résonnèrent, alors que le mutisme fût le seul témoin de leur intimité pudique, il rouvrit enfin les paupières, tendant mollement le bras pour venir perdre ses doigts contre son oreille, sa nuque, la naissance de ses cheveux qu'il contemplait à nouveau dans leur plus tendre couleur. le noir lui allait bien, depuis toujours. « Je sais, je ne le sais que trop ce n'est pas nécessaire de le redire, tu ne penses pas ? » Douceur amère venant d'un animal blessé qui ne savait plus se contrôler, paranoïaque alors même qu'il avait fait tout ce chemin pour lui, ses ongles plongèrent profondément contre la peau de son ventre, il y délaissa sa trace, saisissant un flanc pour le rapprocher, déplacer son front contre le centre du sien, puis agitant la tête alors que les voix tourmenteuses et tourmentés ne cessaient de crier. « Oublie ta haine juste quelques minutes, ensuite je m'en irais... C'est fou mais, j'étais persuadé que je l'avais avec moi, le chien. Je le voyais même, mais je crois que je n'ai plus les idées très claires. » Et ça pulsait encore et encore contre sa gorge, ses veines, son cœur, tout s'acharnait, sa peau n'était plus que ruines trop pâles, des restes d'une lave ayant glacé et ne pouvant plus se reformer. Que fallait-il faire pour s'en échapper ? Il fallait qu'il le sauve une fois de plus. L'impulsion du moment le saisit de force, ses doigts vinrent s’entremêler aux siens, tendrement, presque trop doucement et alors que tout aurait pu se terminer ainsi, Luhan l'attira contre lui, la deuxième main se perdant derrière la tête de l'ange, forçant celle-ci à venir se réfugier contre sa nuque, plaquant le bord de ses lèvres contre la carotide pulsante, son entité entière était désespérée. «  Ça fait des heures que c'est comme ça, le ressens-tu ? » peux-tu apaiser cette danse qui n'en fini plus ?






On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1563060003-luseol
† Insane, inside the danger gets me high
Can't help myself got secrets I cant tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat”


Hanseol Bakh
Voir le profil de l'utilisateur

http://www.disjointedsocieties.com/t572-hanseol-bakh-o-taehyung-kim http://www.disjointedsocieties.com/t739-hanseol-bakh#9040 http://www.disjointedsocieties.com/t2954-hanseol-bakh-carnet-de-route
ADMIN - WINNER DU PENDU
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang,
qui ressemble à : Kim Taehyung ?
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans,
j'ai : 23
ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà.
Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance,
mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre.
Je suis : célibataire,
et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline,
mais tu peux m'appeler : tendrement.
En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8)
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678
messages, : 8
rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent
Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
Hey ! T'as déjà entendu parler : du supposé assassin de la célébrité internationale Meng Wang, qui ressemble à : Kim Taehyung ? Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : Hans, j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : sept ans déjà. Je passe mes journées à : courir en quête d'une vengeance, mais dans mes temps libres, j'aime : m'élever au détriment de tous ceux qui m'ont tiré plus bas que terre. Je suis : célibataire, et j'habite : chez mes parents à Manhattan.
IRL je m'appelle : pauline, mais tu peux m'appeler : tendrement. En RP, je fais environ : 250-600 mots. (places : 0/8) En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 21678 messages, : 8 rps postés et ce compte existe depuis le : 07/01/2019
Je joue aussi : : double jeu, la nuit tombe sur le village.
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9R9K2AGp_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL YZpDwRRo_o
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9icbRCkV_oOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL TCKAK3yi_o

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh89gZ1U1u5ienx_1280 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8cguyr1u5ienx_400 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pqnh8dljAI1u5ienx_400
T H E  H I D D E N  A N G E L
☽ T H E  H I D D E N  D E V I L ☾ 

★━━━━━━━━━━━━━★
enfant de la corée ☆ vagabond du monde. issu d'une famille aisée, les b a k h -- parents travaillant à l'étranger, gamin dans leurs pattes ( ( éthiopie, bénin, inde, argentine, sri lanka, usa ) ). seize ans quand new-york devient le foyer dans lequel briller. gosse populaire, élève extraordinaire -- avenir ensoleillé ((c'est ce qu'on pensait)). désillusion ; la vie d'artiste ne sourit pas, les sacrifices sont vains. la rue tend les bras ; vingt ans quand le foyer devient pierre tombale. lueur d'espoir aux vingt-et-un, nouvelle famille au squat -- merci. le cycle se répète pourtant - famille brisée, encore. éclats de verre entre ses doigts. solitude pour seule amie - les choix par dépit ((c'est ce qu'ils croient tous ; il n'en dira pas plus)). mensonge dépoussiéré, papa&maman, je suis rentré. les épaules à nouveau auréolées de l'étoffe -- d o r é e.

T H E O N E H E I S
(( mensonge,
m e n s o n g e,
m e n s o n g e s
))

T H E O N E B E H I N D
((qu'il échoue ses phalanges sur son corps fin,
qu'ils se peignent la porcelaine en carmin,
qu'ils crachent la rage qui les anime -
sans raison, sans pourquoi ;
et qu'ils s'abîment))

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Original
★━━━━━━━━━━━━━★
BUT I'M A CREEP
- - - - - I'M A WEIRDO++
WHAT THE HELL I'M DOING HERE
((I DON'T BELONG HERE.))

WASSUP » éperdument amoureux de QUINN, l'événement l'ayant plongé dans le comas l'a traumatisé. bien qu'elle soit réveillé, un désir de vengeance l'anime. il est donc en quête des responsables aux côtés de MENG et JAY. // il apprend également que SOLAR est enceinte de lui et il culpabilise de ne pas partager ses sentiments, et de ne pas se souvenir avoir couché avec elle ((fake, fake, f a k e)).

★━━━━━━━━━━━━━★

Spoiler:
 


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Qdb1Isax_o On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL HNru5hat_o
L U H A N
SO YOU'RE A TOUGH GUY
LIKE IT REALLY ROUGH GUY
JUST CAN'T GET ENOUGH GUY

(( - - t o x i c i t é )). ce sont des mots qui s'écorchent sous leurs maux mais ne font jamais que rebondir, n'en égratignant pas même la surface des enveloppes. pourtant, ce sont des bouteilles à la mer dont ils espèrent éclater le verre, entailler le derme et laisser couler le carmin ; c'est par le sang que l'on se sait vivant. et hanseol ne voit pas celui qui se dresse face à lui ((l'a-t-il seulement déjà vu)). égocentrisme cruel - c'est son reflet qui l'appelle. c'est sa propre déchirure qui se réverbère, la noirceur de ses rêves brisés qui est infusée dans les veines bleues de l'observé. c'est la colère contre ses choix qu'il reporte sur le n é m é s i s, celui qui ne lui rappelle de façon que de trop distordue ce qu'il est devenu. sous leurs poings s'échangent les rancœurs, et c'est en abîmant son corps qu'il s'inflige ses maux ((se châtier sans douleur)).

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o2_500 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pql5p3fGdF1x1l0y5o6_500
S O L A R ( I S )
TES LÈVRES BRÛLENT DE TANT DE MENSONGES
QUE TU NE PRENDS PLUS LA PEINE DE RACONTER
ET TU M'AS VOLÉ CE QU'IL RESTE DE L’ÉTÉ.

dis-moi pourquoi, toujours. les jolies fleurs fanent et s'effritent  ? pourquoi sont-elles des beautés d'un jour ? qu'on arrache, qu'on sent et qu'on déchire . et pourquoi est-ce que le soleil lui nous brûle les rétines, la kératine et le carat qui orne les corps de nos doigts ? m i amor...elle est là ton soleil. ton astre lumière. la galaxie la plus proche. emmène là partout, désire là de partout. l'étoile qui brille dans les cieux intergalactiques de ton cœur ou du moins quelque part. c'est elle ou pas elle...mais qu'importe ! un message est jeté dans l'océan. il aimerait apprendre à te connaitre. il ne veut pas que tu en sois dépendant. il ne veut pas. parce qu'il voit que tu es de celles-là qui désirent mais qui n'osent pas toucher, qui observent et qui soupirent. mais, tu ne veux plus te taire...cette rage en toi qui monte et qui crie émancipation ! voici qu'elle te prend les tripes, elle, t e p r e n d .
--e.

★━━━━━━━━━━━━━★

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420372-hanseol-2
elle est ((partout)) tout le temps
QUINN WEST-WOODS SOLHEIM

présent Ace of Spade
ADMIN - WINNER DU PENDU
En ligne
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#) Dim 1 Sep - 9:06


Si tu me le demandais
30.08.2019 ((Springfield)) - j'irais jusqu'au bout du monde, je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. j'irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. on peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais.
espace-temps aussi fêlé que l'âme de celui qui quémande ; fissuré par les éclats de douceur qu'ils ne s'offrent que dans l'intimité d'une colère apaisée. chaleur latente dans les myocardes réclamant, astre solaire grossissant chaque jour pour mieux exploser, brûler vif le tout et le néant, ravager les espérances et écorcher la chair de ses rayons, et se noyer finalement dans le trou noir des tempêtes qui leur sont propres. offrant alors un avant goût de l' e n f e r qui les attend et auquel ils se livrent, tout en le gamin pâle éveille et excite ses atomes, ébranle ses convictions comme les murs en bétons sous les séismes les plus criminels. et de toute la haine qu'il pouvait lui porter, de tous les mots dont il pouvait l'injurier, de tous les maux qu'il pouvait endurer, jamais ne désire-t-il que l'attention qu'il pouvait lui arracher ; gamin au besoin maladif de vivre au travers des autres. de leurs joutes, les traces s'effacent sous le temps, la peau retrouve l'or de sa teinte, mais jamais il n'oublie que peu importe la façon ((aussi malsaine soit-elle)), le temps d'une fraction de vie, il existe dans les yeux de quelqu'un. et aussi lui dédie-t-il inconsciemment sa vie dans l'espoir de ne jamais rien en perdre, se faisant chien pour s'assurer de le revoir le lendemain. courbant l'échine pour toujours s'assurer de conserver à son être cette épine. les mots le ravissent, le comblent- hanseol aime tant être si précieux que les autres ne sont que substituts.  les ongles meurtrissent son corps, y laissent les marques qui (elles aussi) finiront par disparaître. « mais je veux pas que tu partes ? » les paroles sont emplies de tremblements incertains ; était-ce un réconfort ou une supplique ? les paumes flattent, les doigts glissent, il ne cherche jamais qu'à réconforter celui qui ne s'est jamais limité dans ses désirs de savoir ses os se briser. « je sais. mais il va bien, alors arrête d'y penser. » jeu incessant dans ses mèches abyssales, il les enroule autour de ses phalanges dans l'espoir naïf d'apaiser les démons qui hurlent au dessous de sa prise et se fracassent contre les parois de son esprit tourmenté. nuque cajolée puis attirée, les lippes s'apposent sur la veine agitée. « s'il te plaît, arrête tes conneries maintenant. » l'innocent désir de le voir se ranger dans leur camp de ceux qu'il considère comme sages, délaisser derrière lui ses frasques cadavériques et enfermer sous scellé la soif morbide de savoir qui compose pourtant son entité. et plutôt que s'en tenir là, le coréen vient de lui-même dérober le baiser vampirique à la pulsante, effleurant l'agitation de ses crocs timides par curiosité - celle qui le pousse à réitérer un geste qu'ils avaient enfermé dans l'intimité de sa chambre. mais il se contente et se satisfait de cette unique expérience dangereuse, revenant appuyer sur le crâne pour qu'à nouveau son museau s'apaise dans le creux de son épaule, fourrageant les ondulations humides de sueur. « repose-toi un peu, ensuite je t'emmène à l'hôpital. penses-tu que tu auras assez avec mon virement ? »




EN PR JUSQU'A LA PROCHAINE MAJ. JE NE PRENDS
PLUS QUE DES RP ESSENTIELS POUR MON PERSONNAGEOn peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1566420371-hanseol-1
hans est une taupe pour les a o s - personne ne sait qu'il en est hormis eux.
Spoiler:
 


Luhan 'Kháos' Foster
Voir le profil de l'utilisateur

http://www.disjointedsocieties.com/t8035-luhan-khaos-foster-o-jeon-jungkook#350308 http://www.disjointedsocieties.com/t8363-luhan-khaos-foster#371290 http://www.disjointedsocieties.com/t9861-luhan-khaos-foster#462924 http://www.disjointedsocieties.com/t8243-luhan-khaos-foster#361684 http://www.disjointedsocieties.com/t8499-luhan-khaos-foster-chaos-desorganise#378823
Citoyen de NYC
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé
qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ ))
Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos
j'ai : 23
ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir
Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial
mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses
Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre ))
et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana)
mais tu peux m'appeler : (astrahentium)
En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration.
En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP
et : j'accepte
qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108
messages, : 3
rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite
Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Hey ! T'as déjà entendu parler : fouteur de trouble, gamin au génie fêlé qui ressemble à : jeon jungkook (( emymy bae ♥ )) Eh bien, c'est moi ! On m'appelle : kháos j'ai : 23 ans et je vis à New York depuis : un bail, assez pour m'en souvenir Je passe mes journées à : agacer le monde, danseur exotique et joueur impartial mais dans mes temps libres, j'aime : t'arracher un sourire, te noyer dans le plaisir, écrivain amateur de rap en proses Je suis : un chaos inaccessible, éternellement volage mais néanmoins particulièrement tenté par une de mes pièces maîtresses (( tel est pris qui croyait prendre )) et j'habite : un peu partout, je me fais de la place chez vous, mais techniquement au Queens en colocation avec Bae le prince.
IRL je m'appelle : (Ana) mais tu peux m'appeler : (astrahentium) En RP, je fais environ : beaucoup de mots, dépendant de mon inspiration. En ce moment j'ai : aucune disponibilité pour un nouveau RP et : j'accepte qu'on intervienne dans mes RPs. J'ai : 6108 messages, : 3 rps postés et ce compte existe depuis le : 18/02/2019
Je joue aussi : : absolem la désenchantée & opale la poupée désarticulée.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 9518b992e412bccb1490269fa007fe45
luhan "kháos" foster
If life hasn't changed you, then you have failed.
∵∴∵∴

"In carnage, I bloom, like a flower in the dawn." Enfance volée et annihilée sous les décombres, ses souvenirs de son enfance datant d'avant ses onze ans ont été éradiqués suite à un séisme en 2008, considéré comme mort, il a été abandonné parmi les vivants ■ adopté par une famille parfaite en apparence, bonne famille, or contre les lippes, il n'en porte aucun réel sentiment positif en sa poitrine, haine perpétuelle, d'une étoile étincelante est né le plus avide des trous noirs ■ véritable aberration pour ses parents, il tomba bien trop bas, déshérité, renié au rang d'un cabot que l'on pourrait achever d'une balle dans la nuque ■ atteint de pyromanie et narcolepsie sévère, il lui est difficile de gérer ses crises qui peuvent se montrer destructrices ■ pris en charge, il renaîtra de ses cendres après de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, renommé Luhan Foster, il s’appelait Ren en vérité, c'est ainsi que le restant de ses proches le connaissait ■ élevé dans une illustre famille d'escroc en tout genre, bien trop vite les normes sociales n'ont été qu'une formalité de plus qu'il pouvait se permettre d'écraser de ses souliers ■ très bonnes connaissances en médecine, il assistait son père adoptif lors de ses interventions au noir, il a également une grande passion pour les armes blanches et les poisons ■ plus jeune il a hack une plateforme d’achats en ligne afin de récupérer les données de cartes bancaires qu’il a ensuite mis à disposition dans un serveur obscur de l'internet ■ il vole et blesse pour le plaisir, il n'est d'ailleurs point rare qu'il fasse les poches pendant une discussion qui l'agace trop fortement ■ il dessine excellemment bien par contre ne lui demandez jamais, jamais de cuisiner quoi que ce soit, il pourrait vous tuer d’une intoxication tant ses plats son mauvais ■ son premier amour a été son frère adoptif, malheureusement celui-ci a disparu dans la nature, encore aujourd'hui il ne croit aucunement à l'hypothèse de la fugue et pense qu'il a été assassiné ■ esprit trop brillant pour son propre bien, gangrené par des pensées néfastes qu'il ne parvient à dompter, il se shoote pour s'anesthésier, se blesse pour vivre, se brisant les ailes pour cesser de planer trop haut ■ il a été interdit de fréquenter certains casinos parce qu’il triche extrêmement bien, à force de vivre avec des escrocs on apprend de bonnes bases ■ véritable chaos à lui tout seul, c'est une bombe, un volcan qui pourrait à tout instant exploser ■ sauvage, âpre, faire du mal et blesser uniquement pour le plaisir ne le dérange point au contraire ■ il fait un duo mortuaire avec Pandora qui est sa muse, leurs goûts lubriques pour les expériences les transformant en anges de la nuit ■ sa vie entière est un mensonge, à vrai dire, --- il --- , est son plus grand mensonge, son plus grand art.

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnmf1z926Z1wp5ilwo7_250
sang d'encre
Original Family
∵∴∵∴

twin ♰ 「 Minjae Yun 」 l'éclat solaire qui lui éblouit le derme, la moitié manquante pour ramener un semblant d'équilibre, le reste nécessaire à son tout. Il est son reflet, son double, le tout visant à raccrocher ses pieds sur terre, mais Minjae est également l'inconnu, l'oubli, celui qui s'est effacé sous les décombres et qu'il ne désire pas appréhender. Entre rancœur et curiosité, entre amour et fierté, ils s'apprivoisent, l'un fuit et l'autre tend la main, tente de le maintenir en sécurité. Minjae est la lumière dont il tire l'obscurité et celle-ci est effrayante, tant elle tend à le ramener sur le chemin de l'humanité.

père "adoptif" ♰ 「 Atticus 'Beast' Solheim 」  texte ici

mère "adoptive" ♰ 「 Akiko Randall 」  texte ici


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pozthfYMUG1wp5ilwo4_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_pnvhgtxd9B1wp5ilwo1_250
fétiches obsessionnels
Squeeze a little tighter 'til we can't breathe
∵∴∵∴

strange love, girlfriend ♰  「 Hyuna Bakh 」 (( u.c )) belle immaculée, amour imprévisible, eux les oiseaux ne cessant de papillonner, les enfants de la nuit craignant le jour. Pourtant, il avait vu en elle un charme indescriptible, elle la trop belle, l'indescriptible veuve noire pouvant à tout instant le démanteler. A eux deux ils recréent le monde, s'amusent en y délaissant des fragments de cœurs, ils s'aiment à s'en haïr et se haïssent à s'en aimer, follement, dangereusement, sans exclusivité ils se perdent entre d'autres baisers, se liquéfient dans d'autres étreintes, pour finalement se retrouver et s'aimer. Iman est la reine de son immense échiquier, l’amazone indestructible, l'impératrice féminine de son cœur précédemment uniquement masculin. Iman est le poison contre ses lippes, la drogue dans ses veines, la haine qu'il porte à chaque instant, elle est sienne sans jamais réellement l'être et ils se détruisent ainsi, sans ne jamais cesser. Elle est la femme, la seule s'ayant retrouvé dans son esprit fêlé.

old love, hantise ♰  「 Harry Adams 」  texte ici

flirt ♰ 「 Pseudo 」  texte ici



On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo8_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ps4dosn8sG1sncr8bo6_250
complémentarité
Your life would be so boring without me
∵∴∵∴

soul mate「 Fallen Newell 」  texte ici

rédemption「 Daya Flores 」  il y avait eu dans le ciel un éclair qui avait fendu la terre en deux, le faisant tomber dans les abîmes. Puis, naturellement, elle avait été là, l'indescriptible Nymphe, reine maîtresse de son royaume enchanté, blanche, si blanche, si immaculée qu'il n'avait point osé la souiller de ses mains charcutées. Daya était sa dernière chance, sa rédemption, son rempart, l'El Dorado abritant ses colères et tempérant toutes ses haines. Daya était dans le vent, dans la douceur de sa peau lorsqu'il esquissait un sourire, l'unique authentique qu'il n'offrait qu'à ses yeux de biche. Daya, elle était dans ses tripes, dans la douceur qui faisait presque peur, mais qu'il aspirait à protéger de sa vie. Meilleure amie, âme karmique qu'il porterait jusqu'au fond du tunnel illuminé, car elle méritait les richesses du monde entier.

his boy「 Jay R. Jones 」  texte ici

partner in crime「 Pandora Nagyova 」  texte ici

On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo3_250 On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL Tumblr_ptb24hF0ST1sncr8bo2_250
Some like it violent
Hit it until it breaks
∵∴∵∴

awkward「 Hanseol Bakh 」  âmes damnées de ce paradis promis, ils se rencontrent à nouveau sur terre, et reconnaissent dans le reflet des yeux de l’autre toutes les subtilités de leur haine interne. Ainsi qu’ils se brisent, entre coups et mots, entre haine et affection malsaine. Ainsi ils se reconstruisent, alors que l’écume pourpre ruisselle des rivières s'écoulant de leur chaire, alors qu’il se scarifient pour laisser passer un brin de lumière, un semblant de vie. Que leurs mots sont si véritables alors qu’ils s’abîment et en fin de compte, se mentent-ils encore lorsque usés, ils prononcent l’achèvement dernier de leur retrouvailles. C’est la dernière fois... Jusqu’à la prochaine. Hanseol & Luhan, ce serait des éléments trop semblables pour ne pas se repousser mais néanmoins si nécessaires l’un à l’autre pour ne pas s’attirer, c’est la haine qui permet de faire vivre un jour de plus, l’électron qui fait battre leurs cœurs rachitiques en un tambourinement effréné puis les soupirs angéliques lorsque épuisés il se prennent à dormir, l’un contre l’autre, constatant que les cauchemars disparaissent malgré tout leur besoin de le nier.

hate「 Azur Wolfe 」  texte ici

animosité「 Quinn Solheim 」  texte ici

haters﹡* 「 Pseudo 」  texte ici

carterpriscillasolarhanseol 2  ◐ harryminjaedayahanseol 3hanseol 4lisbethedenhanseol 5
présence réduite Fight for Dignity
Citoyen de NYC
En ligne
On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#) Dim 1 Sep - 12:13


Si tu me le demandais
30.08.2019 ((Springfield)) - j'irais jusqu'au bout du monde, je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. j'irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. on peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais.
Elle était si vile, la destruction de ses cellules barrières, conception d’une crainte fantasmagorique créée dans l’unique but de le blesser davantage ; lui l’enfant si peu sage qu’il s’aventurait à explorer les limites entre la vie et une mort prochaine les attendant tous à l’autre bout de chemin. N’était-elle pas qu’une étape primordiale ? Nécessaire pour les corps s’affaissant devant la lumière, alors que lui ne se projetait qu’en obscurité, à l’abri des regards pour davantage mieux les piétiner. Les tremblements divers de son corps s’apparentèrent davantage aux tressautements des flammes incommodes lors d’un feu de camp, vrombissant et sautant sur peaux et vêtements afin d’y dévorer les tissus avidement. La lune se perdit lorsque le regard trop lourd se rouvrit, le baiser vampire lui redonnant une poussée d’adrénaline si légère mais à la fois aussi si vive qu’elle lui arracha un minuscule rire. « Arrête ça idiot. » Mais le sourire fût toujours présent malgré le coup de coude sans douleur qu’il lui asséna, malgré le mouvement paradoxal visant à l’éloigner pour ensuite s’en rapprocher délicatement, le soupir exsangue capitulant si aisément tous les efforts fournis pour tenir. Car Luhan n’était en cet instant rien de plus qu’une carte électronique défectueuse dont le cri strident parvenait enfin à se faire entendre, piratée et rendue obsolète de ses propres pirouettes excentriques visant uniquement à le divertir. Et ça tapait encore et encore, les crocs ne tenaient plus en place, il entrouvrit de nombreuses fois les lèvres sans parvenir à y assembler des propos cohérents, léchant celles-ci vainement, la gorge roucoulant sous l’assaut des cordes vocales stressées par ce soudain changement. Ça bourdonnait sans cesse, il se sentait sous le point de défaillir, la paume revenant soutenir la caboche trop lourde, si lourde qu’elle aurait pu s’arracher et rouler le long du sol jusqu’à s’enfoncer dans l’horizon. Puis, d’un vif mouvement, il chassa les quelques ronronnements monstres aux creux de son oreille, les paupières froissées sous l’inconfort de cette situation cagneuse cachées sous la paume posée exprès pour dissimuler ses folies accentuées. « Je suis désolé. » Une première fois murmuré, abandonné sous les couvertures tandis que le corps gangrené lui s’extirpa pour revoir de la lumière, il s’échappait de toutes les ruses innocentes de ses caresses plaisantes, si plaisantes qu’elles auraient pu le bercer dans l’authenticité de cette douceur trop rare pour être gardée, finalement. Ce genre de choses qui ne pouvaient pas durer... Piteusement, la comète se dégagea de l’astéroïde réconfortant, s’arrachant des bouts d’âme qu’elle contempla sans réaction, debout près de leur abri, elle observa sa propre déliquescence mais cette fois-ci, aucun sourire ne vint ourler les babines abîmées. « J’en sais rien, j’y vais jamais. Je déteste ça. » Alors ne le force pas à braver l’immaculé car de sa triste folie, rien n’était moins sûr pour lui que d’en s’en réchapper, en vie. (( sombres délires ))






On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL 1563060003-luseol
† Insane, inside the danger gets me high
Can't help myself got secrets I cant tell. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat”


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
(#)


On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi, si tu me le demandais » LUSEOL
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quoi peut servir la danse ? ~Libre à tous.
» LUCAS ☀ Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien.
» Un jeu très bien =D
» Une musique que j'aime bien....
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)

DISJOINTED SOCIETIES :: Section RP: Autres lieux
 :: Autour du monde